Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 11:21

Revolteindignes2.jpg

 

Poursuivant la même dynamique lancée récemment, les « Indignés de Pisan » récidivent en appuyant leur mouvement de protestation par un courrier adressé à Maître Monique Legrand, administrateur de la GLNF, ainsi qu’à de nombreux représentants de l’opposition.

 

Nous vous avions relaté les premières manifestations de ce mouvement spontané  avec l’article Indignés et Déterminés et certains d’entre nous ont modestement participé à quelques distributions de tracts, dont une au plein cœur du bunker de Pisan.

 

Cette fois-cil le mouvement de Indignés va encore plus loin et nous précise un peu plus ce qu’ils sont :

 

Les indignés sont une expression de la base des Frères des Loges 

  • les indignés se sont constitués pour mener des actions concrètes pour montrer clairement a François Stif. (et accessoirement aux acteurs de l'opposition et à l'administrateur) que les Frères sont exaspérés et en ont ras-le-bol. 
  • les indignés ne sont pas faits pour motiver les oppositions ou les exhorter mais sont un complément concret car ils veulent que l'assurance, feinte, de François Stif. et de ses affidés change de camp. 
  • par les actions des Indignés, nous ferons de plus en plus le vide autour de François Stif.

 

Le courrier adressé à Maître Legrand est à mettre en perspective avec la tenue de la prochaine réunion du 28 septembre 2011 rassemblant les différentes parties de l’opposition et Maître Legrand.

Il est prévu qu’un profane nommé François Stif., égaré dans les couloirs du 3ème de Pisan, puisse assister, sous toute réserve, à cette réunion.

Nous faisons confiance aux participants pour lui faire comprendre qu’il s’est fourvoyé et doit vite rentrer dans ses pénates (loin, très loin...peut-être sur l’île Moucha ?!).

 

Voici le courrier des Indignés à Maître Legrand :

 

Cher Maître,

 

Comme suite à notre courrier du 6 septembre, veuillez trouver ci-joint en PJ notre nouveau tract distribué cette semaine ainsi que sa lettre d’accompagnement.

 

La situation se dégrade de jours en jours et les membres de l’association sont de plus exaspérés par les comportements de François Stifani et des pseudos-dignitaires illégitimes qu’il n’arrête pas de changer, selon son humeur, depuis votre nomination.

 

Radiations, suspensions, arrivent à la pelle et la goutte d’eau qui a fait déborder le vase est probablement d’avoir laissé François Stifani dépenser environ 150 000€ pour imprimer et diffuser une revue de la GLNF à son éloge, elle part donc directement à la poubelle, dès réception, alors que les Loges ne peuvent plus fonctionner car les comptes sont bloqués.

 

De plus, l’innovation d’avoir mis un contenant transparent pour que les familles ou les entreprises destinataires soient bien au courant est abjecte et totalement contraire à nos règles de discrétion,

La majorité silencieuse est plus qu’indignée, elle est maintenant à bout car cette situation exécrable que François Stifani a plus que dégradé depuis deux ans, est arrivée à un point explosif de non retour si vous ne trouvez pas une solution le 28 septembre avec l’opposition réunie.

 

Soyez convaincu, Maître, que la révolte est très proche, si les appels au secours de la majorité silencieuse ne sont pas entendus par l'ensemble des participants.

 

L’AG sans cesse repoussée est maintenant bien trop éloignée et vous devez trouver une solution avec l’opposition pour calmer les esprits et écarter François Stifani.

 

Des incidents physiques, y compris de très graves sont maintenant à redouter si rien n’est solutionné le 28 septembre, et toutes les parties seront alors considérées comme responsables.

 

De nouveau, n’attendez pas qu’il y ait des drames pour agir car c’est vous qui avez, aujourd’hui, les cartes en mains.

 

Recevez, cher Maître, nos plus respectueuses salutations.

Les Indignés de Pisan 

 

De nouvelles distributions de tracts sont prévus et la participation des Frères est demandée par le mouvement afin d'appuyer cette initiative concrète...

 


Repost 0
Published by myosotislutece - dans Actualités GLNF
commenter cet article
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 12:34

ZORROPC2

 

« Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent ». Edgar Faure 

 

 

Ce Pierre Coh. est vraiment incorrigible !

Ne voilà-t-il pas que l’exGMP de Lutèce récidive dans une demande relative à la diffusion d’information qui ne lui reviennent absolument pas, jusqu’à preuve du contraire.

 

Mon Frère, nous allons être contraints de revoir avec toi certains principes de communication...

 

Premièrement, il te faut éviter, et notamment en introduction, d’employer un truisme aussi ridicule que « le mois de septembre est déjà bien entamé ». Comme si nous ne le savions pas !

