Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 00:57

Chaire vacante

Quelques "voyages" dans l’actualité, mes Frères,  pour voir un peu si ça bouge, et dans quel sens…

Ah, ce billet de Stifani dans les pages du  FIGARO du 14 mars 2011 !
L’« Ex Grand-Maître» allait-il enfin se dévoiler, enfin, ouvrir quelques pistes,  reprendre l'avantage sur la valetaille ?
Allait-il porter le fer sur les impies du FMR qui veulent le renverser comme un vulgaire tyranneau Libyen ?

Le titre de l’article m'avait interpellé : Le « SECRET MACONNIQUE »incompris.
Peut être, après tout, se sentait-il incompris ?

Voulait-il se justifier ?

Ouvrir les tiroirs secrets de son bureau ?

Se repentir adroitement ?

Mes Frères, je me suis pincé : il traitait RÉELLEMENT du secret maçonnique ... un peu comme LOUIS XVI qui, sur son Journal à la date du 14 juillet 1789, avait simplement écrit « rien »…
Bon, mais peut être que ça bouge dans les blogs de l’adversaire ?

 

Quelques clics m’amènent sur l’Acacia, au formalisme comparable au nôtre.

La pauvreté de l’argumentation est patente et pâteuse, les dessins humoristiques (?) à l’encontre de FMR au niveau du pipi-caca.

Quelques Frères se démènent car ils doivent avoir - personnellement- quelque chose à perdre, d'autres ont visiblement la panique devant le changement et viennent se blottir sous l’oriflamme de la Tradition. Du Classique, tout ça !

Une prise de conscience des dérives ? Cherchez ... et vous ne trouverez pas.                                       


Et chez nous - chez FMR - qu’est ce qu’on dit de nouveau dans les Blogs?

Quelques invectives pour ne pas laisser retomber la pression et montrer que l'on ne s'endort pas.

Peut être aussi, et surtout, la-crainte-que-ça-recommence-comme-avant avec une désignation truquée du futur Grand-Maître Président.

La peur de se faire berner, de voir que ceux qui sont passés à la trappe ne réapparaissent au balcon, suivez mon regard…

Le point d’intransigeance est là, enfoui dans nos cœurs, caché dans nos pensées.

Nous ne voulons plus de l'Ancien Régime, nous serions incapables de pouvoir accepter un compromis.

Nous ne tolèrerons pas une once de déviance, maintenant que nous nous sommes levés et avons dit « dégage » comme le font les peuples de l’autre côté de la Méditerranée.

Nous aurons la patience, le courage et la ruse car notre motivation est sage et inépuisable.

Une ère nouvelle doit se mettre en place, mes Frères, et dans cette évolution nécessaire de l’institution, nous saurons, c’est maintenant une formidable évidence, mettre à nos contradicteurs les points sur les i !

Partager cet article

Repost 0
Published by myosotislutece - dans Billet Myosotis Lutèce
commenter cet article

commentaires

TONTON BERETTA de LA BUTTE 30/03/2011 18:01


Le FUTUR GRAND MAITRE.

IL doit :

Comme doit l’être un Trésorier au sein d’une Loge :
Il ne doit pas avoir de problème d’argent (ça nous évitera de nous faire entuber)

Comme doit l’être un Vénérable Maitre.
Une main de Fer dans un gant de velours.
Diriger les travaux, être à l’écoute des ses Officiers (donc de ses Frères)
N’allez pas nous coller un aigri avide de pouvoir, qui cherche une revanche sur la vie.

Comme doit l’être un Orateur.
Il doit réfléchir avant de « l’ouvrir » et faire respecter la Loi ! (Pas la sienne)

Comme doit l’être un Surveillant.
Il doit accompagner ses Frères, non pas en se proclamant « Guide Spirituel » mais plutôt en commençant par montrer l’exemple.

Comme doit l’être un Couvreur.
Il doit garder la porte du Temple et ne pas y faire rentrer la Télévision et autres Médias indésirables en nos lieux sacrés.

Comme doit l’être un Hospitalier.
Généreux de cœur, porteur d’Amour et de réconfort.

