Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 00:05

lache.jpg

La GLNF serait-elle devenue une boîte de nuit ?

Nous le pensons ce soir, compte tenu du récent incident...

Mais une boîte de Nuit noire et sombre comme aux plus sombres heures du fascisme ; lorsque les chemises brunes puis noires répandaient la terreur parmi le peuple !

 

 

Nous savions que le dernier carré aveuglément fidèle à François Stif. s’était retranché dans le Bunker de la rue Christine de Pisan tout en tentant de créer diversion au limes de son ancien empire...

 

Ceci explique, a  posteriori, la vague sans précédent d’exclusions et de radiations de Frères et de mise en sommeil de Loge de la part de pseudo GMP et de leurs commandos de spadassins haineux et aveuglés.

 

En même temps, le N’Gourougourou se calfeutrait dans sa case et, à coup d’oukases, décrétait que désormais l’entrée de Pisan était assujettie à la présentation de la vignette !

 

Jusqu’à ce midi, le Frère couvreur nous accueillait avec sa fraternité habituelle et malgré la récente tentative de provocation-altercation envers Claude Seil. nous pensions qu’il n’y avait pas péril en la demeure.

Hélas, cela n’a pas duré...

 

Nous apprenons du Myosotis Neuilly-Bineau que le Frère Yves J., Assistant Grand Maître, souhaitant pénétrer dans les locaux de la GLNF, s’est vu empoigné par un malabar profane et violemment plaqué au sol.

 

Cette voie de fait d’un videur profane sur un Franc-Maçon au sein de la Maison des maçons est inadmissible, d’autant plus que cet individu a été embauché par l’équipe de l’occupant illégal du 3ème sur le budget de la GLNF.

 

Rien ne justifiant cette violence notre Frère, à jour de capitations, a immédiatement porté plainte.

 

Ce malheureux épisode montre combien le mal est profond dans l’esprit d’anciens profanes devenus de vrais faux-maçons.

Il est sûrement plausible que nous rentrons dans une nouvelle phase de la lutte contre l’ex-pseudo GM, qui choisit délibérément de provoquer les Frères par tous les moyens, y compris la violence par videur interposé.

 

Devons-nous rentrer dans la spirale de la Loi du Talion ?


 

PS : Nous reviendrons très vite sur ce grave incident...


Repost 0
Published by L. Desdichado - dans Actualités GLNF
commenter cet article
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 19:55

contributionexceptionnelle

Contribution exceptionnelle !...Contribution exceptionnelle ?...

C’est clair, ce type de contribution n'existe PAS dans nos textes !

Ce terme a été inventé, bricolé, forgé par Maître Monique Legrand pour tenter de nous contraindre à mettre la main à la poche.

Voyons ses courriers et ce qu’elle invoque :

  • L’article 13-1 du Règlement Intérieur qui dit, qu’en plus de la cotisation normale et votée (ce qui n'est pas le cas 2010/2011 !) le Grand (oui, Le Grand...) Trésorier peut demander au Conseil d’Administration (CA = Legrand) une contribution COMPLEMENTAIRE qui deviendra exigible « conformément à la décision qui l'ordonne ».

Je mets mes lunettes...mais ne voit point de décision qui - ordonne !

Par contre, je vois sur papier à en-tête un courrier (non daté !) sans doute du mois de juillet 2011 et...non signé !, demandant une contribution exceptionnelle (non chiffrée, bravo pour une juriste !) en référence à l'article ci-dessus non applicable...à payer avant le 19 juillet 2011 à minuit, sous peine de menace de radiation (bigre !) au 20 juillet à l’aube.

Ce bricolage ne tient pas.

  • Consciente de la faiblesse évidente de son raisonnement, elle dégaine alors la grosse artillerie avec le Code Civil et les contrats selon ce syllogisme imparable : 
  1. Vous êtes membres d’une Association. 
  2. Cette Association a des difficultés financières.
  3. Vous devez donc payer de bonne grâce pour renflouer.

Ça ne vous rappelle pas quelque chose (l’Euro, la Grèce...?)?

 

A mon humble avis, il eût fallu, chère Madame, pour que la greffe « prenne », proposer le syllogisme suivant :

  1. Vous êtes membres d'une Association
  2. Cette Association a des difficultés financières QUE JE VOUS JUSTIFIE
  3. Vous devez donc payer de bonne grâce pour renflouer, ET JE PRENDS UNE  ORDONNANCE POUR RENDRE EXECUTOIRE CETTE DEMANDE CHIFFREE DE CONTRIBUTION EXCEPTIONNELLE.

Est ce trop demander ?

Est ce trop tard ?


Repost 0
Published by Pierre de Taille - dans Paroles de FF
commenter cet article
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 11:27

ECGGLNF.jpg

 

- Tu crois qu’elle tiendra encore longtemps comme ça ?
- Le pronostic vital est relativement bon,...sous perfusion avec des entrées (convocations judiciaires) et sorties (les honoraires) relativement équilibrées, un suivi régulier et actif (FMR et le collectif Myosotis), des anticorps (les « opposants », les « Indignés »,...) s’opposant de mieux en mieux à la maladie ...
- Mais que penser de la persistance du virus, ce fameux Stifanaecocus degenerecaens  et de la réplication délocalisée de ses mutants, les Gravidicus Malificus ?
La réaction immunitaire est bien développée(les Loges) et le processus de rejet du virus en bonne voie (judiciaire).
- Le cœur (la Fraternité) ne va pas lâcher, alors ?
- Il n’est pas prêt de le faire...malgré les « Brèves » arythmies et la dernière montée du pouls à 101 dont la survenue était assez transparente, le cœur n’a pas été touché. Pour mieux te faire comprendre l’évolution récente, je t’ai préparé un récapitulatif de certains chocs subis par le malade et qui participent de l’étiologie et de la gravité de la maladie...

 

Pour s’y retrouver un peu :