Non seulement, il est bien entamé mais il nous a surtout permis de voir combien les Loges étaient remontées contre les officiers provinciaux de substitution et les apparats superfétatoires. Cela ne te dit rien ? Il n’y a pas si longtemps, tu portais également un beau tablier bleu que t’avait remis un certain faux-maçon : François Stif. !

 

Deuxièmement, il te faut fixer l’attention de ton lectorat en simplifiant le plus possible ton texte en terme de date, de lieu, d’action... sinon, tu disperses l’attention du blogueur et l’empêche de se focaliser sur l’importance de ton message.

Ainsi, en te lisant, tu nous sembles un peu perdu entre le passé et le futur en nous servant du « septembre passée (ou à venir) vous avez (ou vous allez) demandé (r) ».

Il te faut choisir...mais justement, c’est là où le bât blesse. Tu ne sais pas toi-même dans quel état tu erres.

Entre un passé qui t’a « blessé » et un avenir qui t’inquiète du fait du renouvellement de notre obédience, de la reviviscence des valeurs d’humilité et de la notion de service désintéressée !

Non, mon Frère, tu ne retrouveras pas les belles prérogatives comme celles que t’avait octroyées l’ex Gourou auto-éclairé !

 

Troisièmement, il s’agit de te renouveler dans tes messages si tu souhaites passer pour quelqu’un de crédible. D’autant plus que tu nous ressasses la même antienne à savoir « remonter une copie du document signé à G. Chou. » quant à notre adhésion à l’Union des Loges Régulières Françaises.

Et surtout, afin que tout le monde sache que tu es un bon élève (ça, nous le savions déjà !) tu nous demandes de bien préciser que cette adhésion est faite dans la province de Lutèce.

NON ! nous ne t’accorderons pas ce petit bonheur puéril qui consiste à t’attribuer les honneurs d’une mobilisation (bien tardive en ce qui te concerne) des Frères de notre province et d’actes dont tu n’es, après tout, qu’un témoin quel que peu distancié.

 

Où étais-tu lorsque certains de nos Frères se sont levés et ont déposés leurs Tabliers face à l’ignominie d’un profane égaré en Franc-Maçonnerie ?

Où étais-tu lorsqu’il a fallu lutter d’arrache-pied contre les dictats d’une gouvernance devenue folle ?

N’oublie jamais que tu as fait parti de ceux qui ont, consciemment ou inconsciemment (nous l’espérons en ce qui te concerne), préparé et provoqué à terme le « lot d'événements maçonniques diversement appréciés » (sic) qui a brisé la chaleur et l’élan de notre Fraternité envers certains Frères.

Alors, il est juste de préciser que ces évènements maçonniques ET profanes ne sont pas du tout appréciés par les véritables Francs-Maçons qui adhèrent en masse à l’ULRF.

Et, mon Frère Pierre Coh., nous te dénions le droit de t’attribuer un quelconque rôle ou un pouvoir dans la vie et l’expression de ce formidable mouvement.

 

Reviens sur les colonnes en toute humilité.

Tu y retrouveras des Frères qui te tendront les bras en toute simplicité, partageront avec toi des travaux de grande qualité et t’accueilleront avec Amour dans une chaude et fraternelle chaîne d’union.

 

Repost 0
Published by Hiram le Rouge - dans Actualités Loges
commenter cet article
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 09:57

templiers.jpg

Le combat que j’ai engagé le 4 décembre 2009 en m’opposant à la gouvernance scandaleuse de François Stif. a fait de nombreux émules.


Je ne connais plus beaucoup de Frères qui se réclament de son œuvre et de ses lumineuses initiatives.


Mais la GLNF n’en finit pas de payer les conséquences de plus de vingt ans de direction bananière où les petits arrangements entre amis, les rodomontades imprudentes et les décisions d’opérette ont conduit à la suspension de la reconnaissance par la GLUA.


On ne rétablit pas sans consacrer beaucoup d’énergie et de temps une situation aussi compromise que celle où était tombée la GLNF :
 

  • L’effet des procédures judiciaires obéit à des rythmes lents garants de leur régularité  mais otages des manœuvres dilatoires en tout genre. Nous avons cependant visé juste et obtenu à plusieurs reprises des jugements qui nous étaient clairement favorables : annulation du pseudo assemblée du 16 octobre 2010, mise à l’ordre du jour de la prochaine assemblée de la révocation de François Stif., rejet de la tentative de travestissement de notre action en détournement de clientèle… Nous attendons désormais en confiance le résultat de l’appel interjeté par François Stif. à l’encontre de ces jugements qui lui sont défavorables. Et malgré des reports qui auraient pu être évités, nous serons fixés d’ici la fin de l’année.
  • L’urgence est maintenant de  nous attaquer aux suspensions et exclusions scandaleuses qui ont émaillé ces deux dernières années ainsi qu’aux approfondissements et aux suites des audits en cours. La tâche est de plus en plus lourde mais les compétences affluent de partout, à telle enseigne que j’ai demandé que l’on crée un collectif d’avocats autour de ceux qui, depuis le début, m’assistent avec talent et détermination. L’Assemblée générale aura lieu dans les prochains mois et nous agissons pour que maître Legrand la convoque le plus vite possible. L’objectif est que nous y arrivions en ayant fini d’ouvrir tous les chantiers révélant à quel point la GLNF était devenue une association captive d’une coterie méprisante, incontrôlable et sectaire.

