Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 14:00

PDD

Mon Vénérable Maître m’avait pourtant dit de continuer de plancher sur le LIVRE BLANC, mais actualité oblige...

Demain, nous attendons la confirmation, par la Cour, de la procédure de nomination d’un nouveau Grand Maître.

 Rien que  ça !

Désolé, mes Frères, mais il va nous  falloir encore débusquer, décortiquer, lever des lièvres et ronger les os...suivez mon raisonnement.

Madame Legrand, vous le savez, se devait de convoquer une Assemblée Générale pour « ratifier la désignation du président conformément aux dispositions de l’article 2.3 du règlement intérieur ».

Rien ne vous choque ? Moi, si.

 Le mot président est écrit avec un p minuscule comme le président d’un club de boules ou de pêcheurs à la ligne.

J’y vois une volonté du magistrat de considérer notre association comme un groupement de doux penseurs ésotériques, mais certainement pas plus...

Le magistrat n’a pas pris de gants avec nous. Ne nous leurrons pas.

 

Le premier magistrat, celui du jugement du 07 décembre 2010, a ordonné de convoquer SANS DELAI une Assemblée Générale ; mais le second magistrat, celui qui a nommé l’administrateur après la démission de François Stifani a curieusement « oublié » le SANS DELAI !

Madame Legrand avait donc tout son temps pour nous balader et faire le ménage dans les comptes ; il n’y avait plus ni urgence, ni péril !

Et nos avocats ont laissé passer ça !

Ils ont « oublié » de faire rectifier l’ordonnance...alors que ce n’était peut être pas intentionnel de la part du juge.

On est passé à côté d’une chance, pour le moins.

 

Dans l’ordonnance, il est indiqué que la future Assemblée Générale devra « ratifier la désignation du président conformément aux dispositions de l’article 2.3 du règlement intérieur ».

Concentrons-nous un peu : l’article 2.3 dit que « le candidat à la Grande Maitrise est désigné par les membres de droit nommés par le Grand Maitre et réunis en collège statuant par un scrutin à bulletins secrets ».

 

Explication de l’explication : il n'y a plus de Souverain Grand Comité depuis 2009, mais un collège (c’est plus modeste !) restreint aux membres de l’Assemblée Générale nommés par le Grand Maître et qui vont désigner le Grand Maître, qui désignera les membres qui vont l’élire...Et ainsi de suite pour l’éternité.

Et on a voté ce Règlement Intérieur les yeux fermés !

 

François Stifani, se livre alors, dans ses conclusions pour l’appel, sur 26 pages à une démonstration spécieuse et dichotomique pour différencier artificiellement le profane et la tradition maçonnique jusqu'ici en parfaite symbiose,

Il évoque, parce que ça l’arrange, des textes de 2005 périmés, ce que personne ne semble avoir remarqué et propose un syllogisme :

  • Le SGC, on vient de le voir, se réunit pour ELIRE, à bulletins secrets le Grand Maître. 

François Stifani voit là un processus strictement maçonnique.

  • L’Assemblée Générale RATIFIE ce choix du Maitre Elu par le SGC.

C’est encore maçonnique, mais presque profane.

  • Le Grand Maître, cerise sur le gâteau, devient sans autre forme de procès, Président de l’Association GLNF.

Et là, c’est bien profane.

En conclusion : L’Assemblée Générale ne PEUT PAS ELIRE le Président de la GLNF... !

Pour trancher ce nœud gordien, la Justice s'était bornée à dire qu’une AG devra révoquer le président de l’association, puis ensuite, avec l’administrateur, qu’une AG devait ratifier la désignation d’un nouveau président, désigné par un collège de membres.

Ce qui veut dire que la Justice, par deux fois, ne s'est pas embarrassée de considérations particulières, se bornant à faire appliquer les textes, englobant les fonctions de Grand Maître et de président, «  tirant sur le fil » de la révocation-démission du président pour entrainer dans sa chute celle du Grand Maître, puisque ces deux siamois sont inséparables et ne veulent ni ne peuvent se séparer.