  • Plainte de Frères Lorrains le 07 mars 2011 auprès de la Police Judiciaire à l’encontre de François Stif. en cours d’instruction
  • Création le 24 août 2011 du « Grand Conseil » par François Stif.
  • Vagues d’exclusions et de radiations de Frères « opposants » et Conseils de Discipline orchestrés par les pseudos-Officiers provinciaux liés à François Stif.
  • Audience par la Cour d’Appel de mise en état des pièces le 08 septembre 2011 et report du Jugement au 18 octobre 2011
  • L’ULRF publie le 10 septembre 2011 son Conseil d’Administration provisoire
  • Vagues d’exclusions et de radiations sans précédents de Frères « opposants » et Conseils de Discipline orchestrés par les pseudos-Officiers provinciaux liés à François Stif.
  • Proposition par Maître Monique Legrand d’une réunion de « Reconstitution » de la GLNF prévue le 28 septembre 2011 avec l’ensemble des parties
  • Délibération du Grand Conseil le 09 septembre 2011 sur la tenue d’une « Table ronde » avec « l’opposition »
  • Demande de modification des conditions d’organisation et des attendus de la réunion de « Reconstitution » par l’Opposition « historique » le 14 septembre 2011
  • Confirmation le 14 septembre 2011 de la suspension des relations de la GLUA avec la GLNF
  • Expédition du GLNF101 sous pochette transparente à partir du 18 septembre 2011
  • Création du collectif d’avocats FMR le 18 septembre 2011
  • Multiples candidatures de factions de l’opposition (Groupe des XV) en vue de la participation à  la Réunion de « Reconstitution »
  • Présentation le 23 septembre 2011 d’un « Listing » de personnes pro-Stif. proposées par l’exGM démissionnaire pour l’assister à la réunion de « Reconstitution »
  • Maître Monique Legrand entendue le 22 septembre 2011 à la Brigade Financière de la Police Judiciaire de Paris XIII
  • Courrier des représentants de l’ULRF (Alain Juil., Claude Seil., Dominique Mor.) et de Jean Mur., Jean-Claude Tardi. et Serge Tof. le 23 septembre 2011 exigeant des modifications des attendus de la Réunion de « Reconstitution » prévue le  28 septembre 2011
  • Courrier de François Stif. le 23 septembre 2011 exigeant des modifications de l’ordre du jour et des attendus de la Réunion de « Reconstitution » du 28 septembre 2011
  • Manifestation et nouveau tract des « Indignés de Pisan » le 23 septembre 2011
  • Information de Maître Legrand du report sine die de la réunion du 28 septembre 2011 suite à son entrevue par la Police Judiciaire et des demandes de François Stif.
  • Début des comparutions devant le Tribunal de Grande Instance de Paris le 23 septembre 2011 de Frères Myosotis, responsables de blogs (Sully,...) suite aux plaintes de François Stif.
  • Consécration de la Loge Yves Trest. le 29 septembre 2011
  • Conseil de Discipline National du 06 octobre 2011 afin de valider l’avalanche d’ordonnances d’exclusions et de radiations de Frères « opposants » et de la mise en sommeil de Loges par les pseudos-Officiers provinciaux liés à François Stif.
  • Audience de plaidoiries le 18 octobre 2011 et jugement par la Cour d’Appel de Paris
  • Rendu du jugement par la Cour d’Appel de Paris vers le 15 novembre 2011
  • Proposition de Maître Legrand de la tenue de l’Assemblée générale pour le 07 janvier 2012 (la parenthèse Maître Legrand aura duré 12 mois et coûté environ 950 000 € à la GLNF !)

 

Il reste que la convalescence risque d’être longue après l’éviction du virus Stifanaecocus degenerecaens  et de ses mutants, les Gravidicus Malificus Proliferans.

Tout ça ne va pas arranger les caisses de la Sécu. !


Repost 0
Published by myosotislutece - dans Billet Myosotis Lutèce
commenter cet article
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 18:36

IndignésPisan2jpg

L’Ex Guide auto-éclairé du 3ème étage de la rue Christine de Pisan n’en finit plus d’agonir de ses erreurs et errances et la fin de ce cauchemar maçonnique nous apparaît éloignée...

Pourtant, des Frères tentent avec bonheur de remuer un peu les fondements du bunker et font entendre la rumeur de tous les Frères justement indignés.

 

C’est à l’entrée même de la GLNF que les "Indignés de Pisan" manifestent et distribuent des Tracts qui n’ont pas l’air de réjouir le profane déguisé en Franc-Maçon et ses guignols serviles et caractériels.

Ne reconnaissant pas la clique granguignolesque des pseudos-provinciaux actuels, peu leur importe d’être « excommuniés » puisque les oukazes de l’Ex Guide auto-déclaré et de ses serviteurs n’ont aucune valeur !

 

Aussi, mes Frères, soutenez et rejoignez l’initiative des « Indignés » !

Donnez un peu de votre temps afin de participer activement au départ de François Stif. de la GLNF.

 

Vous pouvez contacter directement indignezdepisan@gmail.com  et indiquer le créneau de manifestation auquel vous souhaiteriez participer.

 

Mes Très Chers Frères, c’est en restant solidaires, actifs et mobilisés que nous accomplirons notre devoir de Refondation.  

 

 IndignésPisan1

 

Mes Très Chers Frères et Bien-Aimés Frères,

 

A l’heure ou 95% des Frères de la GLNF considèrent que François Stif. n’est plus Grand Maître depuis le 21 janvier et qu’il détruit chaque jour un peu plus la GLNF, organiser une consécration de Loge dans la Province d’Excellence de Paris-Pisan tant contestée avec tous ses pseudo-dignitaires illégitimes qui n’arrêtent pas de radier et suspendre des Frères, devient une provocation inacceptable et insupportable pour la très grande majorité des Frères.

 

Venez nombreux Jeudi 29 septembre à Pisan à partir de 17h00 manifester votre indignation avec vos plus beaux décors à la consécration d’une Loge sous la conduite de François Stif. et de ses pseudo dignitaires.

 

Nota : Cette consécration étant suivi d’un hommage à un Frère défunt, merci de quitter les lieux ou au contraire accueillir avec la fraternité qui est la votre les petites filles du TRF Yves Trest. car elles viendront rendre hommage à leur Grand –Père vers 20h00 dans le hall de Pisan.

 

 

Les Indignés de Pisan 

indignezdepisan@gmail.com

 


Repost 0
Published by myosotislutece - dans Actualités Loges
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 20:54

Reseauxpasnets.jpg

Lorsque l’on parle de réseaux, le grand public et nous-mêmes pensons assez souvent par association d’idée et fortement marqués par des années de matraquage médiatique : Franc-Maçonnerie.

 Aussi, lorsque certains jettent l’opprobre sur notre institution, qui porte de réelles valeurs humanistes, et ce, sans vraiment la connaître, nous nous révoltons à juste titre car nous ne sommes pas entrés en Franc-maçonnerie pour « réseauter »...

 Mais, se poser les bonnes questions sur l’utilisation d’une obédience, de son argent et donc de celui des Frères, sur le respect des valeurs que l’association prône et auxquelles nous prêtons serment...est un impératif.

Nous nous devons de réagir lorsque la pratique des réseaux de quelques-uns pour quelques-uns, et notamment pour eux-mêmes, apparaît au grand jour ?

 Et ce n’est pas donner dans la délation, mes Frères, que de dénoncer ces pratiques qui dévoient notre Fraternité.

Non, c’est tout simplement une affaire d’éthique ou de salubrité maçonnique.

 Avec l’article « Allez, hop ! au « Panier »..., nous avons tenté de lever le voile sur certaines questions susceptibles de déranger l’ancienne gouvernance et de fortement intéresser les policiers de la Brigade Financière de la Police Judiciaire.

Aussi, comme nos ex-« responsables » et notre Administratrice ont l’air de fréquenter les locaux de la rue du Château des Rentiers à Paris XIII et pour faire gagner du temps à tout le monde, nous proposons quelques questions et des pistes de recherches...