Pendant ce temps, tout le monde note que les anathèmes continuent de fuser et que la propension naturelle de François Stif. à se considérer comme un potentat de droit divin, alors même qu’il a démissionné, se perpétue sans retenue. Ce pourrait être comme cela jusqu’à la prochaine AG car on ne peut déloger sans recourir à la force quelqu’un qui s’incruste en attendant l’issue des procédures judiciaires et les décisions de l’Assemblée générale . A moins que Maître Legrand finisse par prendre la mesure de sa mission et interdise que François Stif. continue d’occuper le site de la GLNF en toute impunité et en toute irrégularité, mêlant la désinformation la plus grossière aux menaces les plus viles.


Nous devons la rencontrer le 28 septembre 2011 et lui demanderons, entre autres, de faire cesser ce scandale.


Pour conclure ce point de rentrée je dirai combien il est devenu important que les candidats potentiels à la Grande Maîtrise se rencontrent pour assurer leur complémentarité voire associer leur efforts autour de l’un d’entre eux.


Les frères choqués et malmenés par deux ans de troubles ont besoin de se projeter dans un avenir stabilisé où la régularité retrouvée sera portée par une équipe soudée autour d’un fédérateur choisi de la manière la plus démocratique qui soit, celle d’une élection où tous pourront voter sans exclusive de suspension ou exclusion.


Pour cela, renforçons notre cohésion et notre détermination et combattons le sentiment d’écœurement et de lassitude, manifestation compréhensible du désarroi face au coup de force permanent des squatters de la GLNF.
 
Claude SEIL.

 

Repost 0
Published by Claude Seil. - dans Actualités GLNF
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 00:41

regard serrure

 

Ce que nous avions craint est arrivé !

 

Nous voici tous bien identifiés en tant que Franc-Maçon grâce à cette grossière erreur que vient de réaliser la GLNF en utilisant un film d’expédition transparent pour la diffusion de son nouveau magazine GLNF101 au 43 500 Frères (source la Lumière- l’Express)

 

Certes, ce n’est pas parce que vous recevez une revue maçonnique que vous êtes forcément assimilé à un « conspirateur judéo-maçonnique » ou à un « franc-mac ».

Mais, les raccourcis dans notre pays ont encore le vent en poupe avec toutes les conséquences que cela peut entraîner pour chacun d’entre nous au niveau de sa vie professionnelle et privée.

 

Cette affaire est doublement grave : au niveau maçonnique et au niveau profane.

 

En ce qui concerne le point de vue maçonnique, François Stif. est responsable d’un viol délibéré du secret maçonnique et des obligations du Franc-Maçon. Mais, il est vrai que depuis deux ans ce profane égaré en franc-maçonnerie accumule les écarts en tous genres...

 

Par contre, en tant qu’Avocat, le viol de l’article 9 alinéa 1 du Code civil qui dispose que « chacun a droit au respect de sa vie privée » fait plutôt tâche !

Bientôt, mes Frères, nous allons être contraints de demander au futur Grand Maître que nous désignerons de connaître autant les Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales que les règles maçonniques...

 

Nous n’allons pas développer ce que le groupe de Frères avocats du collectif juridique va se faire un plaisir de rappeler à François Stif. tant au niveau de l’atteinte à la vie privée des 43 500 Frères qu’au niveau des sanctions encourues pour ce genre d’« écart ».

Mais juste à titre de rappel, l’Article 1382 du Code civil précise que « Tout fait quelconque de l’homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer ». Ce qui entraîne en général la prise en compte de dommages et intérêts à la victime.

Il ne faut pas sortir de math sup pour faire une rapide évaluation de ce que cela va coûter à notre exGM !

 

Ce fait délictuel est-il délibéré ou non ? Nous n’épiloguerons pas, nos avocats feront leur travail...

 

Vraiment, monsieur François Stif., il est temps, mais vraiment temps, que vous disparaissiez de notre horizon maçonnique ET civil.


Repost 0
Published by L. Desdichado - dans Billet Myosotis Lutèce
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 19:33

Avantles3coups

 

Le 28 septembre 2011, François Stif. se présentera-t-il devant ses opposants?

