Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 17:18

ML-Loge-anglaise2.jpg

Certains sites maçonniques parmi le mieux renseignés - le Blog Maçonnique et Gadlu.info - nous informent que la Loge Anglaise 204 à l’Orient de Bordeaux a adressé à Maître Monique Legrand, l’administrateur de la GLNF, un courrier présentant un véritable Plan de Sauvetage de notre Obédience.

 

C’est ainsi que l’une des plus vieilles Loges fondatrices de la GLNF - elle porte le numéro 2 - prend position pour des mesures immédiates en vue d’éviter la scission qui lui apparaît comme inévitable si la gouvernance judiciaire ne réagit pas à court terme.

Elle définit trois priorités :

  • Une nouvelle équipe 
  • L’application de réformes indispensables et un fonctionnement transparent de l’obédience.
  • Une position claire sur ce qui est notre association et éviter les ambigüités sur les champs différents que sont le civil et le maçonnique.

Elle propose un calendrier de mesures immédiates :

  • La convocation d’une Assemblée Générale Mixte
  • Un Appel officiel à candidatures
  • L’élection d’un nouveau Président et d’un nouveau Conseil d’Administration
  • La modification et le vote de différents articles.

Nous vous présentons l’intégralité de ce texte qui reprend un grand nombre de propositions faites par les diverses mouvances de l’opposition à François Stif.

Le Livre blanc de la Refondation mis en œuvre par FMR n’est pas mentionné mais on peut lire entre les lignes la prise en compte de nombreux de ses apports.

 

Maître Monique Legrand va finir par trouver que sa mission à la GLNF est le pire des parcours d’obstacles de sa carrière !

 

 3032376-4320331

Madame l’Administrateur Judiciaire,

 

La Respectable Loge « L’ANGLAISE 204 » porte au sein de la Grande Loge Nationale Française le numéro 2, signifiant qu’elle est avec le « Centre des Amis » N°1, l’une des Loges fondatrices en 1913 de cette Obédience (alors dénommée « G.L.I.R », « Grande Loge Indépendante et Régulière pour la France et ses Colonies »).

C’est en cette qualité, et au regard de cet héritage historique, que nous croyons devoir intervenir aujourd’hui auprès de vous afin de soumettre à votre examen une proposition destinée à permettre à la « G.L.N.F. » d’éviter une dissolution « pour justes motifs » et de sortir de la crise qui la secoue depuis de trop nombreux mois.

 

Cette proposition s’inscrit dans l’esprit que pour notre part, nous avons toujours souhaité incarner : celui d’une approche constructive et pragmatique, loin de toute polémique ou conflits de personnes, destinée à préserver les chances d’une solution adaptée à l’ampleur des problèmes actuels de notre Association.

Face à la situation actuelle qui menace de conduire la « G.L.N.F. » à la dissolution en raison de la mésentente grave qui règne parmi les membres, il nous paraît évident que la seule voie de salut possible pour permettre une pérennité de cette Obédience devrait reposer aujourd’hui sur trois constats essentiels :

 

1- la priorité de la mise en place d’une nouvelle équipe de direction et d’administration de l’Association, chargée de gérer les affaires courantes à l’issue de votre mission et de préparer dans la sérénité indispensable les réformes nécessaires à l’amélioration du fonctionnement associatif de l’Obédience ;

 

2- la nécessité de garantir, de la manière la plus transparente et la plus large possible, à l’ensemble des membres actuels de l’Association, les conditions légitimes d’un renouvellement attendu, sans exclusive ni manipulations, par l’application des règles fondamentales du droit associatif français ;

 

3- enfin, l’impérieuse nécessité de sortir de l’ambiguïté pernicieuse qui consisterait à distinguer de manière abusive et instrumentale un « double domaine », l’un d’ordre civil, de pure forme, l’autre d’ordre « maçonnique », dont les règles pourraient échapper au droit commun.

Ce dernier point est essentiel, car il pourrait, s’il n’était pas clarifié, engendrer des situations reposant sur des décisions de dirigeants ou d’associations de fait dont la portée juridique inextricable aurait pour effet de conduire à la dissolution de l’Association « pour justes motifs ».

S’il est vrai que l’Ordre maçonnique s’inscrit par nature dans une dimension qui n’est pas celle de la vie profane, pour autant, rien dans sa constitution n’est de nature, bien au contraire, à justifier d’une quelconque manière un fonctionnement dérogatoire ou distinct du droit commun des Lois du pays dans lequel il exerce son activité.

Dès lors, les fonctions associatives civiles et les fonctions d’ordre maçonnique ne peuvent et ne doivent être considérées comme dissociables s’agissant du fonctionnement et de la gestion de notre Association.

 

Au regard de ces trois priorités, nous vous proposons un plan d’action immédiate pour contribuer à sortir de cette crise et pour asseoir les bases d’une normalisation associative.

Ce plan, en application des règles fondamentales inspirées de la Loi de 1901, repose sur les initiatives suivantes qu’il vous appartient d’engager, si vous le souhaitez, avec le soutien du plus grand nombre, en tant que garante de la légalité des délibérations et orientations de l’Association « G.L.N.F. » :

 

1- Convocation d’une « Assemblée Générale Mixte » appelée à statuer le même jour, selon les règles de vote appropriées, sur un ordre du jour relevant de l’Assemblée Générale Ordinaire ainsi qu’au préalable sur les questions relevant de l’Assemblée Générale extraordinaire rendues nécessaires par la situation.

 

2- Lancement officiel par vos soins d’un « Appel à candidatures » pour le renouvellement de la Présidence de l’Association, les différentes candidatures devant être connues dans un délai suffisant par chaque membre de l’Association.

 

3- Election selon des règles simples respectant les fondamentaux du droit associatif, d’un nouveau Président de l’Association et d’un Conseil d’Administration à qui serait confié le mandat exceptionnel d’engager une procédure participative de réforme statutaire du fonctionnement de l’Association au cours des deux exercices à venir.

 

Pour assurer les conditions indispensables de la poursuite de cet objectif, l’Assemblée Générale mixte aurait à se prononcer nécessairement et à titre extraordinaire sur les points suivants qui constitueraient pour les membres de l’Association autant de signaux d’une normalisation attendue :

 

A- Ordre du Jour relevant des modalités de vote inhérentes à l’Assemblée Générale Extraordinaire, soit la majorité des deux-tiers des membres présents :

1) Abrogation et remplacement de l’article 11 des Statuts (« Conseil d’Administration et Bureau ») :

- Modification n°1 :L’Assemblée Générale Ordinaire élit pour une durée de deux ans, à la majorité des membres présents et représentés, un Président, puis, sur proposition de celui-ci, deux Vice-présidents, un Secrétaire, un Secrétaire Adjoint, un Trésorier et un Trésorier Adjoint constituant le Bureau Exécutif de l’Association.

- Modification n°2 :Outre le Président et les membres du Bureau Exécutif, l’Assemblée Générale Ordinaire élit également pour une durée de deux ans, à la majorité des membres présents et représentés, quatorze Administrateurs supplémentaires, l’ensemble constituant un Conseil de vingt et un membres élus pour deux ans. Les membres du Conseil sont renouvelés par tiers tous les deux ans, le premier renouvellement étant assuré par tirage au sort.

- Modification N°3 :Tout acte d’administration ou de direction concernant le fonctionnement de l’Association ne peut être engagé et réalisé que sous la responsabilité du Président qui la représente et des membres du Conseil d’Administration et du Bureau Exécutif régulièrement élus. Ces fonctions civiles sont indissociables des fonctions maçonniques qu’elles recouvrent et dont elles garantissent la légalité et la légitimité associatives en fonction des Lois et Règlements en vigueur.

- Modification n°4: Le Conseil d’Administration ne comprend ni membres de droit, ni membres nommés ou désignés, la seule condition d’éligibilité consistant en une ancienneté d’adhésion à l’Association d’au moins sept années sans interruption.