Ainsi,

  • Pourquoi Bernard Boucaud et François Stifani ont démissionné de concert de la SA FOELLNER holding, dirigée par l’épouse de Jean-Charles Foellner ?
  • Pour information complémentaire, François Stifani s’avère être le conseil de Roukaya Foellner, la seconde épouse de Jean-Charles Foellner.
  • Il serait bon de vérifier l’architecture des liens entre les sociétés SCI CORONA, Holding CORONA et Scribe sarl. La SCI CORONA est la clef d’entrée dans le domaine CHATEAU PARADIS en passant par la SA FOELLNER Holding. Pour rappel, c’est le vin produit par cette société qui est imposé au restaurant de Pisan. D’après certaines informations, la SA FOELLNER Holding, ayant fait de mauvaises affaires, a été obligée de revendre à Jean-Charles Foellner, son domaine à 700 000 € soit 500 000 € de moins comparé aux 1 200 000 € du prix d’achat initial.
  • En effectuant une recherche par entreprise à partir du Cabinet Michelet, http://www.societe.com/cgi-bin/liste?nom=CABINET+MICHELET&dirig=&pre=&ape=&dep=&imageField=Rechercher+les+entreprises nous suivons le fil d’Ariane « avocat » et l’on découvre stupéfait :  http://www.societe.com/societe/cabinet-michelet-480543248.html Au final, nous avons un avocat qui a « oublié » de reverser 272 000 € de TVA et pénalités, le Trésorier n’ayant pas agi dans les délais, la Cour de Cassation a dégrevé les sommes, car même si cet avocat avait continué à exercer ses activités sous le couvert de cette société, la SELARL Michelet n’était plus redevable des sommes…Il n’en demeure pas moins, que pour de nombreux Francs-Maçons, cette dette est imprescriptible. Aussi, comment ce monsieur Baloup, si telle est bien la réalité des faits, peut paraître dans nos assemblées maçonniques et se permettre de faire comparaître et de juger des Frères ?
  • Vous vous rappelez sans doute, l’histoire de monsieur Pierre Gaston installé au Luc, dans le Var, qui a légué les trois-quarts de sa fortune à la Fondation de l’Homme peu de temps avant sa mort. http://www.lexpress.fr/actualite/societe/enquete-sur-un-legs-aux-francs-macons_904386.html Vous souvenez-vous que le Notaire de Vidauban qui a rédigé les actes est Jean Aussel, haut dignitaire de la GLNF. Et qui lui a succédé en son étude ? Bernard Boucaud. Celui-ci même qui aurait démissionné du Conseil d’Administration de la SA FOELLNER Holding...
  • Par ailleurs, savez-vous quel est le lien entre François- Xavier De Bosch, le GMP de Septimanie, et Bernard Boucaud. Ce dernier serait-il son gendre ? Les Notaires se reproduiraient-ils entre eux ? Vidauban est vraiment un village très...important pour la GLNF !

 Bon, ça donne un peu la migraine...ou la nausée tout cet enchevêtrement de réseaux..., non ?

Et dire que je croyais que c'était la piquette que l'on nous servait à l'agape à Pisan qui me donnait mal au crâne !

 

 


Repost 0
Published by myosotislutece - dans Actualités GLNF
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 08:30

panier-a-salade.jpg

En faisant quelques visites sur le Net, c’est incroyable la foultitude de renseignements que l’on peut récolter !

 

Malgré tout, la Justice a l’air de piétiner quelque peu ces derniers mois dans le décryptage des « affaires » secouant notre belle obédience.

Aussi, pour faciliter la tâche des policiers de la Brigade financière de la Police Judiciaire, en charge de certaines procédures actuelles visant certains « acteurs » de la GLNF, nous leur proposons quelques questions qu’ils devraient poser à qui de droit.

Bien entendu, ce florilège de questions prises au hasard ne sont qu’un pâle reflet des multiples interrogations que se posent les Frères de la GLNF depuis longtemps...

Ainsi,

  • En ce qui concerne l’Ex GM, il serait important de vérifier si ce dernier a utilisé les fonds de la GLNF pour payer l’avocat qui défend Seb. Dul. dans l’affaire de la diffamation de Claude Seil. par le blog Acacia.
  • Et, de façon complémentaire, si l’Ex GM a utilisé ces mêmes fonds pour payer les avocats ayant attaqué leurs propres Frères en concurrence déloyale.
  • En ce qui concerne l’utilisation des fonds, il est important de savoir qui a payé les derniers déplacements de l’Ex GM (à Carthagène-Amérique du Sud, au Cap-Afrique du Sud) alors qu’il est démissionnaire depuis le début de l’année 2011.
  • En dehors de cette requête, il serait bon de s’assurer que Jean-Charles Foel., le prédécesseur de l’Ex GM démissionnaire, n’est pas coupable de prise illégale d’intérêt aux dépends d’Hôpital Assistance internationale ou HAI en fournissant à cette ONG, dont il est le Président, des services d’entrepôts, et de maintenance de matériels médicaux par l’intermédiaire de deux sociétés de la Holding Foellner, la SPAM et Digitech Provence.
  • De même, pourrions-nous savoir pourquoi l’Œuvre d’Aide Fraternelle ou OAF (supposée aider les Francs-Maçons en difficulté et présidée par Jean-Charles Foel.) a versée environ 600.000€ pour la création de la Fondation GLNF pour la Promotion de l’Homme (présidée par le même Jean-Charles Foel.), et pourquoi celle-ci détient 20% des actions de Scribe sarl ?
  • Il serait intéressant de savoir pourquoi la société Scribe sarl, dont l’objet social est la vente de livres et d’accessoires maçonniques, est en charge de la gestion du parking de Pisan, et pourquoi les sommes correspondantes versées en liquide n’apparaissent-elles pas dans les comptes de Scribe sarl.
  • Il serait tout aussi intéressant de savoir pourquoi l’impression du Bulletin GLNF Actualités est facturée au minimum le double si l’on compare des offres d’autres imprimeurs pour une prestation similaire.
  • Enfin, nous ne pouvons que supputer sur l’acheteur de l’appartement de l’avenue de Wagram à Paris dont nous ne connaissons pas l’identité.

On le voit, ces quelques interrogations anodines amèneront des réponses qui rassureront forcément l’ensemble des Frères...

 

Lorsqu’on regarde tout ça de loin, on se dit : quelle salade, non ?

Allez, hop...au panier !

 

 

 

PS : Il y a sûrement beaucoup d'autres questions que nous devrions nous poser et nous faisons confiance aux Frères bien informés pour nous aider à compléter cette liste malheureusement non exhaustive...


Repost 0
Published by myosotislutece - dans Actualités GLNF
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 20:09

Reglementcomptes1.jpg

 

Notre Frère René Herv., avec le recul des années et la distanciation qui sied à un sage, s’est ouvert sur le blog Dauphiné Savoie d’une mise au point qui fleure par moment le règlement de comptes.

Son constat a le mérite d’être clair à ses yeux, tout au moins sur l’opinion qu’il a sur les hommes et le mouvement d’opposition à l’Ex GM auquel il tend visiblement une ultime « perche ».

Il n’est pas dans notre intention de commenter ses dires. Tout Frère est à même, en son âme et conscience, et à l’aune de ces 20 mois de lutte, de se faire sa propre opinion.

De ce texte dense, long, très long même, nous retiendrons qu’il y a des valeurs persistantes qui transcendent les egos. Heureusement !

Et si certains « acteurs » de ce "Eastern" se sentent un peu trop « chatouillés » par les arguments de notre Frère René Herv., ces colonnes leur sont offertes. Le droit de réponse et le « contradictoire » sont les bases de la démocratie.

Prenez votre souffle et plongez-vous dans la lecture de cette mise au point décapante...et explosive !

 Boumboom

 

Paris, le lundi 26 septembre 2011

 

 « Voici sans acrimonie mon constat sur la crise.

 

Les Passés Grand Maîtres.  Ceux-ci méritent à peine un paragraphe.

Claude Charb., égal à lui-même, pusillanime, plus particulièrement intéressé par les privilèges normaux de la charge que par le devenir de notre Institution, capitaine d’opérette, ou de carabiniers lâchant au premier grain ses officiers, timoré ou couard ?

La démonstration : une intervention plus que tardive sur le blog L’Express-La Lumière, un flop ! Eût-il un instant pensé que son message suranné aurait été un peu mieux perçu et lu, si au moins il s’était adressé simultanément à trois ou cinq blogs représentant l’opposition diverse et morcelée. Entre les blogs BBC, Neuilly-Bineau, Dauphiné-Savoie, et d’autres la palette était large, représentative, non revancharde de l’opposition.