En tous cas, Maître Monique Legrand le souhaite.

En bonne juriste, elle voudrait un DEBAT CONTRADICTOIRE depuis le temps qu'on joue au chat et à la souris.

A-t-elle eu son accord préalable ?

Peut-être, mais ce n'était pas jusqu'ici dans la culture du personnage de s'abaisser à dialoguer avec une opposition individuelle et a fortiori avec une opposition collective.

Ou il a du plomb dans l'aile et il est acculé, ou il veut aller au clash frontal, ou alors...Il décidera de ne pas venir.

Et s'il vient, sera-t-il flanqué de son avocat (ndlr : notre Winnie l’ourson au ventre et dos rond - Jim Baloo pour les intimes !), et portera-t-il des micros dissimulés ?

A vrai dire, peu nous chaut. (ndlr : on s'en fout un peu)

 

Ce qu'il y a de nouveau, c'est qu'on va pouvoir mettre le nez dans ce qui nous était caché jusqu'à présent ; c'est à dire les Comptes et les combines.

 

Il en a fallu du temps, de la patience, des blogs incisifs, des confrontations avec les ex et pseudos représentants des Provinces, des récriminations envers la Mandataire devenue Administratrice, et, cerise sur le gâteau, l'abaissement de notre note par Moody's - pardon, la GLUA - pour qu'enfin - enfin ! - le rideau s'entrouvre sur ces misérables petits secrets.

 

Je ne sais pas vous mes Frères, mais moi,  j'aimerais bien savoir par exemple quel est le solde actuel de la trésorerie de la GLNF, qui a payé les avocats de François Stif., à combien se sont montés les honoraires de Maître Legrand, etc., etc....

 

Et puis ces histoires « d’anomalies constatées dans diverses structures », c'est un secret de polichinelle mais il ne sera sans doute pas aisé à établir de manière simple tellement les cartes sont intentionnellement brouillées.

 

Et puis, ces interminables sanctions, suspensions...

D’ailleurs, à ce sujet, nous étions en proie à des sentiments contradictoires.

D'un côté, on était surpris et outrés de voir valser des Grands Maîtres Provinciaux qui avaient seulement osé demander des explications légitimes et souvent en s'excusant de demander pardon.

Et, par ailleurs, on n’était pas mécontents de voir ainsi les loups se manger entre eux car ils avaient participé de près ou de loin à un « système » qui nous était par trop étranger.

 

Bref, il est plus que temps que cela change.

 

 

PS : Pour accélérer un peu le changement, il est primordial que les Frères de la GLNF s'approprient le mouvement généré par l'Union des Loges Régulières Françaises. Adhérons par Loges et/ou individuellement !



Repost 0
Published by Pierre de Taille - dans Paroles de FF
commenter cet article
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 01:05

Menacesentousgenres

 

« Écris donc ce que tu as vu, ce qui est, et ce qui doit arriver ensuite »

Apocalypse chapitre 1, verset 19

 

Cette fois-ci, les cavaliers de l’Apocalypse sont lâchés...

 

Nous assistons  à  une charge d’une ampleur et d’une violence inégalées depuis que le faux-pouvoir dictatorial de l’ex faux GM a été révélé et mis en plein jour par quelques Frères, le 04 décembre 2009.

 

Cette offensive généralisée contre les Frères  de la GLNF et orchestrée par le dernier carré des suppôts de l’ex Gourou auto-déclaré prend différentes formes qui vont de la menace par voie de communiqué à la mise en sommeil arbitraire de Loges (RL "Le Mont de l'Espace Sacré" n°906, RL des Compagnons Ecossais -Orient de Menton,...) en passant par les inévitables radiations.

 

Entre le récent Communiqué du « Grand Machin » où le pseudo-secrétaire Bertrand Heyr. énonce des contre-vérités débiles sur le droit des associations et ne se rend même pas compte de l’inanité de ses arguments sur lesquels il fonde sa menace de démission forcée des Frères...et...les actes de terrorisme (parce qu’il faut bien appeler ces agissements comme cela) de Sébastien Dul. servile petit exécuteur des basses œuvres de l’ex Guide auto-éclairé, il faut reconnaître que ces messieurs font forts !

 

Comment des hommes que nous avons appelés « Frères » peuvent-ils se comporter de cette façon ?

Ne se rendent-ils pas compte qu’ils sont en train de réduire à néant les marges de pardon et d’absolution que les Frères Francs-Maçons de notre obédience auraient été à même de leur offrir, une fois les choses rentrées dans l’ordre ? (c'est-à-dire notamment avec le départ de François Stif.)