2) Abrogation et remplacement de l’article 12 - alinéa 2 des Statuts (« Pouvoirs du Conseil d’Administration et du Bureau ») :
- Modification : Tout projet d’engagement patrimonial de l’Association, tel que la cession et l’acquisition d’immeubles ou de parts sociales doit être approuvé par l’Assemblée Générale Ordinaire.

3) Abrogation et remplacement de l’article 14 - alinéas 1 et 2 des Statuts (« Assemblée Générale Ordinaire de l’Association »):

- Modification n°1 : L’Assemblée Générale Ordinaire se tient chaque année dans les six mois de la clôture de l’exercice en un lieu unique et accessible.

- Modification n°2 : Le droit de participer aux Assemblées Générales est une prérogative essentielle de chacun des membres de l’Association à laquelle les Statuts ni le Règlement Intérieur ne peuvent déroger. En raison du nombre des membres de l’Association, ce droit est organisé par sections, chacune des Loges représentée dans l’Obédience gérée par l’Association constituant une section. Chaque section est appelée à désigner deux représentant délégués pour participer aux Assemblées Générales. Le vote par procuration est de droit pour tous les sociétaires, à charge pour les représentants délégués de collecter autant de
procurations que de membres des sections qu’ils représentent, sans limitation du nombre des procurations collectées par les représentants au sein de leur section.

- Modification n°3 : Seuls les membres qui ont expressément démissionné de l’Association ou ceux qui ont fait l’objet d’une radiation ou d’une exclusion non contestées par un recours en cours d’instruction devant les instances disciplinaires de l’Association ou devant les Juridictions civiles ne peuvent prétendre participer aux délibérations des Assemblées Générales, directement ou par procuration.

4) Abrogation de l’article 1-2 du Règlement intérieur (« Présidence et composition de l’Assemblée Générale ») : suite aux modifications susvisées de l’article 11 des Statuts.

 

B- Ordre du jour relevant des modalités de vote inhérentes à l’Assemblée Générale Ordinaire ainsi modifiées, soit la majorité des membres présents et membres représentés ayant donné procuration :

1) Présentation des candidatures et Election du Président, de deux Vice-Présidents, du Secrétaire, du Secrétaire Adjoint, du Trésorier et du Trésorier Adjoint.
2) Election du Conseil d’Administration.
3) Compte-rendu de gestion de l’Administrateur provisoire.
4) Vote sur le montant de la cotisation de l’exercice à venir.
5) Vote sur le mandat confié au Président et au Conseil d’Administration pour engager et conduire une procédure participative de réforme du fonctionnement de l’Association.

 

Nous nous tenons bien entendu à votre entière disposition pour tout échange qui pourrait vous paraître utile autour de ces propositions qui ne constituent que la garantie de l’application des règles juridiques élémentaires destinées à permettre le retour à un fonctionnement normal de notre Association.

 

En espérant que vous pourrez tenir compte de celles-ci et en vous remerciant de l’attention que vous aurez porté à leur contenu, nous vous prions de croire, Madame l’Administrateur Judiciaire, à l’assurance de notre parfaite considération et de nos salutations les meilleures.

Le Vénérable Maître de la R.L. L’Anglaise 204 N°2

 

Repost 0
Published by myosotislutece - dans Actualités GLNF
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 12:41

Harakiri_4.jpg

 

Cela s’appelle se faire Hara-Kiri !

Douglas MacArthur doit se retourner dans sa tombe. Paix à son âme.

 

Nos Frères, les Compagnons de l’Arche Royale Américaine viennent de nous transmettre la dernière convocation issue des « presses de l’iniquité » relative à la Tenue du Grand Chapitre Magistral de l’Arche Royale Américaine.

 

Une fois de plus, l’ex Gourou auto-décrédibilisé vise à enfumer tout le monde en mêlant les terrains, en occultant les impératifs associatifs et réglementaires et en manipulant les textes à son profit et à celui de ses affidés.

 

Une fois de plus sous couvert d’une « pompe » déplacée et décalée, l’imposteur de notre Fraternité cherche à noyer le poisson et à fuir ses responsabilités.

Dans le cadre de cette Tenue, nous constatons que l’ordre du jour ne contient que des dispositions protocolaires en faisant volontairement abstraction des données factuelles associatives qui doivent être présentées et approuvées par tous les Compagnons.

 

Nous vous avions fait part du courrier adressé au Très Excellent Ted HARRISSON visant à sensibiliser le Grand Prêtre Général du Grand Chapitre Général américain international sur la situation de déliquescence de notre Obédience et du Chapitre de France.

 

Nous savons que dans le cadre de sa politique hégémonique, le petit Gourou Misérable vise clairement à inféoder les différents Chapitres de l’Arche Royale Américaine sous la coupe de la GLNF version profano-stifanienne.

 

Cette attitude et décisions, au mépris de la Charte de sa constitution et des usages et traditions internationales mettent clairement ce simulacre de Grand Chapitre Magistral de l’ARA au ban de la Maçonnerie.

 

Nous vous informons que les Compagnons de l’ARA recommandent de ne pas participer à cette réunion afin de marquer fermement leur rejet de toutes formes de déviations et de manipulations de l’Arche Royale.

 

Par ailleurs, nous pouvons constater que, le vendredi 2 décembre, le petit ex-pseudo-GM cumule toute une série de réunion dans le Grand Temple de Pisan ; sans doute par peur de se retrouver bien seul !

 

Il est vrai que ce n’est pas forcément un spectacle réjouissant de voir en direct un profane honteux se faire harakiri...

 


Repost 0
Published by myosotislutece - dans Actualités GLNF
commenter cet article
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 14:07

ulrf3

Fort du succès de ses premières réunions, l’Union des Loges Régulières Françaises poursuit son action en organisant de nouvelles rencontres.

Au cours de celles-ci sont abordés aussi bien les axes stratégiques que les actions concrètes qui concernent toutes les Loges et les Frères de la GLNF.

C’est une véritable dynamique de refondation qui s’amplifie à chaque réunion puisque de nombreux Frères de différentes provinces se retrouvent pour coordonner leurs actions, trouver des solutions communes et particulières.

Bien entendu, pas de langue de bois ni de censure au cours de ces rencontres mais une volonté commune d’œuvrer au renouveau de notre obédience.

Nous vous communiquons les prochaines dates des réunions auxquelles nous vous invitons pour partager un exceptionnel moment de Fraternité.

N’hésitez pas à informer vos Frères et Loges de votre entourage et de votre réseau afin de décupler les efforts de tous.

 

Nous vous indiquons que toutes les réunions ont lieu au siège du Suprême Conseil au 65, boulevard Bineau 92200 à Neuilly-sur Seine.
L’horaire impératif de début de réunion est 18h30.

Lundi 7 novembre 2011

Province de Rouvray

Province de Paris Pisan

Mardi 8 novembre 2011

Province de la Grande Couronne

Province de Paris

Province de Lutèce

Province de Neuilly Bineau

Province de Paris Pisan

Mercredi 9 novembre 2011

Province de Paris Grande Arche

Province de Paris Pisan

Lundi 14 novembre 2011

Province de Rouvray

Province de Paris

Province de Paris Pisan

Mardi 15 novembre 2011

Province de la Grande Couronne

Province de Lutèce

Province de Paris Grande Arche

Province de Paris Pisan

Mercredi 16 novembre 2011

Province de Neuilly Bineau

Province de Paris Pisan

Lundi 21 novembre 2011

Province de Rouvray

Province de la Grande Couronne

Province de Paris

Province de Paris Pisan

Mardi 22 novembre 2011

Province de Lutèce

Province de Paris Grande Arche

Province de Paris Pisan

Mercredi 23 novembre 2011

Province de Neuilly Bineau

Province de Paris Pisan

Lundi 28 novembre 2011

Province de Rouvray

Province de Paris Grande Arche

Province de Paris Pisan

Mardi 29 novembre 2011

Province de la Grande Couronne

Province de Lutèce

Province de Paris Pisan

Mercredi 30 novembre 2011

Province de Neuilly Bineau

Province de Paris Pisan

Jeudi 01 décembre 2011

Province de Paris

 

Certaines réunions seront plus spécialement consacrées à des thèmes particuliers qui seront communiqués directement sur le blog opération de l’ULRF que nous vous invitons à parcourir.