Les statuts de 1997 voulus par Claude Charb., concoctés par Marcel Soroq. : J’entends toujours Claude Charb. impérieux me dire :

- « ….René, tu me vois, moi, Claude Charb., devant les tribunaux de la République…»

et lors d’une autre conversation :

- « … je ne vais quand même pas me laisser emmerder par des connards du SGC… »

Non, Claude Charb. vraisemblablement vous ne serez jamais devant les Tribunaux de la République. Mais vous resterez plus durablement dans la mémoire des Frères, devant le Tribunal de l’histoire et de la Franc-Maçonnerie régulière…pas pour vos remarquables actes de courage…, pas non plus pour votre plus grande gloire !  

Jean-Charles Foel. dans un autre domaine égal aussi à lui-même, j’hésite entre trois adjectif ; vulgaire, commun ou ordinaire.

Un point rassurant, Monsieur n’a plus le langage péremptoire :

- «…ca suffit… ». Digne d’un sous officier des années 30 ayant gravi seulement un ou deux grades à l’ancienneté après 35 ans de tâche obscures.

 

Le vote de l’Assemblée Générale de l’O.A.F. a vomi avec dégout et fermeté l’artisan de tous ces verrouillages devenus inacceptables et intolérables.

Jean-Charles Foel., maitre aliboron tartuffe.  

Le summum de ces deux personnages (mi avril 2001), c’est la vilénie dans la méthode du limogeage d’Yves Trest.

La lexicologie et l’étymologie sont impuissantes à nous donner une réelle qualification pour cette façon de faire, sauf à penser qu’il fallait coûte que coûte faire sauter celui qui pouvait encore peut être poser des bornes…j’ai failli dire des bombes…

 

Le Grand Maître

François Stif. constitue pour moi un vrai problème et je lui pose la question :

- A quoi te servent ton cœur et ton intelligence ? Car toi à cet égard, tu fais tâche dans les décors plantés par tes deux prédécesseurs…

Ma réponse :

-« A rien ! »

En effet, les nombreuses opportunités d’apaisements, de réflexions, de consensus sont restées lettres mortes. Dans ta ténacité, ta pugnacité animale, tu n’as vu que les chiffons rouges. Tu as reçu ta Grande Maitrise comme un sacre, qui t’a chloroformé, éthérisé.

Cette combativité, si elle peut être comprise, dans le cadre de la félonie dont tu as été victime par ton prédécesseur le 3 décembre 2009, et dénoncée par une balance, cette pétulance ne résiste pas au recul qui aurait et devrait être le tien, compte tenu de ta charge.

 

Quand j’installais des Vénérables Maîtres, je m’étais fendu d’une maxime disant :

-« …Vénérable Maître, l’important n’est pas d’accéder à la chaire du Roi Salomon ou de Vénérable Maître, l’essentiel c’est d’en bien redescendre pour votre satisfaction personnelle Vénérable Maître, et pour la gloire de cette Respectable Loge...»

Applique pour toi cette maxime, signée de ton frère René qui t’a connu avec William, Hubert, Jean, Lucien et Yves, attentif aux Frères, bien différent de ce que tu es aujourd’hui.

 

Pars, avant qu’il te soit fait comme au Roi Salomon : les jets de pierres, les quolibets, les invectives voir les crachats…Garde dans ta mémoire et applique pour toi ce que le Qoheleth écrit (Ecclésiaste-3) : Il y a un temps pour tout…, alors passe à autre chose !

Je pense que tu as encore quelque marches, ne les rate pas, saisis les chances infimes qui te restent de sortir, pas trop mal, de ce bourbier dont tu es un des nombreux ouvriers.

Pars, maintenant, c’est un combat stérile, arrête de nous prendre pour des benêts (ton dernier envoi de « Brèves » quel est l’abruti qui te conseille ? ou que tu laisses faire), les carottes sont cuites.

Le système initié par Claude Charb., consolidé par Jean-Charles Foel., mis en exergue par toi est très majoritairement rejeté, non pas uniquement par FMR et loin s’en faut, mais par une majorité silencieuse, ferme, déterminée.

Si tu aimes cette Maison, pars, ou alors accomplis des gestes forts d’apaisement ne serait-ce qu’une première mesure : l’abrogation des ordonnances excluant, radiant, dictées par des conseils ou commissions n’ayant plus aucun sens, et, à tes ordres.

Ces dizaines, centaines de Frères injustement mis dehors d’un revers de main.

Je te le dis sans ambages certains noms d’Officiers Nationaux couards et faux-culs ne méritent pas une feuille de papier pour l’ordonnance tant les insignifiances de ces messieurs sont prononcées et visibles.

Arrête ces procédures judiciaires contre des Frères ou la calomnie selon toi est présente.

Arrête tous tes spadassins nommés à la hâte Grand Maître Provincial sans en avoir les qualifications et de façon contraire à nos règlements.

Arrête toutes ces sottises. Tu n’es pas au dessus de nos règlements, statuts, us et coutumes. Tu en es le gardien.

Ton Grand Conseil machin, arrête cela n’a pas de sens, de surcroît avec le président que tu as désigné, tu deviens ridicule, tu ravives sans arrêt les blessures de nos Frères.

Arrête tes provocations quand tu nous écris en nous donnant sans retenue du «  Mes biens aimés frères » sirupeux à en vomir, prouve que tu aimes notre Fraternité, agis en homme, en franc-maçon, et non pas en avocat combatif et talentueux.

C’est gênant pour toute la Franc-Maçonnerie qu’un Grand Maître en soit à ce niveau mondial de risée.

Tu sais, l’acte de contrition n’abaisse pas celui qui le fait mais au contraire l’élève, l’erreur est admissible, les erreurs répétées délibérément sont des fautes.

 

L’Opposition  

Déjà en 2004, Gérard Ram. était opposant, non pas à un homme mais à un système. Sans les blogs, il avait réussi le score formidable de 27% des voix au Souverain Grand Comité de septembre 2004, et cela, malgré la tristement célèbre pantomime dirigée par Jean-Charles Foel. jouée par Jean Du. instrumentalisant Nat Granst. (en phase terminale), quelle triste, sordide ignominieuse réunion.

J’ai décroché de la GLNF en avril 2001, j’y reviendrai plus tard. Je suis revenu en 2004 modestement soutenir Gérard Ram..

Lors de ces réunions de travail, j’y ai rencontré à l’époque des dignitaires partis vers d’autres Orients, je n’y ai pas remarqué la présence de Claude Seil., qui se présente comme le père de cette rébellion, terme inapproprié, ni la présence d’aucun prétendant d’aujourd’hui à la grande maitrise.

Ou alors tous, je dis bien tous, étaient trop jeunes donc pas dans ce Collège, ou aveuglés par la verroterie sous jacente des TRF et RF, les pires à mes yeux étant ceux qui voulaient quoi qu’il en soit garder leur titre pompeux, déplacé, d’un système devenu totalitaire sous la férule de Jean-Charles Foel., opaque, calomnieux.

A la différence des sectes, chacun peut en partir mais les méthodes brutales, mensongères, offensantes sont les mêmes, la supercherie remplaçant allégrement le droit.

Je crois aussi qu’un certain nombre n’ont pas vu, faute d’informations ou d’observations, venir ce régime totalitaire, phagocyté par une oligarchie s’estimant au dessus de nos règlements, statuts, us et coutumes et se dédouanant sans vergogne de leurs engagements financiers.

Je constate que depuis 21 mois, les blogs, - formidables vecteurs d’une opposition de plus en plus grande et ferme -, révèlent un glissement de positionnement et un déplacement du lectorat, faute d’une indépendance non clairement décrite pour certains, ou d’un alignement irraisonnable pour d’autres.