 

Pourquoi se fourvoyer en un communiqué mensonger et manipulateur dont n’importe quel Frère est à même de décrypter les amalgames et raccourcis volontaires entre la GLNF et l’ULRF ? Cette initiative dérangerait-elle le Grand MGourougourou dans sa case ?

Non, messieurs, l’Union des Loges Régulières Françaises n’est pas une obédience ; c’est clairement indiqué dans les documents et sur le site.

Non, messieurs, vous ne pouvez pas prétendre régenter les Frères dans leur vie profane, et s’ils souhaitent adhérer à une association, ils en ont le droit.

Non, messieurs, vous ne pouvez biffer des articles du Règlement général et des statuts de notre association lorsqu’ils vous dérangent dans vos exactions incongrues. Car comment pouvez-vous prétendre qu’un Frère adhérant à l’ULRF, puisse être déclaré ipso facto démissionnaire de la GLNF ! C’est se moquer des règles de Droit et faire offense à notre intelligence.

 

Et que dire de votre mission sinon que vous détournez par votre attitude et vos actes l’objet même de votre pseudo « Grand Conseil » supposé répondre aux évolutions de notre obédience ?

N’est-il pas un avatar d’un minuscule et pitoyable Conseil de guerre inique, d’une dernière « phalange d’oubliés de la Fraternité », d’aigris profanes à l’ego démesurément stérile ?

 

Quand aux extravagances du « fils spirituel » du profane Stif., le sieur Sébastien Dul., ses pseudo-décisions de pseudo futur ex-pseudo grand maître provincial n’impressionnent que par la vacuité de leur contenu. Du jamais vu en Franc-Maçonnerie Régulière et Irrégulière !

De nouveau, comment un être humain digne de ce nom peut-il exhorter des Francs-Maçons à ne pas se laisser « voler leur chemin initiatique » tout en menaçant, mentant, excluant et radiant à qui mieux-mieux ?

 

Enfin, il nous faut mentionner le courrier daté du 31 août 2011 du Frère (?) Michel Lerigolo., (qui ne nous fait vraiment pas rire) ex-pseudo grand hospitalier provincial dont la rhétorique enjôleuse masque des arguments pervers.

Ainsi, cette phrase passée inaperçue et qui en dit long sur les intentions de ce quarteron d’ex-Frères désespérés : « Les hommes passent, les fonctions restent » (sic).

Non, mes Frères, il n’est pas question de repartir sur les mêmes bases viciées sur lesquelles des profanes ont fondés leur système de pouvoir inique, antimaçonnique et destructeur.

Ce simple courrier flattant le sens de l’honneur et de la charité, et visant à inverser tous les repères des Frères en imputant aux opposants à François Stif. ses propres dérives (haine, violence faites aux Frères, conflit, ressentiment, parjure,...), s’avère être un sommet de manipulation.

 

A l’instar de l’Apocalypse, vous voici mis à nu, révélés dans vos déserts spirituels, et inconscients que votre ultime chevauchée annonce la fin de votre petit monde immoral...

Craignez la colère des Justes !

 


Repost 0
Published by Hiram le Rouge - dans Billet Myosotis Lutèce
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 22:41

choctitans1

 

Suite à la proposition de Maître Monique Legrand de réunir les forces de l’opposition afin de réaliser les attendus de sa mission dont celle d’organiser au plus vite l’Assemblée générale de la GLNF, FMR a fait parvenir un communiqué à Maître Legrand ainsi qu’à l’ensemble de ses correspondants.

Ce courrier permet de préciser les attentes et limites de cette réunion par la plus grande partie de l’opposition qui apparaît par cette initiative commune bien décidée à montrer un front ferme et uni à l’administratrice de notre obédience.

Nous noterons toute la magnanimité des participants acceptant que le profane François Stif. assiste, en tant qu’invité de Maître Legrand, à cette rencontre. Participera-t-il ou non ? (sans ses gardes du corps ou son avocat payé par la GLNF, cela serait un exploit... !). 


  FMRLOGO

En réponse à la proposition de Me Legrand d'une réunion « générale » le 28 septembre 2011, nous avions répondu par un courrier exposant un certain nombre de conditions préalables à notre participation.

Ce courrier a été établi dans une forme semblable par la quasi totalité des invités à cette réunion, démontrant une union significative des forces de l'opposition, à savoir Alain Juill., Dominique More., Claude Seil., Jean-Claude Tard., Serge Toffal..


Faisant droit à notre demande, Maître Legrand vient de nous répondre en nous faisant savoir que :
 

  • Elle nous fait porter sans délai les comptes audités de l'Association, ainsi que le Grand Livre, détaillant les différentes dépenses de la GLNF, ce que nous réclamions depuis des mois.
  • Elle nous fait connaître la situation de la trésorerie de l'Association.
  • Elle confirme qu'elle a bien étendu la mission du Cabinet MB-A à l’approfondissement des recherches suites aux anomalies constatées ou à relever dans différentes structures.
  • Elle envisage l'Assemblée Générale le 7 janvier 2012 au Palais des Congrès, à Paris.