Nous vous invitons à vous inscrire d’ores et déjà à la Newsletter de l’ULRF.

Fraternellement.

Repost 0
Published by myosotislutece - dans ULRF
commenter cet article
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 09:01

tourcle.jpg

 

La nouvelle tombée hier soir de la condamnation de Maître Legrand dans l’affaire des locaux de l’association APHEC n’a pas du réjouir le bloc des occupants illégaux de la rue Christine de Pisan ni l’intéressée qui doit jouer en ce moment « Femmes au bord de la crise de nerfs » !

 

Faisant suite à une saisine de la justice de Charles Tordjman, Président de l’Association PHilosophique Et Culturelle, le 25 octobre 2011, cette condamnation égratigne encore un peu plus l’image et la réputation de l’Administratrice de la GLNF.

 

La Justice a sans doute pris en compte le fait que cette association était titulaire d'une convention d'occupation d'un immeuble de la Ville de Puteaux et qu’elle avait consenti à la GLNF un droit non exclusif d'occupation du local pour une durée indéterminée.

En bon Président intègre et soucieux de la bonne réputation de ses locataires, Charles Tordjman, par ailleurs membre du Conseil d’administration provisoire de l’ULRF, avait décidé le16 juin 2011 de dénoncer la convention le liant à la GLNF tout en respectant un délai de préavis de 6 mois ; la GLNF devant libérer les lieux le 17 décembre 2011 au plus tard.

 

L’intervention, pour le moins « malheureuse et inappropriée », des sbires de l’Ex Gourou Manipulateur sous couvert de Maître Monique Legrand (faudrait savoir...on est responsable ou on ne l’est pas !) de changer les clés de ces locaux et de celles de la porte d’accès de l’immeuble n’a pas été du goût de tout le monde visiblement.

 

Condamné pour occupation illicite des locaux, utilisés comme Temple, dégradation et entrave à la libre circulation, le Pseudo-représentant pro-Stifanien Provincial de la GLNF a entraîné Maître Monique Legrand, es qualité de Mandataire ad hoc dans la perte d’un procès dont elle se serait bien passé.

 

Le Juge des référés du Tribunal de Nanterre l’a, en effet, condamnée à remettre un double des jeux de clés au Président de l’APHEC, sous astreinte de 300 € par jour de retard et l’a condamnée à verser 2 500 € au titre des dispositions de l’article 700 du Code de procédure civile.

Mauvaise pub, non ?

 

Même si, au final, ce sont nos cotisations qui vont en souffrir, cette affaire montre que l’opposition et, en particulier l’Union des Loges Régulières Françaises - ULRF-, ne se laisse pas faire et que la Justice suit tout de même la voie du Droit.

 

Enfin, il serait temps que les occupants illégaux de notre obédience déguerpissent, et vite, avant que les serruriers de la République n’interviennent...

On risque bien de passer de clés en...verrous !


Repost 0
Published by myosotislutece - dans Actualités GLNF
commenter cet article
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 15:00

Pardon.jpg

Pompeo Girolamo BATONI 1708-1787

 

« A celui qui insulte le Père, il sera pardonné. Et à celui qui insulte le Fils, il sera pardonné, mais à celui qui insulte le Souffle Saint, il ne sera pas pardonné ni sur la terre ni aux ciels. » Evangile de Thomas-logion 44


S'il y a bien une attitude qui caractérise notre démarche de Franc-Maçon, c'est notre confiance indéfectible dans l'homme.

A la faute, nous tendons à opposer le Pardon car nous savons que la nature humaine tend vers le bon, même s'il nous faudra développer des trésors de patience enveloppés d'optimisme. Mais, nous le savons, l'humanité ne progresse que par le Pardon car lui seul permet de se tourner de façon inconditionnelle vers l'avenir et la paix.

Les anciens distinguaient trois phases dans le Pardon sincère :

  • la prise de conscience de l'action négative 
  • le regret 
  • la réparation

Et, par-dessus tout, le Pardon ne peut pas s'exprimer uniquement que par des paroles, il doit provoquer une modification profonde de notre âme, agir comme une véritable « conversion intérieure ».

Depuis l'épisode du Veau d'or, la Loi juive nous enseigne que les pires offenses faites à D. ou à son Fils, qui n'est autre que notre Frère, sont pardonnables.

Elles le sont parce que dans leur sagesse les anciens savent que les relations qui unissent des Frères entre eux sont complexes et que la vie n'est qu'une succession d'ajustements et de réajustements.

En tenant compte de nos erreurs, nous progressons dans la voie de l'éveil, de la connaissance des autres et de nous-même.

C'est en ce sens que le Pardon, en tant que facteur de progression de l'homme vers la sagesse est salutaire et peut être considéré comme le plus puissant exercice spirituel.

 

A l'opposé, le blasphème contre l'esprit s'avère d'une autre nature.

Il est dit que s'en prendre à l'esprit, c'est s'attaquer au principe même de la relation, c'est insulter le cœur de la reliance d'homme à homme, de Frère à Frère.

Et par-delà, c'est remettre en question l'ontogénèse de la Création qui veut que le multiple procède de l'Un.

Quelle est donc la nature du blasphème contre l'esprit ?

C'est introduire une relation perverse entre les choses, c'est se mentir à Soi et aux autres. C'est faire croire que l'on est différent, que l'on détient un savoir, une vérité, un secret que les autres n'ont pas et que l'on ne possède pas également.

Il y a là un combat à mener contre les « maîtres » de tout poil, les gourous, ceux qui détiennent le monopole de la vie spirituelle, qui se prévalent d'un savoir et qui font croire que l'accès à l'indicible ne passe que par eux.

Il n'y a pas de pitié à avoir vis-à-vis de ceux qui blasphèment contre l'esprit, ceux qui pervertissent la relation des hommes aux mystères de l'être.

Il ne peut y avoir de Pardon car eux-mêmes ne savent pas pardonner. Ceux qui du haut de leur morgue, s'autorisent à juger leurs Frères et les excluent s'ils n'obéissent pas à leur vision étriquée de la Loi.

 

" L'homme pervers profite de notre capacité à faire le bien pour s'immiscer dans nos cœurs en gauchissant un bon message en mauvaises intentions. Le mal, pour nous séduire, revêt les habits de la vertu sans lesquels il ne pourrait pas avoir l'emprise qu'il a sur nous.

Nous constatons cela en politique tous les jours : ces dictateurs qui nous promettent la paix pour mille ans, la prospérité, la sécurité, l'amour des citoyens, qui flattent cet instinct de l'harmonie, pour instaurer la barbarie et le meurtre". Franck Lalou

 

Nous en faisons malheureusement l’expérience en Franc-Maçonnerie au sein de notre obédience et pouvons constater les dégâts que cela occasionne dans notre Fraternité.

 

De véritables barrières se sont levées entre des Frères suscitées par les attiseurs de la « troublance » et de la division.

Elever des barrières c'est aller contre le sens profond de la vie, c'est empêcher que notre démarche spirituelle, faite de libres cheminements, s'accomplisse dans la nécessité de la rencontre.

Aussi, que penser de ces Frères qui ont été jusqu’au bout d’une logique délétère, soutenus l’insoutenable : la perversion de nos valeurs, le parjure envers des serments séculaires, les violences envers leurs Frères,... ?

Le Pardon envers ces suppôts aveugles de François Stif. est-il réellement concevable ? Sans doute devrons-nous « séparer le bon grain de l’ivraie », mais à partir de quels critères ? Devons-nous tenir compte d’un quelconque repentir, clé d’accès vers un Pardon sincère...

Et ceux qui l’envisage n’ont-ils pas eux-mêmes quelques arrières pensées en vue de la phase de refondation de la GLNF ?