Les raisons sont multiples, je crois qu’il faut, à mes yeux, retenir la tentative hégémonique de FMR et particulièrement celle de Claude Seil., qui tel un potentat, avec des actions à géométrie variable, participe pour beaucoup à la confusion et aux crispations diverses. Là aussi, je ne rédigerai pas un chapitre pour ce monsieur.

 

Je ne soulignerai que quelques points des doutes que m’inspire Claude Seil. :

  • La Franc-Maçonnerie accepte en son sein des hommes libres ; être libre ne se conjugue pas avec les cachotteries, il y en a eu de très, très nombreuses…et de toutes natures !   
  • Fomenter et s’allier avec un monsieur comme Jean-Charles Foel. pour une soi-disant action de renvoi d’un GM, cela relève de plusieurs facteurs, au choix : 
  1. Une cécité importante, augurant mal du pilotage éventuel de cet important vaisseau qu’est la GLNF. 
  2. Un manque de discernement à deux niveaux : a) vous voyez Jean-Charles Foel. détricoter ce qu’il à contribué à mettre en place, puis consolidé sous ses 2 grandes maitrises ? b) vous voyez Jean-Charles Foel. se lever avouant ainsi au dernier moment sa félonie devant son successeur, de surcroît son avocat fiscaliste ? Je pencherai plutôt pour un JCF donnant consigne à un Frère de jouer les donneuses. 
  3. Ou alors la revanche, beaucoup moins honorable encore, la vengeance d’un de ces innombrables Officiers Nationaux (je ne dis plus grand GON) s’estimant stupidement toujours propriétaires de leurs charges.
  • S’attribuer le rôle de père ou de fondateur de la contestation, historiquement c’est une usurpation. Car même avant Gérard Ram. quelques FF silencieusement étaient en résistance depuis l’accession en 2001 de ce personnage commun à la grande maitrise. Que vous avez servi, je, crois monsieur Claude Seil., avec zèle ?
  • Vos comportements où vous ne reconnaissiez à un moment donné en maçonnerie que ceux qui étaient chamarrés comme des sapins de Noël, vous confondant en excuses après avoir été dédaigneux dès lors que ce ou ces Frères appartenaient à la catégorie des « TRF ». Le futur GM doit et devra avoir, comme Jean Mons, le même regard sur tous, et sur chacun de nous, et je vous dédie la maxime de Jean Mons remettant à l’équerre un Frère du même profil que le vôtre :   - « ….mon frère vous êtes peut-être un puits de science, mais au fond de ce puits ; je n’ai point trouvé un verre d’eau fraiche et nourrissante… ».
  • Vos méthodes sont pour le moins repoussantes : j’ai été révulsé en lisant la prose répandue sur différents blogs, pourquoi ? Vos méthodes pour démolir, amoindrir, combattre vos adversaires sont dignes des sectes les plus funestement renommées entre la demi vérité, le trucage, la calomnie. Je dois reconnaître que ces méthodes étaient largement employées sous les deux derniers Grands Maîtres, vous avez bien retenu la leçon. Une démonstration a été faite, hoquetée par vous, ou par vos proches (idéologiquement) concernant Jean Mur.. Je comprends que ce Frère soit gênant pour vous, il a tout ce que vous n’avez pas, et n’a rien de ce qui vous handicape !
  • Le degré de votre irresponsabilité est élevé, vos stratégies tournantes et changeantes, inutiles et coûteuses pour la GLNF et donc pour tous les Frères, car la nomination (avec son coût) de Maitre Legrand nous vous la devons. Maintenant, après les appels à manifester, finement, vous invitez les Frères à venir faire le coup de poing lors de la consécration de la Respectable Loge 1933 le 29 septembre 2011 ? en employant dans la fin de votre propos : je cite « …laisserez-vous se dérouler cette parodie de Maçonnerie sans réagir » ou encore  « Nous ne pouvons plus dire, «  je ne savais pas », et notre responsabilité est entière ». Ces propos sentent les tons nauséabonds des purges expéditives culpabilisantes (d’un autre temps, dans des circonstances malheureuses, et des conséquences dramatiques). L’amalgame n’a pas sa place chez le maitre maçon. 

 

  • Votre provocation ostentatoire le jeudi 22 septembre vers 18 heures pour assister à une tenue de la RL n° 97. Imaginez le précédent que vous avez créé, partant de vos principes, demain n’importe quel apprenti forcera la Chambre du Milieu, que ferez-vous ? Le coup de poing ?

Figurez-vous que je comprends votre peine de ne pouvoir assister aux tenues. Moi, je m’en suis écarté volontairement pendant dix ans : c’est dur parfois, mais finalement c’était le prix à payer pour une paix intérieure. Vous avez été privé de ces joies par une décision arbitraire et inique ; cela ne vous autorise pas en retour à chercher la provocation, l’affrontement physique qui inéluctablement arrivera par votre inconséquence.

  • Enfin, car entre vous, François Stif. et ses deux courageux prédécesseurs c’est bonnet blanc et blanc bonnet dans les méthodes. Dans votre exposé insipide concernant la Respectable Loge 1933, vous avez omis une catégorie, celle des hommes libres, c'est-à-dire ceux qui n’ont aucune entrave matérielle, idéologique, sociale, sans besoin de petit hochet. Ceux que l’âge a conduits debout à la sérénité. Ceux qui chaque matin devant leurs miroirs peuvent se regarder en se posant la question et y répondre positivement : ai-je été correct avec mon voisin, mon boulanger, mon Frère ? Ais-je regardé l’Autre sans haine ? Lui qui traîne aussi les mêmes grandeurs et laideurs que moi. 

Si l’opposition est dans cet état de désunion, de division vous en êtes un artisan majeur.

Je maintiens ce que j’écrivais il y a quelques temps, FMR participe de plus en plus fort à la mise à mort de la GLNF.

Les litanies de Claude Seil. ne m'interpellent point, j'ai un autre cheminement maçonnique et un autre vécu profane que cet homme. Personnellement, je me situe plus près d'Yves Trestournel que de Jean Charles Foel..

Merci monsieur pour votre talent déployé subtilement (sans efficacité) pour marginaliser ceux qui ont un autre point de vue que le votre, et casser ce qui reste d’unité de l’opposition, afin d’en retirer seul  l’éventuelle reconnaissance des Frères.

 

La RL Yves-François Trestournel n° 1933   

Beaucoup de mes Frères, plus ou moins habilement, m’ont demandé ce que mon nom faisait sur cette liste hétéroclite. Alors je vais répondre avec la franchise qui me caractérise quitte à défriser quelques ébouriffés.

  1. Si cette RL ne s’était pas faite maintenant elle ne serait vraisemblablement jamais créée. Notre maison ayant une capacité à oublier, les maçons d’aujourd’hui perdent vite la mémoire. L’état de notre institution demandera un travail soutenu des futurs responsables et le travail d’Yves sera oublié rapidement.
  2. Il est juste que notre Frère ayant eu une vision universelle de notre Grande Loge en soit remerciée. En effet après le décès de notre regretté GM Jean Mons, André Roux a tenté d’abandonner le projet sérieusement engagé. Yves-François Trestournel entouré de quelques Frères, s’est battu durement pour que cela aboutisse, en donnant un outil représentatif de la GLNF.
  3. Yves avait malheureusement une faiblesse, il aimait tous les Frères et souhaitait être aimé de tous. Et là, malgré son intelligence, sa connaissance des hommes a été prise en défaut. Faiblesse vite oubliée par ses apports maçonnique et sa fraternité affichée, il n’ignorait pas ceux qui lui urinaient sans arrêt sur les mollets.
  4. Yves avait deux pêchés véniels dans sa quête de vouloir plaire, pour être aimé il promettait à 50 Frères le même ciseau ou la même équerre, résultats un Frère content et satisfait, 49 Frères aigris devenant de primaires adversaires rancuniers et déterminés.
  5. Nous avons eu de nombreuses, sévères et dures confrontations, mais toujours franches, directes. Jamais de coups dans le dos.
  6. Enfin, au-delà de l’affection que nous avions l’un pour l’autre, il fut en maçonnerie un Maitre pour moi.
  7. Dans sa famille auprès de ses enfants, petits enfants, et gendres, je suis considéré comme un oncle, je suis devant l’église catholique le parrain de sa dernière petite fille. Donc, des liens entre nous très, très forts.
  8. Je suis le détenteur des archives d’Yves, depuis son renvoi ignominieux, elles sont en lieu sûr, hors de mes propriétés. Yves m’ayant dit - « …tu en feras bien l’usage que tu jugeras utile...». Elles sont rangées, moi vivant elles resteront là où elles sont.  