Ceci rappelé, elle souhaite la participation de François Stif. à cette réunion.

Bien que sa situation soit aujourd’hui illégitime, nous ne conditionnons pas son absence à notre présence à la réunion de Maître Legrand du 28 septembre 2011 tout en précisant à cette dernière que notre participation ne vaut en rien une quelconque reconnaissance des fonctions que François Stif. prétend exercer depuis sa démission. Par voie de conséquence, nous considèrerons de ce fait Monsieur Stif. comme l’invité personnel de Maître Legrand.

Au cours de cette réunion, nous demanderons, comme notre réponse à Maître Legrand en faisait déjà  état, que l’ordre du jour de sa réunion soit consacré au traitement des points suivants :

  1. Annulation de toutes suspensions et sanctions individuelles et collectives prononcées depuis le 4 décembre 2009, d’autant que ces sanctions ont des effets civils que Me Legrand ne peut laisser de côté en sa qualité d'Administrateur provisoire.
  2. Annulation de toutes les nominations depuis cette date par M. Stif. et ses Grands Maîtres Provinciaux.
  3. Fixation de la date et de l'ordre du jour de l'assemblée à intervenir et fixation du collège électoral.
  4. Départ de François Stif.

Maître Legrand va nous faire parvenir dès que possible la liste de l'ensemble des participants.
Nous ne manquerons pas de vous tenir informés du développement de nos échanges avec Maître Legrand.

 

...Dont acte !


Repost 0
Published by myosotislutece - dans Actualités FMR
commenter cet article
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 17:00

Au charbon

 

T’occupe pas des signaux mon Frère… Mets du charbon !

C’est ma recommandation à tout Franc-Maçon soucieux de continuer son cheminement malgré les autocrates, fourbes, usurpateurs, inconscients, ambitieux, prétentieux, prétendants, candidats déclarée ou non, courtisans...qui agitent des fanaux, drapeaux, menaces, promesses consignes, ordonnances, « brèves », décrets, prescriptions, invalidations …

Belle image de mettre du charbon ! Entretenir l’ « Athanor ».

Quelle est notre situation ?

Des dirigeants de la GLNF on décidé, tour à tour, pendant une dizaine d’années, de transformer une association d’hommes libres et de bonne réputation en une autocratie « commerciale » camouflée en « Grande Loge Nationale Française» destinée à engendrer un bénéfice issu des diverses cotisations et dépenses des membres.

Ils sont nombreux, épuisés par la détérioration d’un climat devenu désormais délétère par la fuite en avant d’une Direction et d’un clan aveugle à la détresse d’une très grande majorité des frères, sourd à l’intérêt général qui leur aurait commandé de se retirer.

Nos dirigeants actuels sont des juristes et sauront jouer avec la lenteur de la justice. Attendons-nous donc à endurer la longueur des procédures sans sombrer dans la langueur et l’abattement. Un gros gibier se fait souvent piéger par un mince fil...et Monsieur « Not’ Maître » a été coincé par le refus d’acceptation de ses comptes. Plus il tirera sur le fil et plus il sera piégé. Et...il ne peut défaire le nœud. C’est Gordien !

La boite de Pandore a été ouverte...Tous  les maux se sont envolés mais il y reste l’Espérance, plus lente à s’envoler. Un vrai Maçon est patient et sait que cette Espérance est encore dans la boite.

Nos anciennes traditions ont permis à « l’Art Royal » de transmettre, sans s’altérer, ses valeurs et ses secrets depuis des siècles et ce n’est pas un avocat d’affaires (même supérieurement intelligent) qui va tout détruire impunément.

Espérance...

Revenons aux bases. La Lumière nous vient de notre Vénérable Maître (lui, au moins, il a été élu).

Comme nous le dit notre évangéliste favori :

« Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.

Il n'était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière.

Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.

Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue.

Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue.

Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu ».

Un Vénérable Maître est choisi parmi ses Frères car ils ont décidé que, symboliquement, la Lumière passe par lui. Comme le dit l’Evangéliste : Il n’est pas la Lumière mais il en rend témoignage. Donc, mes Frères, si vous le voulez, la Lumière est toujours là !

De qui avons-nous besoin pour installer son successeur ? Réponse simple : de tous les Frères de l’Atelier.