 

Salutaire en ce sens, cette crise nous contraint à explorer en profondeur la définition que nous donnons de « Frère » et de « Franc-Maçon » ne serait-ce que pour pouvoir tendre la main à ceux qui étaient dans l’erreur et l’aveuglement et qui ne voulaient pas se l’avouer.


Repost 0
Published by L. Desdichado - dans Billet Myosotis Lutèce
commenter cet article
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 18:30

Toussaint.jpg

 

 

LETTRE OUVERTE A MONSIEUR FRANCOIS S.

Cher François,

Se mettre à la place de l’autre, adopter un autre point de vue, peut permettre une vision différente et amener sans doute, à te présenter quelques excuses.

Quelle injustice te fait-on subir depuis maintenant le jour de ton arrivée au pouvoir !...

Oui, je  dis « pouvoir » car les  autres ne comprennent pas qu’au-delà des fariboles symboliques avec « danse à cloche-pied sur tapis à carreaux », on ne travaille pas dans la même cour et si, en plus, on doit tout leur expliquer, on n’est pas sorti de l’auberge !

Tout d’abord des excuses sur la promesse qui t’a été faite d’être le chef d’une armée docile et qui, manifestement, n’a pas été tenue.

C’est vrai que là, on n’a pas été clair et que l’état de la marchandise eut égard au bordereau de livraison n’est pas totalement conforme !

Comme la belle au Bois Dormant, c’est depuis plus de trente ans que les gars dormaient (oui, je dis gars parce que je sais que Frères, c’est d’abord ridicule et presque déplacé), et voilà qu’un prince charmant (et Dieu sait que c’est un rôle taillé pour toi) l’embrasse et qu’elle se réveille de mauvais poil !

 

DU PRINCIPE DE L’ICEBERG…

Des excuses sur le fait que pas un seul n’ait compris que grâce à toi, rien ne sera plus comme avant : ce qui était dans l’ombre sera désormais au grand jour (ou presque…toi et moi savons que même la lumière met un certain temps à parvenir…).

Un grand merci François, parce que sans toi, le plus grand nombre ignorerait toutes ces belles choses constituant cette partie de l’iceberg immergé…

Et ça, c’est bien à toi que nous le devons. Plus silencieux et discrets, tes prédécesseurs n’avaient pas cet amour de la clarté, toi oui, alors merci.


ET LA BOUM A L’AQUABOULEVARD, TU T’EN SOUVIENS ?

Alors que tu faisais tout ton possible pour nous faire une super pub (et là encore, ils sont ingrats car avant, on ne parlait jamais deux…), les voici à s’énerver et le comble, à venir te le dire sournoisement à près de 2 000, un jour d’Assemblée Générale à l’Aquaboulevard à Paris.

Je m’en souviens parfaitement parce que j’étais le gars qui avait envie de pisser et dont tes huissiers ont recompté 3 fois le vote (grâce à toi, je n’ai jamais autant voté en 10 minutes). Ah, je peux te dire que là, pour la fraternité, j’ai beaucoup donné, c’était Top !


DEJA DE GAULLE, DISAIT « DES VEAUX»…

Quand je pense que, dès ton accession, tu avais tout fait pour leur montrer le sens des vraies valeurs, et surtout d’honnêteté…Avec un petit «plus», j’ai, par exemple, le souvenir de tes qualités de pédagogue lorsque tu as été sacré chef, avec ton sujet de l’année : L’EXEMPLARITE !

Si c’était pas un super sujet, ça ! Surtout pour des pères-la-vertu limite semi-comateux

Ah, non, mon François, décidément, t’as raison,...ces gars-là, y sont pas fréquentables. Pire. Toi, dont tous connaissaient, ta sincérité, ton engagement désintéressé, tes vertus de cœur (oui, je sais, ça fait drôle, mais tu sais ces types, y parlent du cœur par-ci, du cœur par-là…ils sont tous « maître Es-cœur »), ils ont commencé à se braquer alors qu’en 50 ans, jamais une voix n’avait été entendue !

Ah, mais moi, je pourrais témoigner en ta faveur qu’ils n’ont pas été net et donc injustes avec un type si bien comme toi !

J’étais là ! Oui, j’étais là au CNIT en fin d’année où la foultitude de ces gars en noir avec des trucs comme des tabliers (à ce sujet, t’as jamais trouvé ça d’un ridicule qui tue, ces espèces de déguisements qu’ils mettent ? Non, je dis ça parce qu’on n’est plus à un détail près et quitte à faire de grands changements…), même que ce jour là, tu leur disais : « Est-ce que y’en a un qu’est pas d’accord ? ». Eh, ben, y en avait pas un seul !

Pire encore, tu leur disais alors merci de leur confiance, tout ça, tout ça… et personne ne te répondait ! Personne n’objectait.

Tu vois François, Tous des ingrats ! Y n’avaient qu’à le dire s’ils n’étaient pas contents ou d’accord.

Et, même là, ils n’ont jamais essayé de te remercier du fait que tu faisais l’effort de te déguiser comme eux…Et toujours, il faut le reconnaître, avec plus de doré, de médailles et de tsoin-tsoin* pour leur faire plaisir… Cela t’était très seyant, affinant ta silhouette.

*mot bantou signifiant « la grosse mouche noire qui vole en faisant beaucoup de bruit »

 

NON SEULEMENT INGRATS MAIS STUPIDES EN PLUS !

Mais moi, François, je sais reconnaître les hautes destinées et les hommes aux nobles desseins. Oh, je sais que tu n’as pas attendu telle ou telle reconnaissance pour aller la chercher très haut et sans doute pas sans résultat !...

Et quand on pense que, pendant que tu sers le « très haut » (l’autre), les imbéciles d’en bas ne comprennent rien, pire mettent des bâtons dans les roues ! Alors que c’est pour eux que tu fais tout ça !

Qu’est-ce que cela peut leur faire qu’un d’entre nous, soit l’Elu, l’Appelé dans le cercle rêvé du pouvoir ? Il en faut bien un, non ?

Regarde en ce moment, y font pareil en prétendant tous, d’une façon ou d’une autre, à la suprême timbale !

Et puis, ce n’est quand même pas ta faute, si aucun d’entre eux ne comprend que tu es le VRP indispensable dans le dossier de France-Afrique notamment…Heureusement toi, tu comprends pour deux, hein, mon François !

Puisqu’on parle des vrais sujets, t’as des prix chez Total ? (n’hésite pas à partager l’info avec tes vrais amis - j’en suis - et moi, je suis comme toi, j’ai des frais).

Bon sang, mais c’est bien sûr! Le mandat de 3 à 5 ans…calé sur 2012, avoue que ça tombe bien quand même si, là, encore, une coïncidence de plus.

Bizarre que cela n’ait rien évoqué pour personne… Mais, on l’avait bien dit,...des imbéciles…

 

PIRE ENCORE, DES TORDUS TE DIS-JE…

On est dans les coïncidences, avec un appel en justice renvoyé, puis renvoyé, puis renvoyé… Et dire que dans leurs blogs, ils laissent entendre que ce serait « magouille et compagnie », ils sont gonflés.

Et pourquoi pas une Justice aux ordres de certains « messages subliminaux » pendant qu’on y est ?

Ah, mais laisse pas dire ça François, c’est une honte ! Est-ce ta faute tout ce merdier en moins de deux ans ? Rien que ça, cela prouve d’ailleurs que les coïncidences existent bien !

 

En 1913, l’ancêtre de la GLNF naît, se développe, prospère, s’affirme dans une quiétude relative mais où dominent la Paix et l’Harmonie et tout d’un coup, patatras !

... 2009, tout se casse la gueule, avec procès, appels, administrateur judiciaire, suspensions de reconnaissance des principales obédiences internationales, de la GLUA, déchirements, invectives, charrettes de Frères par la fenêtre, petits meurtres entre amis, radiations par rafles, démissions par écœurement, atteintes physiques de Frères devant Pisan, profanes contrôlant des cartes d’identité maçonniques, listings de Frères dévoyés jusqu’à leur livrer une publication violant l’inviolable, etc....etc....et c’est pas fini !..