Comme doit l’être un Expert.
Connaissant parfaitement son Rituel.

Comme un Maitre des Cérémonies,
Sachant déambuler au sein de l’Obédience avec la grâce et la distinction des grands de ce Monde.

Comme un Secrétaire.
Connaissant les rouages de l’Obédience , et se les appliquer à lui-même .

Comme un Frère des Ateliers supérieurs ( quelque soit le rite )
Connaissant la valeur du Travail et la disponibilité.

IL doit être tout simplement un Frère sérieux qui ne se prend pas au sérieux, qui est en mesure de ce souvenir de son parcours Maçonnique, et cela depuis son initiation .

Au fait !? Quel était vos postes Monsieur F.S…


Hata YOGA 30/03/2011 08:10


Les alliés objectifs.
D'un côté un homme qui bénéficie du "rendement" des SCIs qui surfacturent les loyers Loges , rendement rapidement dilapidé dans ses propres sociétés prestataires aux SCI.
Son intérêt : que la GLNF ait des fonds à dilapider.

De l'autre côté : un administrateur judiciaire rémunérée sur ... les fonds qui rentrent (nos cotisations) à la GLNF.

Ces deux parties, normalement antagonistes sont donc alliées de fait.
Et pour plumer qui ?
Le pauvre apprenti (éternel) que je suis qui croit encore que :
"Les métaux, dont on vous a demandé la remise avant d'entrer dans ce temple, symbolisent tout ce qui brille d'un éclat trompeur. C'est la monnaie courante des préjugés vulgaires ; elle constitue
une richesse illusoire, que le sage doit savoir mépriser. L'homme qui aspire à être libre doit apprendre à se détacher des choses futiles et se souvenir que la cupidité est la source de tous les
vices.

Mais ces métaux, convenablement maniés par le sage, peuvent aussi servir à faire le bien.

"Une veuve et ses enfants" (c'est ainsi que l'on désigne la franc-maçonnerie et ses adeptes), réclament constamment notre assistance. Nous avons des œuvres de solidarité, pour lesquelles il est
fait appel aux bons sentiments de nos frères. Ceux-ci doivent consulter leurs moyens, en même temps que leur cœur, afin de ne pas dépasser ce que leurs ressources leur permettent d'offrir.

La charité cesse, en effet, d'être une vertu si elle est faite au préjudice de devoirs plus sacrés et plus pressants, une famille à entretenir, des enfants à élever, de vieux parents à soutenir,
des engagements civils à remplir ; ce sont là les premiers devoirs que la nature et la conscience nous imposent."

Mais le plus drôle ... J'ai placé moi même de l'argent dans une SCI de la GLNF et au moment de me faire rembourser, un gentil responsable m'a expliqué comment m'en passer car si j'en fais cadeau à
l'OAF, l'Etat me fera un crédit d'impôts.

Raison de plus pour ne rien payer car l'entente de fait existe au sommet : l'une fait rentrer les fonds et l'autre les dépense !


PsyFM 30/03/2011 00:12


A Daniel Jacques CU 87, mon Frère,
Nous avons besoin de ton expérience, de ton soutien et de ta détermination renforcée par le constat que tu n'es pas seul à penser que la GLNF doit retrouver ce pour quoi des Frères comme toi se
sont battus...N'oublions pas que tous les anciens ne sont pas au SGC ou dans les petits papiers de Stifani


Henri Morton Stanley PB 30/03/2011 00:07


"Je suis prêt à aller n'importe où, pourvu que ce soit en avant"
David Livingstone


Pif Paf Boum 30/03/2011 00:01


Je vote pour la manière musclée....Joaben. Et alors, qu'est-ce que cela donne ???


Présentation

  • : Le blog de myosotislutece
  • Le blog de myosotislutece
  • : Le Blog de Lutèce Tribune libre de Frères de la Province de Lutèce de l'ex-GLNF pour défendre et rétablir les valeurs de la vraie Franc-Maçonnerie.
  • Contact

Recherche

Newsletter