Qui va installer le Vénérable Maître Elu ? Réponse simple (selon le rituel) :

« Le Vénérable Maître actuel l’installe au sein d’une « loge de Maîtres Installés » ; il sera assisté en cela par les Passés Maîtres de la Loge et des Vénérables Frères (Anciens Vénérables Maîtres) venus fraternellement assister à cette fête de la Loge. »

Avons-nous besoin d’autres « ressources »?  

Souvenons-nous le rituel d’installation dit :

« Je m'engage à remettre à mon successeur, ou, s’il y a lieu au Grand Maître Provincial, dont nous dépendons, les cotisations et les pièces que je reçois aujourd'hui en dépôt, dont la Charte de la Loge, ainsi que tous les documents intéressant l'Obédience, que je recevrai au cours de mon mandat. »

Or, le « Grand Maître Provincial, dont nous dépendons», il n’y en a pas car aucun Frère de notre province ne peut le reconnaître, son installation hypothétique n’a pas eu de témoin.

On n’a besoin de personne d’autre !

T’occupe pas des signaux, mon Frère, mets du charbon !


La GLNF, comble de l’ironie, est dirigée par une femme. Celui qui se prétend notre guide « duce » en italien,  « Führer » en allemand, en abusant de son pouvoir, s’est rendu indigne de l’obéissance et de la sujétion des Loges. De plus, il a rompu les liens maçonniques nous liant à nos Frères répartis sur la Terre.

Notre lien à la GLNF est désormais uniquement administratif, et ce tant qu’un nouveau Grand Maître n’a pas été dûment nommé.

Allons-nous dériver ?

Le rituel dit :

« Souvenons-nous, mes frères, que sans le secours des autres, nous ne pouvons rien. »

Or, parmi « les Autres », quelques-uns se sont unis au sein de l’Union des Loges Régulières Françaises qui se fixe comme objectifs :

  • La sauvegarde de la Régularité destinée à préserver le dépôt traditionnel de la spiritualité propre à la franc-maçonnerie exprimé au travers de ses Rites
  • La reconquête de l’estime et de la reconnaissance internationale
  • Le maintien en France d’une obédience maçonnique respectant les principes de sa charte fondatrice.

Administrativement, nous sommes membres de la GLNF.

Maçoniquement, nous pouvons, à l’échelon de notre loge, rejoindre l’ULRF.

Un simple vote à la majorité des 2/3 des Maîtres suffit.

Pour ma part, par souci de démocratie, je recommanderais de proposer le vote à tous les membres Apprentis, Compagnons, Maîtres (voir l’article L’apprenti bâillonné sur ce même blog).

Comptabiliser les votes selon les grades (Maîtres, Maîtres+Compagnons, Maîtres+Compagnons +Apprentis) et si les 3 quorums des 2/3 sont atteints alors le vote est positif.

Il ne s’agit pas de rompre avec la GLNF, mais de constater que c’est sa propre Direction qui a rompu avec les principes traditionnels de la Franc-maçonnerie régulière et reconnue.

Nous manifestons donc par notre engagement au sein de l’Union des Loges Régulières Françaises notre attachement aux valeurs fondatrices de la GLNF et notre désir ardent de travailler à nouveau à l’ombre de ces principes.

Il s’agit donc d’une phase nouvelle de notre engagement.

Aux déclarations d’opposition se substitue désormais une dynamique de construction puisqu’il semble clair pour tous que la refondation de la GLNF ne sera pas initiée par sa Direction et ses « dignitaires » mais par les Loges et les Frères.

Demain, si un sursaut permettait de recouvrer la raison, si les décisions de justice permettaient de rompre définitivement avec la direction de la GLNF et le système dénoncé presque unanimement aujourd’hui, alors nous pourrions réorganiser notre Obédience pour sortir de cette crise et l’Union des Loges Régulières Françaises serait l’artisan de cette régénération.

Mais, s’il se confirmait l’impossibilité de rendre la GLNF à ses valeurs traditionnelles et si la Grande Loge Unie d’Angleterre et les Grandes Loges régulières maintenaient la rupture de leurs relations avec elle, alors il nous faudra être prêt pour bâtir une nouvelle maison commune.

L’Union des Loges Régulières Françaises en constituerait les fondations afin de maintenir en France une obédience régulière reconnue internationalement.

 

Nous sommes aujourd’hui dans une démarche d’Espérance pour tous et d’Engagement pour chacun.

T’occupe plus des signaux, mon Frère...Mets du charbon !

 


Repost 0
Published by Hagard DuNord - dans Paroles de FF
commenter cet article
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 15:45

VOYAGES AFRICAINS

 

A l’heure des audits et des « révélations » en tous genres, il ne faudrait pas oublier que nous sommes héritiers d’une tradition.

Je ne parle pas d’une tradition avec un T majuscule...