Et bien moi, je sais que si tout ça a commencé pile-poil quand t’es arrivé, ça n’est qu’une coïncidence de plus. CQFD.

Et à supposer que cela serait de ton unique fait, il faudrait dire « chapeau l’artiste », une telle déconfiture en moins de 2 ans, c’est comme les Twin Towers de Manhattan, si on nous l’avait dit, personne n’y aurait cru !

C’est même super balaize quand on y pense… Si on avait demandé à un gars : « Tu dois tout foutre par terre en 2 ans chrono »…Personne n’aurait pu ! Et ben toi, oui, mon François ! T’es vraiment un super, y’a pas à dire !...

 

Et puis, s’il y a des malintentionnés qui disent le contraire dans ton dos, dis-leur ces deux ou trois choses qui vont leur clouer le bec :

« Des coïncidences, y’en a aussi chez les autres, par exemple, quand la justice ne somme pas Mme LEGRAND d’organiser sous six mois l’Assemblée Générale due aux Lois républicaines comme l’exigeait un jugement, ou quand malgré un Jugement rendu EXECUTOIRE, on papote, on traîne et on ne met pas à exécution »… etc.

Qu’est-ce que t’y peux toi, François ? Si c’est pas du hasard ça !

D’autant qu’on est « encore » Régulier. Bon, d’accord, on n’est plus reconnu par plus de 34 Grandes Loges, mais t’as raison, on s’en contrefout.

D’autre part, on sait que tu es quelqu’un au dessus de tout soupçon. Y’a qu’à te regarder, est-ce que tu as la tête d’un sale type ? Bien sûr que non. T’es un type droit, ça se voit et surtout franc du collier (qui, par les temps qui courent, vaut mieux que franc du maçon).

 

Quant à ceux de tes amis de « trente ans » qui te critiquent aujourd’hui, ils sont vraiment gonflés !

Bon, d’accord ils t’ont « installé », mais ça leur file pas tout les droits ! Ils en ont croqué pendant des années, et v’là qu’ils sautent la barrière parce que ça sent le roussi pour Dédé la sardine !... Et ça, c’est honnête peut-être ?

 

ET POURQUOI PAS UNE SORTE DE CONSEILLER DE L’ELYSEE PENDANT QU’ON Y EST !...

Ah, non, c’est vraiment du grand n’importe quoi ! Y’en a même qui disent : « Si, si, des lettres à l’Elysée, il en a écrit plein, tout ça, tout ça…».

Mais dis-leur François, qu’un petit bonhomme comme toi, franchouillard à souhait, rond mais plein de bonhommie, peu intelligent mais un ambitieux (c’est pas interdit que je sache) pétri de vertus humaines… Qu’est-ce que tu irais foutre là-dedans ? On est en plein délire !

Après, s’il y avait des relations amicales voire familiales ou plus si affinités…ce n’est pas pareil.

Non, en fait, c’est sûrement à cause de certains Frères, très, très, très proches du pouvoir et de l’Etat qu’il peut y avoir quelques confusions au sein de la GLNF (tiens, tu vois, encore des coïncidences qui ne veulent rien dire) et surtout un lamentable amalgame.

Non, pour ceux qui te connaissent bien, c’est absolument impossible ou alors, c’est aussi fou que ceux qui prétendent que tu as tout juste le profil d’une marionnette dont quelques-uns, tout là-haut… tirent les ficelles. N’importe quoi !

Pour couper court à toutes ces sornettes (qui reviennent de plus en plus, plus, plus souvent), je me demande si Alain JUILL. ne pourrait pas démentir et dire une fois pour toutes que tout ça c’est du grand n’importe quoi.

Là, ça leur couperait la chique aux gras d’la base et comme ceux-ci sont braves au fond, ils le croiraient…(Par contre, ne soit pas tenté de parler et encore plus de vendre l’autographe que tu aurais reçu en réponse de Nicolas N…Je sais, ça vaut de l’argent et y’a pas de petit profit mais ça pourrait jeter le trouble…et, en ce moment, ce serait dommage, car comme tu le dis, ça gâcherait l’harmonie qui règne partout…).

 

QUEL BEAU PAYS QUE L’AFRIQUE…

Là encore, que de fantasmes n’a-t-on pas dit ?!... Alors qu’on sait tout l’amour que tu as pour les échanges fraternels et combien tu mets de toi-même dans tes voyages en Afrique.

Tu sais te dévouer et porter haut et loin le flambeau que notre bonne GLNF a bâti (on ne peut pas construire que des cathédrales…) et qu’elle t’a remis.

Et tu ne portes pas que le flambeau...on finirait presque par te prendre pour un bagagiste tant tu proposes de les porter pour tout le monde…

On sait à quel point tu es soucieux de poursuivre cette amitié historique avec les africains.

Et, à ceux-là qui laissent entendre insidieusement que tu serais une sorte de messager, oscillant entre « coursier et monsieur bons offices », dis-leur bien que ce n’est que jalousie.

Quant à fantasmer que la GLNF serait un outil essentiel sur le continent Africain dans ce qui relèverait de la sécurité des intérêts de notre pays, mais qu’est-ce qui ne vont pas chercher !

Moi, par exemple, j’ai toujours su qu’Omar BONGO était un humaniste, emprunt d’amour, de paix et de bonté…et pareil pour tous les autres de nos merveilleux et dignes frères africains.

 

PUIS-JE QUAND MEME TE SUGGERER UN « HIC » FRANCOIS…

Le revers de la médaille (et nous, on sait ce que c’est les médailles, hein ! mon François…), c’est que l’engouement des puissants est diablement versatile et souvent proportionnel à l’indice « discrétion » requis.

Cette donnée rendant brutalement fragile ce qui la veille semblait encore dans les tuyaux.

Tout d’un coup, boum patatras ! Que du bruit, des turbulences, bref, le grand bordel…et tout vous pète à la gueule !

Alors, je te pose une question, François : Ne penses-tu pas que ce qui fait incontestablement ta force dans ton fameux calendrier « 2012 » (non, pas celui ou tu es tout nu, gros bêta !) peut, tout à coup, devenir une grande faiblesse ?

Et si, alors que cela n’a rien à voir dans cette histoire, le pouvoir changeait de camp en 2012, cela aurait-il quelques répercussions sur tes rêves de haute destinée ?

Ce qui serait injuste, vu qu’il n’y a aucun lien ! (bon, on ne va pas le dire trop fort, parce que j’en connais des énervés qui voteraient Hollande rien que pour ça, hi, hi, hi !...).

 

DES SIGNES ET DES SYMBOLES…

Tout cela, s’ajoutant à quelques signes... (symboles serait exagéré), par exemple : Maître LEGRAND qui, à ce tarif mensuel, a pensé démissionner...Etrange, non ?

Ou cette convocation au « Château de Rentiers », pour « un entretien» avec la Brigade Financière...

Un Juge qui écrit pour «recadrer» sa mission, mais qui ne veille pas à l’exécution des jugements… Hum, hum, hum.

Et si on se demandait un instant POURQUOI ? (le « comment» étant trop facile).

On pourrait regretter cette ambiance « poubelle », mais comme tu aimes à le dire grand pédagogue que tu es : « C’est grâce à moi qu’ils recevront la lumière ! ». Et, sur ce point, les Frères en avaient besoin, mais maintenant, ça va, François, ils ont bien saisi !

Et s’il n’y avait que des ingrats chez nous, mais l’ingratitude est partout, mon François, surtout chez les hommes de pouvoir, de vrai pouvoir…

Objet de séduction hier, lâché et jeté aujourd’hui ! Et tu sais quoi ? Mon petit doigt me dit que ce genre de largage ne prendra même pas le temps d’une de tes ordonnances.

Même toi qui ne t’es jamais mouché du pied pour ce genre d’abattage, tu seras surpris de leur rapidité, c’est dire !