Quand Pierre Benz. entreprit cette création, sans hésitation, je lui ai répondu positivement, sachant que certains noms posaient interrogations.

Trois personnages ont été particulièrement odieux avec Yves : les deux anciens GM n’étaient pas pétionnaires (heureusement, mais avec des personnages pareils il faut s’attendre à tout), le troisième n’est plus sur la liste. Merci Pierre.

Avec ce troisième nom, malgré ma volonté de rendre hommage à notre Frère Yves, cela aurait été pour moi impossible.

Je précise qu’Yves n’a pas profité du système, son épouse payait ses propres voyages quand elle l’accompagnait, cela n’est pas une règle pour un certain nombre de donneurs de leçons.

Il n’y aura pas de récupération « politique » pas plus par la gouvernance actuelle, que par monsieur Claude Seil.. Qu’on se le dise !

A ce dernier, je dis solennellement : monsieur, je ne vous donne point de leçon de maçonnerie, alors ne venez pas en donner publiquement à tour de bras à tout le monde, laissez chaque Frère face à sa conscience, faites votre travail d’introspection sur vous-même si tel est votre souhait, et laissez les Frères en paix, votre soif de pouvoirs et de revanches n’a fait que trop de dégâts. Une chose est certaine nous n’avons rien de commun, alors ne perdez plus votre temps.

Cessez votre ironie à quatre sous sur le thème des travaux de cette Loge sur la vérité.

Ni votre vérité, ni ma vérité ne feront : « la Vérité », alors, faites-nous grâce de vos railleries et souvenez-vous du récit de la Passion du Christ : « qu’est-ce que la Vérité » ?

Au passage, j’ai eu à souffrir sur la liste des pétionnaires de calomnies provenant de deux membres, dans deux domaines différents : je fais un devoir de mémoire, Yves était un messager de la paix. Après il n’y aura plus jamais de tels actes me concernant de qui que se soit.

Alors, messieurs les censeurs, mal informés, malveillants, ignorants ou lâches, sans preuve et sans argument, c'est debout qu'un maçon, digne de ce nom, règle ses comptes, et non quand l'un d'eux repose sous quelques pelletées de terre.

 

Les Grandes Loges Sœurs  

Je suis surpris et à la fois rassuré. En effet, j’ai eu à m’occuper de 1987 à 2000 de l’amitié avec les Grandes Loges du Pacifique, de l’Extrême Orient, du Sud-Est asiatique. J’ai, à ce titre, noué des relations aussi profondes que constantes dans le temps avec leurs principaux dirigeants.

Cela pour vous dire que mes contacts, restés très fort, m’autorisent à vous dire que beaucoup de Grandes Loges attendent.

Après avoir obtenu et étudié nos statuts et règlements à la loupe, face à la raideur de François Stif., et des confusions de l’opposition, elles ne sont ni pressées d’importer dans leurs Grandes Loges ces virus, ni pressées que leurs statuts soient un jour contaminés par les nôtres, dignes de la secte la plus connue mondialement.

Et encore moins pressés de créer des liens avec toutes les représentants et créateurs de toutes ces élucubrations, plus ou moins saugrenues, devenues quotidiennes, et venant de toutes parts dans l’opposition. Voila la réalité !

Sachant que toutes ces Grandes Loges regarderont avec acuité le prochain GM et son entourage qu’il soit nouveau ou ancien avec un a priori pour ceux ayant participé à la gouvernance depuis dix ans.

Surpris donc que les dégâts pour le moment ne soient pas plus importants, rassuré par nos Frères de l’autre bout du monde avec une autre culture et un recul qui manquent à nos approches latines, ici, on ne règle pas les problèmes, ou que se soit, nous déplaçons les problèmes.  

 

Maitre Legrand

Très bonne actrice ou comédienne ? Ce n’est pas ce pourquoi elle a été mandatée ! Elle a baladé tous le monde, vilipendée qu’elle était par certains animateurs de Myosotis et des commentaires déplacés. Néanmoins, les promenades de Maitre Legrand coûtent cher, la valorisation de son Cabinet, de sa charge n’est pas notre problème : merci, FMR pour un résultat inexistant. Situation délibérément voulue ? Imposée ? Noyade ou Incompétence sur un dossier particulièrement complexe ?

La question reste posée, et toujours sans réponse.

Je ne suis pas juriste et n’ai aucune prétention en la matière. Sauf à ce que ma mémoire me fasse défaut, j’avais cru comprendre que devant les scandales et l’opacité crée par ces métiers de mandataires, d’administrateurs judiciaires dans les années 80/90, sous la deuxième présidence de Monsieur François Mitterrand, et les gouvernements Rocard, Cresson, Bérégovoy, le législateur avait profondément changé les pratiques de ce métier avec une obligation de communication et de transparence. Si des Frères dont c’est le métier veulent bien m’éclairer, je suis preneur, car nous sommes loin du compte en la matière.

Il en est de même quand à la signification de la réunion du 28 septembre 2011 (reportée) organisée par Maitre Legrand.

Enfin, je suis surpris qu’elle associe à une réunion des acteurs n’appartenant plus à l’association GLNF du fait de leurs démissions. Qu’est-ce que c’est que ce mélange hétéroclite ? Je pense, que de nombreux Frères récuseront et réfuterons les décisions, ou orientations prises. Qu’elle invite ceux qui ont été exclus anormalement me parait souhaitable, qu’elle invite des hommes ne représentant aucun courant ou qu’eux-mêmes, sans stature, pour un au moins (Serge Tof.), de « grand-maitrisable » ou, « présidentiable » me pose interrogation. Les Frères s’impatientent devant les atermoiements (nous n’avons toujours pas connaissance des audits, il s’agit là, de l’utilisation de nos capitations !) de Maitre Monique Legrand.

 

Pour adoucir les méfaits du fiel, et des coups bas répandu allégrement par beaucoup d’entre-nous, un peu de modestie, de fraicheur et de miel, je cite :

« Serais-tu aussi chaste que la glace et aussi pure que la neige, tu n'échapperais pas à la calomnie ».  Hamlet - William Shakespeare

 

René Herv.

Matricule 14633


Repost 0
Published by Myosotis Lutèce - dans Paroles de FF
commenter cet article
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 23:10

InstrumentalisationGLNF.jpg

Rattenfanger – Eugène Arenhaus

La Grande Loge Nationale Française semble être au cœur d’un système politico-financier qui prend ses racines dans les évolutions de notre système juridique, provoquant notamment la nécessité pour les partis politiques de détourner la loi sur leur financement.