Non, simplement de cette pratique, bien ancrée dans la praxis de nos responsables, qui veut que certains pays africains servent de relais de « blanchiment » pour les « petites affaires » et échanges « de bons procédés », sous couvert de « relations diplomatiques » ou de « bons voisinages ».

 

L’Afrique n’est plus depuis longtemps une terre vierge, mais reste encore une terra incognita pour ceux qui ne sont pas dans les arcanes des pouvoirs.

Les relations que notre obédience entretient avec les Loges sœurs de ce continent demandent à être revisitées à l’aune de la transparence.

Les adhérents de notre association doivent avoir connaissance de l’objet réel des missions effectuées par les « dignitaires » de tous crins, de la réalité et de l’opportunité des voyages et missions -  même sous couvert d’une invitation, et notamment lorsque cette invitation émane d’un Président en exercice.

 

Que penserions-nous si par malheur l’un de nos représentants servait de « messager » du pouvoir en place et contribuait à l’entretien de pratiques occultes ?

Que dirions-nous si nous découvrions que des « valises » amicales ou « diplomatiques » servaient à entretenir quelques actions hors du champ de l’objet social de la GLNF ?

Que penserait l’opinion publique de la Franc-Maçonnerie, en général, et de notre obédience, en particulier ?

Nous n’irons pas très loin dans l’investigation et la réflexion. D’autres, dont c’est me métier, le feront avec plus de profondeur et d’acuité.

 

Toutefois, à l’heure de la Refondation, il nous faudra nous poser la question du fond et de la forme de nos relations avec les Loges sœurs africaines en toute clarté et transparence.

Non pour stigmatiser mais pour respecter la TRADITION !


Repost 0
Published by Sturm un Drang - dans Billet Myosotis Lutèce
commenter cet article
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 18:00

kingdomofheaven

 

Mes Frères,

Vous trouverez ci-dessous la composition du Conseil provisoire d'Administration de l'Union des Loges Régulières Françaises.

Comme à l'accoutumée sur ce blog, nous ne diffuserons pas les noms des membres que vous pourrez trouver de vous-mêmes sur le site ad hoc.

Souhaitons à l'Union de voir son bel ordre de marche ne pas être troublé par des querelles intestines inutiles et contreproductives.

Souhaitons surtout qu'elle amène TOUS les Frères à se retrouver unis pour la reconquête de la GLNF !


Membres du Conseil d'Administration provisoire de l'Union

1er Collège

François BAB. (56935)                              R.L. David d'Angers n°199          

Claude COJ. (44038)                                 R.L. Isis n°92             

Philippe CU. (57030)                                  R.L. Le Nautile n°1136        

Frédéric GARN. (39678)                            R.L. La Fraternité Ecossaise n°147          

Léopold JORG. (43468)                             R.L. La Maïeutique n°522         

Fred PICAV. (63966)                                   R.L. La Porte de Nicanor n°1388       

Emmanuel REG. (67901)                           R.L. Saint Louis au Chêne n°384           

 

2ème Collège                                                                                                            

Marc BOY. (65473)                                      R.L. La Crypte n°942         

Jacques BRE. (25968)                               R.L. Amour Tradition  

                                                                               Connaissance n°112                          

Philippe CUIN. (42196)                               R.L. Le Saint Mors n°780           

Frank FAUQUEMB. (44804)                      R.L. Pictavia n°153                                        

Michel GUILL. (47756)                                R.L. La Fraternité Ecossaise n°147              

Dominique MORE. (25204)                        R.L. Le Jardin des Hespérides n°242       

Michel POM. (11697)                                   R.L. Eole n°163                                              

 

 3ème Collège                                                              

Christian AD. (34717)                                 R.L. Les Trois Vallées n°189                          

Marc CAIR. (33802)                                    R.L. Robert Le Bruce n°259                           

Alain JUILL. (36257)                                   R.L. Le Banquet n°1128                                

Thierry PERR. (16354)                               R.L. Akhenaton n°247                                   

Laurent QUIV.(30483)                                 R.L. Les Bienheureux de Saint Jean n°543   

Claude SEIL. (14638)                                 R.L. Thebah n°97                                            

Charles TORDJ. (37560)                            R.L. Saint-Exupéry n°1046    

                                        

Frédéric GARN., plus ancien Vénérable Maître du 1er Collège, assurera provisoirement la fonction de Président du Conseil d'Administration, dont il convoquera rapidement la première réunion.

 

 

Source : Courtoisie du site de l'ULRF

 


Repost 0
Published by myosotislutece - dans ULRF
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de myosotislutece
  • Le blog de myosotislutece
  • : Le Blog de Lutèce Tribune libre de Frères de la Province de Lutèce de l'ex-GLNF pour défendre et rétablir les valeurs de la vraie Franc-Maçonnerie.
  • Contact

Recherche

Newsletter