Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 09:01

tourcle.jpg

 

La nouvelle tombée hier soir de la condamnation de Maître Legrand dans l’affaire des locaux de l’association APHEC n’a pas du réjouir le bloc des occupants illégaux de la rue Christine de Pisan ni l’intéressée qui doit jouer en ce moment « Femmes au bord de la crise de nerfs » !

 

Faisant suite à une saisine de la justice de Charles Tordjman, Président de l’Association PHilosophique Et Culturelle, le 25 octobre 2011, cette condamnation égratigne encore un peu plus l’image et la réputation de l’Administratrice de la GLNF.

 

La Justice a sans doute pris en compte le fait que cette association était titulaire d'une convention d'occupation d'un immeuble de la Ville de Puteaux et qu’elle avait consenti à la GLNF un droit non exclusif d'occupation du local pour une durée indéterminée.

En bon Président intègre et soucieux de la bonne réputation de ses locataires, Charles Tordjman, par ailleurs membre du Conseil d’administration provisoire de l’ULRF, avait décidé le16 juin 2011 de dénoncer la convention le liant à la GLNF tout en respectant un délai de préavis de 6 mois ; la GLNF devant libérer les lieux le 17 décembre 2011 au plus tard.

 

L’intervention, pour le moins « malheureuse et inappropriée », des sbires de l’Ex Gourou Manipulateur sous couvert de Maître Monique Legrand (faudrait savoir...on est responsable ou on ne l’est pas !) de changer les clés de ces locaux et de celles de la porte d’accès de l’immeuble n’a pas été du goût de tout le monde visiblement.

 

Condamné pour occupation illicite des locaux, utilisés comme Temple, dégradation et entrave à la libre circulation, le Pseudo-représentant pro-Stifanien Provincial de la GLNF a entraîné Maître Monique Legrand, es qualité de Mandataire ad hoc dans la perte d’un procès dont elle se serait bien passé.

 

Le Juge des référés du Tribunal de Nanterre l’a, en effet, condamnée à remettre un double des jeux de clés au Président de l’APHEC, sous astreinte de 300 € par jour de retard et l’a condamnée à verser 2 500 € au titre des dispositions de l’article 700 du Code de procédure civile.

Mauvaise pub, non ?

 

Même si, au final, ce sont nos cotisations qui vont en souffrir, cette affaire montre que l’opposition et, en particulier l’Union des Loges Régulières Françaises - ULRF-, ne se laisse pas faire et que la Justice suit tout de même la voie du Droit.

 

Enfin, il serait temps que les occupants illégaux de notre obédience déguerpissent, et vite, avant que les serruriers de la République n’interviennent...

On risque bien de passer de clés en...verrous !


Partager cet article

Repost 0
Published by myosotislutece - dans Actualités GLNF
commenter cet article

commentaires

CPF 03/11/2011 13:38


Je ne savais pas qu'elle était aussi belle !
CPF


myosotislutece 03/11/2011 14:24



Et photoshop, ça sert à quoi, mon Frère !



SorryNoway 03/11/2011 11:25


Attendez-vous à avoir un tout de "passe-passe" de la part du Stif et de sa copine...Il est sûr que même si cette condamnation en leur fait pas plaisir, ils s'en foutent ! c'est nous qui payons !


Linoleum a l'atrium 03/11/2011 11:02


Et le fait d'avoir changé les serrures des bureaux de la Province, ça compte pour du beurre ?


Saperlipopette 03/11/2011 10:52


Elle ferait mieux de prendre la clé...des champs, Monique !


MHM 03/11/2011 10:29


Pauvre Monique !
Quel monde! On ne peut plus magouiller tranquillement.
Et pourquoi pas une dénonciation au parquet pour complicité d'abus de biens sociaux.


myosotislutece 03/11/2011 10:51



...notre collectif d'avocats est "surchargé"...sans doute du fait de la préparation des très nombreuses procédures qui vont tomber sur la tête des occupants illégaux de Pisan!



Présentation

  • : Le blog de myosotislutece
  • Le blog de myosotislutece
  • : Le Blog de Lutèce Tribune libre de Frères de la Province de Lutèce de l'ex-GLNF pour défendre et rétablir les valeurs de la vraie Franc-Maçonnerie.
  • Contact

Recherche

Newsletter