C’est sans doute une partie de l’enjeu des fameuses « rétro-commissions » qui reposent sur les possibilités de sur-paiement de marchés au titre d’accords commerciaux divers (Taïwan, Angola,...), la création de FCE (frais commerciaux exceptionnels) pouvant alimenter des campagnes politiques en France et la possibilité pour certains individus au cœur de ce système...de s’enrichir.

 

A l’occasion de la parution du livre de Pierre Péan « la République des Mallettes », nous avons pris toute la mesure de ces dérives et des mécanismes mis en place par des « facilitateurs » au service du pouvoir et que certains nomment un peu pompeusement « les soldats de la République ».

A plusieurs reprises, Pierre Péan se fait l’écho d’affaires où la GLNF semble directement ou indirectement impliquée.

Nous avons été alerté par de nombreux passages faisant mention de « Frères » situés soit aux franges soit directement impliqués dans la mécanique de ce système.

 

Il nous apparaît insupportable d’être mêlé à la « saga des Frères trois points » et d’être assimilé aux affairistes qui errent dans les couloirs de notre obédience et traficotent dans des Loges dédiées à leurs petites affaires.

Notre conclusion apparemment simpliste est qu’il est essentiel de mettre à jour et de dénoncer ces réseaux tangentiels pour y mettre fin. Il y va de notre Liberté et de l’avenir de notre démocratie,

Il est également indispensable que tous les Frères prennent la mesure de cet état de fait et se pose la question : devons-nous tolérer cela au sein de notre obédience ?

 

Bien entendu, les révélations n’iront jamais aussi loin que nous le souhaiterions.

Pourtant, là où "Raison d’Etat" rime avec "Secret Défense", nous pouvons être sûrs que le Droit et la Morale ne sont pas les véritables enjeux !

 

Aux confins de la politique et des affaires, nous avons vu passer, dans le livre de Pierre Péan, les noms de Frères de la GLNF comme Marcel Laurent, Thierry Imbot (le « suicidé » de l’affaire des frégates de Taïwan), Alain Juillet, Alexandre Djouhri (au centre de l’enquête de Pierre Péan), Raymond Sasia (ancien garde du corps du Général de Gaulle), le Général Jeannou Lacaze, le Général Raymond Germanos, Antoine Pagni (proche de Charles Pasqua), Yazid Sabeg, Hervé Séveno (ancien policier de la Direction Nationale Anti-Terroriste - la DNAT dépend de la Direction Centrale de la police Judiciaire), Pierre Donnesberg (Compagnie financière Edmond-de-Rothshild)...mais également, et cela nous sensibilise encore plus sur les possibles relations particulières entretenues par le Hauts dignitaires de la GLNF avec l'Afique, les noms de nombreux Présidents africains et particulièrement ceux d’Omar Bongo puis d’Ali Bongo(Gabon), de Teodoro Obiang Nguema (Guinée Equatoriale) et de Denis Sassou Nguesso (Congo).

 

Pierre Péan, en parlant de la GLNF, nous indique que « La plupart des chefs d’Etats africains et de très nombreux décideurs en Afrique, qu’ils soient africains ou français, en font partie, mais aussi nombre de grands flics, de journalistes, de militaires et de businessmen. ».

Il est vrai que notre obédience offre un vivier important pour la finalisation de certaines « affaires » aux confins de la politique industrielle de la France, voire de la politique tout court.

Cela ne signifie pas pour autant que tous les « décideurs » Francs-Maçons fréquentant la GLNF soient pervertis par un système éminemment secret ou occulte.

 

Plus pragmatiquement, ce qui nous trouble, et qui a été esquissé par l’article « Valises africaines », c’est la possible participation de notre ex Gourou auto-déclaré à une coupable relation avec les « pouvoirs » politico-financier.

Tous les ingrédients sont là et, visiblement, la volonté est clairement affichée (courrier de François Stif. à la Présidence de la République).

 

Il nous faut rappeler les nombreux voyages de François Stif. et de certains de ses zélés serviteurs dans certains pays d’Afrique en tant qu’« invités » personnels des Présidents. Il faut se remémorer le fameux voyage au Gabon pour l’intronisation d’Ali Bongo comme GM de la GL du Gabon. Il s’agit également de relire l’article « le jeu des trois voyages » et les commentaires du Myosotis PACA pour avoir une petite idée des connexions possibles entre la France et l’Afrique via la GLNF.

L’utilisation, pour ne pas dire l’instrumentalisation, de notre obédience devient un fait plausible et nous ne serions pas surpris que nos « dignitaires » servent à l’insu de leur plein gré d’intermédiaires ou de « porteurs de valise ». Ceci expliquerait également les connivences recherchées par François Stif. et le pouvoir en place.

 

Aussi, nous pouvons nous interroger à juste titre : sommes-nous les dupes d’un système parallèle où une organisation de certains individus à caractère mafieux naviguant en eaux troubles dans le cadre des rapports typiquement françafricains œuvrent sous le couvert d’une association à caractère humaniste, génératrice de liquidités (capitations) et de réseaux fraternels ?

 

Certains Frères auront le sentiment d’avoir été floués dans leur démarche maçonnique pendant que d’autres, moins regardants ou regardant différemment, y verront la confirmation de leur choix d’adhérer à une association leur permettant de jouer un rôle de premeri plan dans le domaine de la politique ou du business, ou tout simplement de donner un boost à leur carrière.

 

Méfions-nous toutefois de ne pas tomber dans la candeur d’un jugement binaire à l’emporte-pièce - bon-méchant, blanc-noir, pur, impur - et dans la tentation d’une chasse aux sorcières qui ne reposerait que sur des allégations, des sentiments, des impressions.

 

Une valeur que nous avons plusieurs fois soulignée sur ce blog doit nous servir de référence : l’humilité.

C’est pourquoi nous sommes fermement convaincus que le système mis en place au décours des années au sein de la GLNF et reposant sur "la pompe", les honneurs et le décorum est à bannir.

Nous le savons bien, l’homme est un être corruptible, friand de flatteries pour son ego et pour toutes stimulations de son orgueil et de sa vanité.

Aussi, c’est en éliminant tout ce qui donne dans l’artificiel - les « métaux » - que l’on pourra retrouver ce qui fait la force de la Franc-Maçonnerie : la Fraternité dans toute sa simplicité.

 

Cela aura également le mérite de repousser vers l’extérieur et/ou de ne pas attirer les profanes en quête d’artificielles prébendes au mieux, de lucratives et illégales retombées !

Cela s’appelle de la moralisation de la sphère maçonnique.

Et là, il ne s’agit pas de donner dans l’exhortation stérile et fallacieuse à l’image des discours de Jean-Charles Foel. et consorts mais tout simplement d’être en accord avec notre démarche maçonnique.

 

 

 

A lire : Pierre Péan - la République des Mallettes Fayard 2011

Repost 0
Published by Sturm un Drang - dans Billet Myosotis Lutèce
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 20:32

retard-reunion280911.jpg

 

A la veille de la réunion du mercredi 28 septembre 2011 qui doit permettre de dresser un bilan des forces en présence et de préparer l’Assemblée générale de la Grande Loge Nationale Française, nous souhaitons faire avec vous un rapide point sur les participants.

 

A ce jour, un grand nombre de membres « éminents » de l’opposition devraient se retrouver autour d’une table (ronde ?) sous la présidence de Maître Monique Legrand, l’administrateur provisoire de la GLNF.

Celle-ci a, de sa propre initiative, invité l’ex GM démissionnaire François Stif., ce qui nous en dit long sur son interprétation des textes réglementaires de notre association et entame quel que peu son crédit d’impartialité !