En attendant, j’ai une idée à te suggérer, une sorte d’airbag « dernière minute » : et parrain d’un bébé, ça te dirait ? En plus, ce serait « gai...no » ?

 

ET UN ALZHEIMER POUR LE P’TIT GARS D’LA DOUZE !...

Voilà, et te laissant à tes réflexions, mon interrogation est autre part.

Je me dis que qu’il faudra bien plus d’une vie décidément, pour qu’un être humain puisse prendre la mesure que tout cela est vain.

Que le bref passage qui nous est alloué sur cette terre mériterait peut-être une autre vue, une sorte de grandeur d’âme donnant du sens. A ceux-là, peut-on encore leur conseiller d’entrer en Franc-Maçonnerie ?

Et toi, mon pauvre François, t’en retiendras quoi de tout ça ?

Quand, débarqué et totalement oublié de tous, dans une quinzaine d’année (eh oui ! ça file vite), les yeux fixés avec nostalgie sur la photo de ta Jaguar ou Porsche (non...pas Porche…), caressant avec quelques tremblements ta Rolex, tu penseras au Fouquet’s ou à ces milliers de types qu’on appelait des « Frères » et que tu as sacrifié ?...

Puisse le Très-Haut t’épargner ce terrible dilemme en te rendant Alzheimer.

Allez, François, bon match, on va attaquer le 5ème et dernier set, c’est à toi de servir... !

 

 

PS : T’as vu, Khadafni s’est enrhumé, (quand on pense que ce type-là campait même en 2007 dans les jardins de l’Elysée…et puis...Pschhhhhiiit), alors, mets une bonne écharpe François, un rhume est si vite arrivé
Repost 0
Published by Rudyard Kisign - dans Paroles de FF
commenter cet article
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 14:30

liste-infamie.jpg

 

Nombreuses ont été les réactions des Frères à la publication de la «  Liste de la Honte » et, si nous excluons celles des profanes se faisant passer pour francs-maçons et qui se sont reconnus, cette liste anonymée a permis que nous nous reposions la question de ce que nous souhaitons adopter comme attitude vis-à-vis de ceux qui ont bafoués notre Fraternité.

 

Certes, certains Frères se sont émus de voir apparaître des noms connus, d’autres se sont révoltés contre le procédé, les plus nombreux l’ont approuvé d’autant plus que cette production était à « usage interne ».

Mais, nous persistons à croire qu’il n’y a pas lieu de passer sous silence les compromissions, les traitrises, les duplicités, les actes délictueux, les lâchetés, les agressions envers les Frères et les Loges,...

 

Pourquoi devrions-nous taire l’inexcusable ?

Devons-nous fermer les yeux, courber l’échine, pardonner l’impardonnable et croire que ces attitudes soumises à un Despote patenté sont accidentelles ?

Devons-nous nous voiler la face devant autant de persistance à trahir les idéaux de la franc-maçonnerie ?

Devons-nous taire la colère froide du juste devant la béatitude morbide, confinant à celle de groupies impubères devant leur idole, de ces serviteurs zélés du fossoyeur de la GLNF ?

Non, mes Frères !

Autant d’aveuglement est inexcusable.

Autant de licence et de désinvolture vis-à-vis de la Règle en 12 points, des Landmarks, de nos textes fondateurs sont impardonnables.

Autant de volonté à appliquer une politique fasciste est intolérable.

Soyons tous persuadés que ces personnes sont sciemment manipulées et, qu’au fond d’eux-mêmes, elles l’acceptent en toute conscience.

Et pour quels résultats ?

De dérisoires colifichets, des applaudissements de cours d’école, des titres ronflants qui les font ronronner de plaisir, des attributions factices,...

 

Alors, mes Frères, en ce qui nous concerne et devant tant de postures inacceptables, nous restons droit et ferme dans notre décision de mettre à la face de tous ceux qui ne veulent pas voir les noms de ces gens dangereux pour l’avenir de notre Fraternité.

 

LA LISTE DE L’INFAMIE

Compilation des « promotions » les plus récentes

 

Les adeptes de Sacher Masoch

Patrick BERA.                                  43512

Michel CHARRAI.                             36510

 

La valetaille et la « chair à canon »

André ABB.                                      40352

Roger Koffi AKITAN.                        45621

Didier AMZIAN.                                52244

Louis ARNA.                                     34195

Patrick AUBA.                                  47017

Gerard AUBR.                                  58593

Bernard BENEDET.                        15407

Jean-Luc BERGON.                        62965

Jacques BERNAD.                          48930

Didier BERTRA.                              43869

Antoine BIAGG.                               49446

Christophe CARJAV                       39448

Fabrice CHAVIG.                             41087

Claude CHALO.                               45432

Maurice CHALO.                             48057

Philippe CHARALD.                       47269

Jean-Yves CHEVALI.                      38247

Stéphane COLAIAC.                       58326

Patrick DELAUC.                            60215

Pierre-Eric DESMOUL.                  33638

Jean-Pierre DESNO.                      48622

Henri HUYG.-DESPOINT.               48510

Christophe DIDIE.                            47812           

Patrick DIEULANGA.                      28851

Christian DUBO.                              12843

Jean-Luc EREPM.                           48656

Vincent ESPOS.                              34371

Joseph ETONDE-KO.                     56068

Yves FREJAF.                                  19508

Philippe GARNI.                               48786

Kouma GOMAD.                              23807

Robert GUERIN.                              34568

Jacques IRL.                                     47721

Steve KOB.                                      49968

Olivier LEQUET.                              44705

Igor LEVENO.                                  13682

Richard LEVIT.                                 58065

Patrick NEV.                                     43758           

Jean-Marc PER.                              42718

Timothée PIER.                                19047

Christophe PRIE.                             60523

François ROBINE.                           34145

Cédric ROSS.                                  52163

Pierre ROUGI.                                  50083

Robert SABB.                                  47507

Jean-Marie SANTIN.                       24871

Eric SCHOUBE.                              48108

Thierry SELLI.                                  57501

Patrice SOSSO.                              28571

Eric TAGNAT.                                   38718

Alain TOSS.                                     16182

Philippe ZANNI.                               39981

 

Les inquisiteurs et « collabos » du CDN fasciste

Jean-Michel BALO.                         62447

Bernard GENE.                                23030

Jean-Martin GUISIAN.                     29047

Hervé JUBE.                                     38248

Jean-Claude ROMEU.                    16023

Patrick BERA.                                  43512

Paul CUDJ.                                       28494

Guy DEBUISS.                                 52687

Germain GAUTHI.                            44772

 

PS : Messieurs, il est encore temps de vous démettre de ces postes, de dire « Non » à ces promotions artificielles qui vous excluent ipso facto de toutes possibilités de retrouver la sérénité et la dignité d’un « véritable enfant de la Lumière ».


Repost 0
Published by Hiram le Rouge - dans Actualités GLNF
commenter cet article
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 00:38

portait-de-singes.jpg

 

Ils sont là.

40 à regarder l'objectif de l'appareil photo dans le grand Temple de Pisan.

39 individus sous le regard faussement débonnaire d'un Gourou Manipulateur.

39 à poser pour la postérité en témoignage d'une des périodes les plus troubles de l'histoire de la Franc-Maçonnerie du fait d'un seul homme : François Stif.

 

Tous n'ont pas le même regard.

Certains semblent repus d'orgueil puéril pendant que d'autres paraissent vidés de leur substance, version ectoplasmes ou zombies.

Certains fuient leur présence révélée et tentent de se cacher derrière l'autre, derrière eux-mêmes, surtout.

D’autres sourient bêtement, sans doute pour ne pas pleurer de désespérance (?).

 

Pitoyable portrait de groupe censé représenter les hautes sphères d'une hiérarchie administrative (OP, GMP, etc.)parfaitement inutile,...superfétatoire et contre-initiatique.

Perdus à eux-mêmes et perdus pour la Fraternité.

Aveugles à la dysharmonie qu’ils entretiennent sous les ordres d’un véritable petit dictateur pervers et imbus de sa personne.