Ils doivent mourir tous les deux.

 Réponse demain.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre de Taille - dans Actualités GLNF
commenter cet article

commentaires

yunus 24/06/2011 15:22


Sainte Geneviève :" Quelques vers, c'est le signe que la chair va bientôt quitter les os..."

« En raison de l'absence du Président de la Cour d'appel, la cour reporte sa décision à vendredi prochain 1er juillet. »

Suspendus par les couilles
On se plaint, on dit : « ouille ! »
La s’maine des 4 jeudis
s’ra la fin des audits !

On se bat pour des nèfles,
A la GLNF.
Madame Legrand Monique,
Ou bien le TGI,
Lequel des deux nous nique,
Ou nous dit ici-gît.

Shame on you! wait and see!
Dans quelle galaxie
Avons-nous mis les pieds ?
On les a dans la merdre,
Sur le tas de fumier…
En ayant tout à perdre.

Alors combien de temps
Ça va encore durer
À nous boucher le nez
Sans mourir pour autant ?

Au bord de l’asphyxie
Signé yunus : « dixit » !


myosotislutece 24/06/2011 16:04



Pour quelqu'un qui a du mal à respirer, tu t'en sors bien Yunus !


Garde ton soufle pour la suite. Tu as encore 7 jours à tenir...de quoi créer bien des choses !



landaise 24/06/2011 14:53


Mes frères, certes, espérons, espérons. Mais je vous invite à lire le courrier envoyé par Stifani au Grand Maitre de la Grande loge de Oklahoma publiée sur le blog lml en Anglais. C'est très bien
écrit et documenté, notamment par quelqu'un qui sait comment nos frères anglo-saxons raisonnent. FMR et Myositis devraient répondre à mon avis. Mais je ne pense pas que les juges nous serons d'un
grand secours. Nous nous dirigeons inéluctablement vers une scission qui avait été plaidée au tout début de cette crise, mais nous, maçons de base, sans voix, avions vu nos commentaires censurés
sur les différents blogs! Tribiz


ynus 24/06/2011 00:13


Yunus attend avec une impatience anxieuse la décision judiciaire de demain et les conséquences énormes qui devraient s’en suivre. FMR et Myosotis vous nous en avez fait la promesse !
Nous avons fait preuve d’une patience d’anges en respectant le temps judiciaire. Nous avons tu toutes les interrogations concernant la conduite silencieuse de Maître Legrand, et malgré la
souffrance devant cette attitude que nous jugions hautaine voire pleine de dédain, venant se surajouter à notre peine quotidienne de constater le délabrement de notre obédience, nous avons accepté
de faire confiance aveuglement à FMR dont nous sommes membres et aux leaders naturels des différents blogs myosotis. Nous avons concentré nos critiques sur notre ennemi commun, Ephesse 1er et sa
clique, d’autant plus qu’ils ne s’embarrassaient pas de devoirs de réserve, préférant le harcèlement quotidien. Nous avons serré les poings lorsque tout nous poussait à l’action radicale. Nous
avons supporté les défilés du Général, les tentatives de putsch des colonels, les jérémiades des Tartuffes, les cours de droit associatif. Nous avons, pour favoriser les tacticiens, pratiqué
l’autocensure, ainsi que la castration volontaire. Nous avons baissé la tête en apprenant, par nos cadres, que nos actions d’occupation des locaux de Pisan et notre vote à l’A.G. d l’O.A.F. étaient
des conneries et ne servaient à rien. Nous aurions voulu que la forme soit plus douce mais bon, on ne s’est pas formalisé pour si peu, surtout contre ceux qui sont nos frères de combat.
Nous sommes dans les tranchées, nous y habitons. Nous ne sommes pas de l’espèce du petit maître qui cache un grand traître, non, nous sommes des francs-maçons traditionnels, qui se souviennent à
chaque instant de leurs serments.
Nous qui combattons l’absolutisme et ses dérives, nous qui n’accepterons jamais l’infaillibilité pontificale, vous nous avez demandé de croire en l’infaillibilité de la justice profane et de
patienter. Vous nous avez affirmé que la seule voie était d’attendre, de toujours attendre malgré l’insalubrité de nos tranchées où il est si facile d’attraper la rage. Nous vous avons écouté, nous
vous avons obéi.
Cette nuit encore nous attendrons la décision de justice salvatrice.
Nous serons vigilants que dès demain, chacun se souvienne de ses serments.