 Ayant été convoquée par la Police Judiciaire, comme nous vous l’avons présenté avec l’article « Le Cauchemar », et compte-tenu des possibles déconvenues judiciaires auxquelles elle risque de se voir exposer, il ne nous semble pas exclu qu’elle décide de repousser la date de cette réunion avec l’opposition.

 

Quoiqu’il en soit, cela ne devrait pas changer la composition de la réunion baptisée par Maître Legrand « séance de reconstitution de la GLNF » (sic).

Pool des opposants

Alain Juil.

Dominique Mor.

Claude Seil.

Pool des prétendants

Jean-Claude Tard.

Serge Toff.

Jean Mur.

Jacques Carl.

Patrick Ménég. 

Pool des Juridictions

Jean-Luc Fauq. Souverain Comité Pour La France du REAA

Paul Fall. Grand Chapitre Français

Jacques Bourba.-Pic. Grand Prieuré rectifié de France

Pool des « démissionnaires » et des représentants illégaux

François Stif.

Henry Sid.

Pool des juristes (Avocats, Huissiers, Commissaires aux Comptes,...)

Me Stéphane Dumaine-Martin

Me Francis Teitgen

Me Christian Huglo

Me Thierry Brézillon

Thierry Bellot

Arnaud Belleil

Me Pascal Robert 

 

Nous savons que Paul Fall., Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil pour La France du Rite Ecossais Ancien et Accepté, a d’ores et déjà décliné l’invitation. Il est vrai qu’ayant démissionné de la GLNF et argumenté sur l’indépendance des « Juridictions des Hauts Grades » vis-à-vis de l’obédience gérant les Loges bleues, notre Frère aurait prêté inutilement le flanc à la stérile critique de François Stif., ce profane égaré en Franc-Maçonnerie. (plus pour très longtemps, heureusement !...)

 

Au titre des nouvelles de dernière minute, il faut rajouter à cette liste qui tourne à un véritable inventaire à la Prévert (23 participants... !) ou aux réunions dignes des certaines instances onusiennes, notre petit Lapin blanc toujours en retard d’une bataille, le sieur Christian Deg., qui s’est empressé de se faire inviter par Maître Legrand ainsi que deux de ses copains-lapins du Groupe des XV GMP.

Il est cocasse de voir ces GMP d’opérettes se prétendre comme les seuls représentants légitimes d’un Groupe des XV qui « est la seule structure pouvant prétendre représenter les Loges et les Frères de base de la GLNF. » (sic).

Et là, mes Frères, on s’étrangle une première fois...de rire !

 

Où étaient-ils tous ces beaux Maçons endimanchés de Tabliers bleus et parés de dorures lorsqu’il a fallu dénoncer les dérives du Gourou auto-éclairé ?

Où étaient-ils lorsqu’il était de leur devoir de se lever pour défendre les valeurs de la Franc-Maçonnerie, aller contre l’ignominie d’un seul homme, ses discours haineux, ses injures, ses diktats,... ?

Où étaient-ils lorsque les tribunaux de discipline, digne d’une mascarade fasciste, ont fauché les Frères intègres dans leur Fraternité ?

Toutes ces questions doivent être posées et ces GMP doivent y répondre.

 

En appui de leur requête impérative, ces beaux messieurs qui sont toujours aussi loin dans leur esprit de quitter leurs Tabliers de la honte, avancent des chiffres irréalistes, truqués, biaisés, relatifs au nombre de Loges  signataires qui soi-disant les soutiendraient ?

C’est là que l’on s’étrangle une deuxième fois...devant le toupet de ces pseudos « dignitaires » !

Il est en effet, facile de demander d’un côté si des Loges ne souhaitent plus reconnaître une quelconque légitimité à François Stif. et d’un autre côté s’en servir pour prétendre que, de ce fait, ces dernières soutiennent le Groupe des XV. 

 

Tout ceci nous montre combien cette réunion comporte de risques allant de la simple stérilité des débats à l’éclatement de la GLNF par manque d’accord sur deux choses : le départ de François Stif. et la prise en main de la Refondation de la GLNF sur les bases des travaux du Livre blanc par un Grand Maître de transition.

Les écueils sont connus.

Entre les fausses valeurs portées par l’ex GM démissionnaire et ses affidés et la lutte des égos de certains participants, la partie qui se jouera, sans doute, ce mercredi 28 septembre risque de mettre à nu l’inanité de l’espoir d’une simple « reconstitution » de notre obédience...

 

 


PS : Notre petit Lapin blanc Christian Deg. nous a permis de reprendre un Livre à (re)découvrir - Alice au Pays des Merveilles – et de songer que cette pauvre Madame Legrand risque, elle aussi, de rencontrer une galerie de personnages retors et se trouver confrontée au paradoxe, à l'absurde et au bizarre…si ce n’est pire !

 


Repost 0
Published by L. Desdichado - dans Actualités GLNF
commenter cet article
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 23:00

Nightmare.jpg

 

Le Cauchemar - The Nightmare - 1781

Johann Heinrich Füssli

Tout est là, dans l’intensité de ce tableau remarquable du peintre Johann Heinrich Füssli.

Le cauchemar !

 

C’est ce que doit penser vivre Maître Monique Legrand qui a été convoquée jeudi 22 septembre 2011 dans les locaux de la Police judiciaire de Paris 13.

En effet, suite à une plainte contre X déposée par 14 Frères de la GLNF, notre administrateur judiciaire fait les frais (!) d’une Enquête préliminaire ouverte par le Parquet de Paris.

 

Cette plainte déposée le 7 mars 2011 porte sur :

  • L’utilisation illégale des moyens financiers de l’association GLNF.  En effet, l’exGM étant devenu, par une opération dont il a le triste secret, un Président démissionnaire, nos Frères s’étonnent du fait que se poursuivent des mouvements comptables en dehors de tout contrôle des membres de l’association.
  • La possibilité de faux en écritures privées et de commerce
  • Des abus de biens sociaux que nous avions fortement suspectés au décryptage du rapport sur les premiers audits effectués par le cabinet Bellot Mullenbach & associés. Il suffit de relire l’article « L’ABS...sans freins » sur le blog Myosotis Lutèce.
  • Des prises illégales d’intérêts qui devraient être relativement aisées à démontrer compte tenu des rapports croisés des différentes participations acquises par les mêmes personnes au sein de SCI et de sociétés satellites 

Tout aussi grave, les 14 Frères plaignants suspectent des tentatives d’escroqueries au préjudice de la Grande Loge Nationale Française et de ses membres.

 

Cela faisait beaucoup pour notre Administratrice qui s’est empressée de demander au Tribunal de Grande Instance de Paris son remplacement comme mandataire ad hoc de la GLNF tout en tentant de se faire représenter devant la Police Judiciaire.

Sa requête aurait été refusée par Patrice Kurz, le Vice-Président du TGI, qui l’aurait convaincue de reprendre sa lettre de démission et de se rendre à la convocation de la Police.

 

Monsieur François Koch du blog « L’Express-la Lumière » a vainement tenté de contacter Maître Legrand ainsi que Maître Stéphane Dumaine-Martin, son avocat. 

 

Pour Maître Legrand, serait-ce le début d’un long Cauchemar ?

 

Et nous qui nous étonnions de son long et persistant silence...nous savons à présent qu’elle dormait, tout simplement.

 

Repost 0
Published by myosotislutece - dans Actualités GLNF
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de myosotislutece
  • Le blog de myosotislutece
  • : Le Blog de Lutèce Tribune libre de Frères de la Province de Lutèce de l'ex-GLNF pour défendre et rétablir les valeurs de la vraie Franc-Maçonnerie.
  • Contact

Recherche

Newsletter