Sourds aux arguments des Frères qui leur tendent la main malgré leurs erreurs, malgré leurs exactions, en dépit de leur mauvais choix...

Muets, car la messe est sans doute déjà dite.

 

C’est à désespérer de vous, messieurs. C’est à croire que l’indignité de la situation vous échappe.

Mais peut-être avez-vous peur ?

Peur de perdre votre pseudo-statut, vos salutations et acclamations, votre titre ronflant et abscons, votre aura de « supériorité », vos prébendes et « facilités », votre Tablier bleu et vos collerettes,...

Peur de vous retrouver face à vous-même et de contempler le vide abyssal de votre spiritualité, de vous retrouver face à des Frères humbles et sages, à l’impertinence salutaire et au regard sans concession vis-à-vis de vos faux-fuyants idéologiques,...

Peur que l’on vous questionne sur la profondeur d’un rituel qui, au fond, vous échappe, de postures, de signes, paroles et attouchements dont vous n’avez retenu que les passe-droits et non le sens profond,...

Peur que l'on vous parle de Fraternité !

 

Cette photo se suffirait à elle-même ; le texte la commentant venant plutôt « polluer » l’impression d’irréalité et d’incongruité de l’évènement.

Vous voici, serviles et béats de bêtise, armés pour affronter l’opprobre des Frères et le rejet des Loges.

Etes-vous encore à plaindre ?

 

 

photofm.jpgPhoto accompagnant le "Brèves" du 31 octobre 2011 adressé à tous les Frères de la GLNF 

Repost 0
Published by myosotislutece - dans Actualités GLNF
commenter cet article
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 09:00

PanpanEfesse.jpg

 

Mes Frères, nous n'allons point ici polémiquer, car cela va bien au delà.

Juste dire et éclairer des faits nous concernant, noyés dans l'emphase sirupeuse qui anime actuellement la GLNF et qui vont s'avérer à l'analyse être du grand n'importe quoi, du big-bazar.

Voilà pourquoi..


Vous savez que les Illégitimes - qui prétendent nous diriger - se sont mis dans la tête d'organiser tous seuls pour le 3 décembre 2011 une espèce de grand raout (réunion et fête mondaine, dit le Petit Robert) appelé par une convocation-courriel intitulée « Tenue Annuelle de Grande Loge », puis juste en-dessous, comme s'ils hésitaient sur les termes exacts : « Tenue Solennelle annuelle de la GLNF ».

C'est donc tout à la fois annuel, solennel, maçonnique, associatif. Ouf !

 

Ils auraient mieux fait de relire les Statuts et Règlement Intérieur - qu’ils brandissent quand ça les intéresse - où l'on ne voit (Statuts - article 14) ni les termes  « Grande Loge »,  « Tenue Solennelle », mais seulement des « Assemblées Générales »...

C'est moins ronflant, en effet.

Ne soyons pas mesquins, seulement précis.

 

Vous n'ignorez pas que l'association GLNF est sous administration, l'administratrice  se devant, au plus tard le 31 octobre 2011 de réunir l’Assemblée Générale annuelle de ladite GLNF (ordonnance du 25 mai 2011 du Vice-Président Patrice KURZ)

Cela n'a donc PAS été fait DANS LES DELAIS impartis.

Un délai judiciaire est un délai ; et après ce délai on n’est plus dans les délais...!

Et si on n'est plus dans les délais...

AG Kaput !

 

C’est donc nul, et de nul effet, cette convocation, et on peut raisonnablement en faire des cocottes en papier !

Raccrochons nos tabliers, et faisons en tant que de besoin trancher en Référé cette nullité pour qu’on en finisse avec ça.

 

Regardons plus avant...

Dans cette convocation-bidon, il est dit, en petits caractères : « J’invite les Secrétaires de Loges à faire connaître à leur Grand Secrétariat Provincial avant le 15 novembre 2011, le nom des deux délégués ayant pouvoir de représenter leur Loge, conformément aux Constitutions de l'Ordre (article 1.2 et 1.3) »

Là encore, Messieurs, il conviendrait de chausser vos lunettes et d'avoir entre vos mains gantées des exemplaires actualisés des textes qui nous gouvernent.

Les articles indiqués ne disent pas exactement cela ; par contre, si vous aviez mieux lu l’article 14 de nos Statuts, vous auriez vu quelque chose d'intéressant : « 15 jours avant la date fixée...les membres délégués de l'Association sont convoqués par le Conseil d’Administration », c'est à dire dans notre cas PAR MAITRE LEGRAND.

Et, CERTAINEMENT PAS,  par un secrétariat provincial, en aucun cas habilité à s'en charger. C’est vraiment n'importe quoi.

 

Ohé ! Maitre Legrand...Nous attendons donc de pied-ferme cette convocation PAR VOUS-MEME à une Assemblée Générale dont vous avez, sans contestation aucune, dépassé les délais !

Pan sur les doigts...

On se marre !

 

Ce n’est pas tout : en lisant mieux l'article 1.3 que vous nous rappelez dans votre Brèves, mais que vous n'avez manifestement pas lu, il  est indiqué : « L'ordre du jour de l’Assemblée Générale comporte AU MOINS la présentation du rapport moral (OK, c'est indiqué à...16h05, quelle précision !) AINSI QUE DES ETATS FINANCIERS ANNUELS DE L'ASSOCIATION...

Et là, curieusement, ce n’est pas indiqué sur le prospectus !

C'est fâcheux ça, cet oubli.

Et, en plus, c'est vraiment ce qui nous intéressait la situation exacte et actuelle de notre Trésorerie délestée des honoraires de l’administratrice.

Pourquoi tant de cachotteries ?

 

Et que l'on ne vienne pas nous bassiner avec le fait que cette Tenue de Grande Loge c'est maçonnique et pas en lien avec l'Association !

Non, cet ordre du jour, par son seul libellé, auquel il manque un élément essentiel à sa régularité textuelle, est également nul et de nul effet.

 

Cela fait beaucoup, cette cascade de nullités, de délai expiré, de convocation par des organes non habilités, d'ordre du jour détourné, et, en cherchant bien, on doit en trouver d'autres...

 

Alors ? On fait Pan-pan sur l'Effesse ?


Repost 0
Published by Pierre de Taille - dans Paroles de FF
commenter cet article
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 23:39

ARA

 

Dans son désir irrépressible de se faire prendre en considération tant au niveau des Grandes Loges étrangères que des Suprêmes Grand Chapitres unis des Maçons de l’Arche Royale, le Gourou Nini (ni Franc-Maçon ni Compagnon) a lancé une ribambelle d’invitations urbi et orbi et mis en chasse ses missi dominici, véritables rabatteurs, en vue de faire venir le maximum de délégations tant à la Tenue de Grande Loge qu’au Suprême Grand Chapitre se tenant les 2 et 3 décembre 2011. 

  

Les Compagnons de l’Arche Royale ont souhaité attiré l’attention des différents représentants des délégations étrangères du contexte conflictuel dans lequel vont se dérouler ces cérémonies ainsi que des risques potentiels générés par l’usurpateur président-démissionnaire  François Stif..

 

Ce courrier a le mérite d’éclaircir les points laissés sciemment dans l’ombre par le soi-disant Député Grand Haut Prêtre – pseudo Premier Principal Michel SABA..

 

ASSEMBLEE GENERALE ARCHE ARA DE DECEMBRE
Voici le texte de la lettre adressée au Très Excellent Ted HARRISSON, Grand Prêtre Général du Grand Chapitre Général américain international :

To the General Grand High Priest
Edmund HARRISON
General Grand Chapter
Royal Arch Masons, international.

Paris, le 30 octobre 2011,

Most Excellent General High Priest,

Très excellent Grand Prêtre Général,

Cher Ted,

Comme vous comprenez très bien notre langue pour avoir exercé des responsabilités professionnelles en Belgique pendant de longues années, nous allons avec votre permission, vous écrire dans notre langue ; ainsi la présente correspondance va pouvoir être transmise sans traduction ni altération à nos Frères et Compagnons français de la GLNF et de l'Arche Royale.