Le ciel est bleu (bis)

Réveille-toi (bis)

C’est un jour nouveau qui commence.

Le ciel est bleu (bis)

Réveille-toi (bis)

Les oiseaux chantent sur les toits
http://www.youtube.com/watch?v=s4zkBZTqCgc


myosotislutece 24/06/2011 00:51



Yunus, mon Frère,


Que Justice soit faite !


Et gardons dans notre coeur ces instants où, d'acord ou pas, nous avons communiqué en toute fraternité pendant que des profanes qui se gaussaient d'être des francs-maçons éructaient...


Tout n'est pas bleu mais j'aime écouter les oiseaux chanter !



Ben AourH 23/06/2011 22:22


Le doigt de YoHanân

Aux rives du Yardèn (Jourdain trad. : "jugement") YoHanân (Jean trad. : "Dieu fait grâce") immergeait près de Beit'-Aniya (Béthanie = trad. : village de l'affliction)

"Cela survint à Beit'-Aniya au delà du Yardèn, là où YoHanân immergeait" (Jean 1-28)

Les hommes de bonne volonté, après cette épreuve de l'eau, leur second voyage, devenaient des hommes nouveaux. Ressourcés, ils ne craignaient plus le jugement/Yardèn.

Depuis presque 2 000 ans, au coeur de la nuit la plus courte ces hommes allument encore un feu : comme une épreuve, leur troisième voyage, il doivent traverser ce feu de l'esprit.

Demain, tous, nous serons plongés dans le jugement, cet "appel" à la raison.

Pour la joie des uns et l'épreuve des autres.

Quel que soit le résultat, il faudra l'accepter et le comprendre.

Et le feu allumé par les hommes de bonne volonté, quel que soit le résultat, ne devra pas s'éteindre.

À sa lumière nous traverserons la nuit de la GLNF : pourvu qu'elle soit courte !

Un célèbre tableau du Vinci représente Jean, vêtu d'un tablier de peau, qui tend son index vers le zénith.

Pour une fois, comme le fou de l'histoire, regardons le doigt.

Si nous ne pouvons voir l'Esprit qu'il désigne, clair est le signe.

Toujours plus haut, pour que le feu allumé chauffe et éclaire les hommes, que leurs passions s'y consument et qu'ils y puisent le courage et la force de poursuivre un juste combat ... ensemble
!

Et que les truqueurs d'orient chamarrés boivent la coupe du jugement appelé Yadèn, jusqu'à plus soif ... et l'amertume avec !

Demain, Saint Jean nous fasse cadeau d'une renaissance : en sages nous répondrons à l'appel entendu, ensemble !


pierre de taille 23/06/2011 22:21


Réponse à TZADOK:

Conclusions Teitgen page 4/31:

PLAISE A LA COUR
Les Intimés sollicitent également de la Cour qu 'elle juge que la question de la mise à l 'ordre du jour de l'AG de la révocation du Président Grand Maitre est caduque puisque Mr Stifani a d'ores
et déjà démissionné de cette fonction .
Subsidiairement , si par extraordinaire , la Cour jugeait que , malgré sa démission ,Mr S demeure Grand Maitre , alors elle confirmera le jugement du 7 décembre et ordonnera que soit mise à l
'ordre du jour de la prochaine AG la révocation du Grand Maitre de la GLNF .


Présentation

  • : Le blog de myosotislutece
  • Le blog de myosotislutece
  • : Le Blog de Lutèce Tribune libre de Frères de la Province de Lutèce de l'ex-GLNF pour défendre et rétablir les valeurs de la vraie Franc-Maçonnerie.
  • Contact

Recherche

Newsletter