Les Compagnons français de l'Arche Royale américaine viennent de recevoir le courrier dont copie jointe, émanant de son Premier Principal, Michel SABA., ci-devant « ambassadeur » du Grand Chapitre Général international pour la France (sic !) les convoquant à la cérémonie du 2 décembre 2011, en préliminaire à la tenue annuelle de Grande Loge (qui ne s'était d'ailleurs pas réunie l'an dernier !).


Vous n'êtes pas sans savoir qu'en France, les Chapitres de l'Arche Royale américaine, même fédérés sous la houlette d'un Grand Chapitre Magistral ad hoc qui n'a aucune existence tangible en dehors des cérémonies annuelles auxquelles vous êtes convié, sont tous inféodés au système de type anglais dénommé Suprême Grand Chapitre Uni, dépendant totalement et inconditionnellement de la Grande Loge Nationale Française.
A cet égard, la Charte de Grand Chapitre que vous nous aviez délivrée le 4 octobre 2005 a été clairement détournée de son but initial pour être « récupérée » par la Grande Loge au bénéfice de son Grand Chapitre d'Arche Royale, en rupture avec les usages américains qui garantissent l'indépendance des Grands Chapitres vis-à-vis des Grandes Loges…

Accessoirement, il en est de même s'agissant du Grand Conseil cryptique qui a été « monté » de la même manière, ce qui, en passant, rend notre Grande Loge irrégulière en s'adjoignant des degrés complémentaires aux trois grades de la maçonnerie tels que reconnus par la maçonnerie régulière internationale…


Vous n'êtes pas non plus sans savoir que notre obédience de tutelle, à savoir la Grande Loge Nationale Française, a vu au cours de ces derniers mois sa reconnaissance suspendue par les Grandes Loges régulières d'Europe comme de plusieurs États nord-américains, quand ce n'est pas notre prétendu Grand Maître illégitime car démissionnaire, qui prit l'initiative, en date du 14 juillet 2011, de suspendre sciemment les relations de notre Grande Loge avec notre mère Loge à tous, la Grande Loge Unie d'Angleterre.

Ces faits de la plus extrême gravité ont entraîné entre autres conséquences dommageables, la démission du TRF Jean-Claude TARDIV., dont vous savez toute la part qui fut la sienne dans le rapprochement entre nos Chapitres en vue de l'obtention de ladite patente évoquée plus haut.

Un différend jamais encore rencontré dans la gouvernance d'une Grande Loge, est né depuis bientôt deux ans, entre le Grand Maître es-qualité Premier Grand Principal de fait et de statuts, et la majorité des Loges, des Chapitres et des Frères et Compagnons de l'obédience, celui-ci malgré sa démission en date du 24 janvier 2011, restant aux commandes d'une obédience maçonnique qui le rejette.
Le siège parisien de notre obédience est sous la protection de vigiles profanes et souvent violents, la gouvernance de notre Grande Loge et de son Grand Chapitre sont sous l'administration judiciaire d'un mandataire de justice profane désigné par la Cour d'Appel du Tribunal de Grande Instance de Paris, et les assemblées de décembre 2011, convoquées avec un ordre du jour contesté et illégitime, donneront lieu au plus grand désordre selon toute vraisemblance ; la violence n'en est pas exclue compte tenu des circonstances…

Dans ces conditions, nous ne pouvons pas accepter que votre venue puisse paraître cautionner une gouvernance illégitime et irrespectueuse des usages maçonniques comme des Landmarks auxquels nous sommes tout comme vous, attachés ; nous avons le souci de votre sécurité et conscience de la dignité de votre fonction et de votre personne que nous respectons au plus haut point, mais ne voulons pas que vous soyez à votre corps défendant, la caution, l'otage ou le bouc émissaire d'un contentieux auquel ni vous ni votre délégation n'avez aucune part.
Par ailleurs, sachez que les frais de voyage et de séjour ne pouvant pas être couverts sans l'accord de l'administrateur judiciaire civil, celui-ci sait qu'il aura des comptes à rendre à l'assemblée des Frères et Compagnons qui ne peuvent cautionner en l'état un simulacre d'assemblée maçonnique protocolaire dans la situation où se trouve actuellement la GLNF où aucune cotisation n'a été votée ni officiellement payée depuis bientôt 2 ans.

Nous vous invitons en conséquence à reconsidérer votre présence aux cérémonies parisiennes des 2 et 3 décembre 2011, afin de laisser à la justice et aux Frères français, le soin de trouver la solution pour un retour à la paix dans une fraternité qui n'aurait jamais dû être troublée par un Grand Maître profanateur de nos règles et usages immémoriaux.

Espérant vivement que la présente rencontrera votre compréhension de la situation difficile qui est celle des maçons français,
Nous vous prions de recevoir, Très Excellent Grand Prêtre Général, cher Ted, toute l'assurance de nos sentiments fraternels et respectueux.
Pour le collectif des Compagnons des Chapitres ARA français

 

Et la convocation émise par l'ineffable et parfait serviteur Claude SABA. :

A L.G.D.G.A.D.L’U.
SUPRÊME GRAND CHAPITRE UNI DES MAÇONS DE L’ARCHE ROYALE DE France SOUS JURIDICTION CIVILE DE LA GLNF - PARIS
Association déclarée sous le N° 170 153 P – Loi du 1er Juillet 1901
GRAND CHAPITRE MAGISTRAL de l’A.R.A.
Érigé par Décret n°305 du 3 décembre 2005
Confirmé par Décret n° 312 du 28 mars 2006
T.E.C. François STIF., Grand Haut Prêtre
T.E.C. Michel SABA., Député Grand Haut Prêtre - Premier Principal
Ambassadeur du GGCI pour la France

Vidauban, le 26 Octobre 2011

Mes BB.AA.CC., très chers Compagnons

Notre Cérémonie du 2 décembre revêt, cette année, une importance particulière ; en effet, nous aurons le plaisir et l’honneur de recevoir de nombreux distingués visiteurs de Grands Chapitres Amis ainsi que le General Grand Hight Priest Edmund HARRISSON et le General Grand Roi Louis E. BARTRAND.

Notre Grand Chapitre était représenté à la 67éme Triennale du General Grand Chapter International qui a eu lieu du 25 au 31 Août à Raleigh, Caroline du Nord, et le drapeau Français était à l’Orient parmi ceux de 88 Grands Chapitres présent ; l’accueil qui a été fait à notre délégation a été extrêmement chaleureux et Fraternel.

Nous nous devons d’être à la hauteur de l’évènement et d’accueillir nos nombreux distingués visiteurs dont les Ambassadeurs des Grands Chapitres Européens pratiquant l’ARA en étant nous-mêmes nombreux et Fraternels.
Notre Cérémonie aura lieu le 2 décembre à 17h, dans le Grand Temple, 12, rue Christine de Pisan, 75017 - PARIS.

Le registre des présences sera à disposition à partir de 16h.

Vous recevrez le programme détaillé dès que ses derniers détails auront été finalisés.

A l’issue de la réunion nous nous retrouverons autour d’une Agape Fraternelle, à la Cayenne pour la somme de 25€ par Compagnon ; nous pourrons y échanger et vivre un grand moment de Fraternité.

Je compte sur votre présence et vous demande de tenir informé le Grand Secrétaire de l’ARA, l’E.C. Claude PERETT. afin que celui-ci puisse régler avec le gérant de la Cayenne les réservations et la salle humide à prévoir en fonction du nombre que nous serons.

Je vous remercie d’avance et vous prie d’accepter mes salutations Fraternelles et dévouées.
Michel SABA.


Repost 0
Published by Normand - dans Actualités GLNF
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de myosotislutece
  • Le blog de myosotislutece
  • : Le Blog de Lutèce Tribune libre de Frères de la Province de Lutèce de l'ex-GLNF pour défendre et rétablir les valeurs de la vraie Franc-Maçonnerie.
  • Contact

Recherche

Newsletter