Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 17:37

CIMETIEREGLNF.jpg

 

Fallait-il aller devant Pisan sans un minimum de préparation ?

Fallait-il se donner en spectacle et conforter le fait que la GLNF est vraiment devenue la lie de la Franc-Maçonnerie ?

Fallait-il céder aux injonctions administratives d’un Conseil de Discipline d’un autre âge, non motivé et illégal ?

Fallait-il donner le change aux derniers suppôts de François Stif. et à leurs vigiles ?

 

Aujourd’hui, nous pensons malheureusement que l’opposition n’a pas marqué de point et a maladroitement joué son rôle dans cette affaire.

La manifestation d’une trentaine de Frères devant les locaux de la rue Christine de Pisan à Paris XVIIème laissera des traces dans les medias et les blogs mais elle ne représente pas une victoire décisive pour les opposants à François Stif..

 

Pire, elle conforte les Grandes Loges étrangères dans le fait que le « french bordel » qui sévit à la GLNF est irrécupérable. Nous sommes, par l’inconséquence du profane usurpateur de la fonction de Grand Maître, devenus la honte de la Franc-Maçonnerie au niveau international.

Il suffit de lire, pour s’en rendre compte, le témoignage du Vénérable Maître de la Respectable Loge Duquesne n°48 à l’Orient de Dieppe qui est implacable :

 

« Can it get any worse? I was at a meeting of my London Lodge (Blackfriars) and for the first time ever I felt ashamed to be a French Freemason. I'm not alone in this. I have actually shed tears over this. SOMETHING MUST BE DONE! The Administrator must get of the fence and do her friggin job. I am more than ever determined to see the end of the current administration. I want to be proud of being a member of GLNF. I will never deny my membership but feel uncomfortable when in Great Queen Street. »

 

« Est-ce que cela peut empirer ? J'ai assisté à une tenue de ma Loge à Londres (Blackfriars) et pour la première fois j'avais honte d'être un Maçon en France. Et je ne suis pas le seul à ressentir la même chose. J'ai pleuré des vraies larmes à ce sujet. IL FAUT FAIRE QUELQUE CHOSE ! L'Administrateur doit arrêter de tergiverser et faire son foutu boulot. Plus que jamais, je suis déterminé à voir la fin de l'administration actuelle. Je veux être fier d'être membre de la GLNF. Je ne vais jamais renier mon appartenance à la GLNF mais quand j'entre dans Great Queen Street (le siège de la GLUA), je me sens vraiment mal à l'aise. »

Traduction Winnie – LML in English

 

« Nous  ne cherchons pas à donner une quelconque leçon (nous n’en avons ni l’autorité ni l’envie) de stratégie révolutionnaire, mais il est grand temps de se poser les bonnes questions.

  • Avons-nous envie d’exclure François Stif. de la GLNF ?
  • Souhaitons-nous faire sortir de nos locaux ces faux-maçons qui le soutiennent ?
  • Voulons-nous rétablir l’ordre dans la maison des Maçons ?

Alors, mes Frères, les locaux ne doivent pas être investis par une trentaine de Frères « indignés » mais par plusieurs centaines. Ceci demande qu’une véritable stratégie de reconquête soit mise en place et que l’implication d’un maximum de Frères soit garantie.

Seule une mobilisation au niveau national et l’organisation d’un « meeting de reconquête » aura une chance de réussir ; souvenons-nous des assises de Montreuil où grâce à FMR et au collectif Myosotis plus de 2 000 Frères se sont retrouvés. 

 

Le temps presse. Nous voyons bien que la tactique de l’usurpateur a pris une nouvelle tournure.

  • Ne trouvez-vous pas insupportable que l’entrée de nos locaux soit filtrée par des vigiles profanes armés de listings comportant les noms des Frères et leur situation vis-à-vis du paiement de leurs cotisations, de leur situation de radiés, d’exclus, de bannis de leur obédience à coup de diktat d’un quidam et de ses sbires se prétendant maçons ?
  • Ne trouvez-vous pas insupportable que nous soyons dépourvus de tout pouvoir, juste bon à payer des cotisations d’un montant excessif et non justifié, et sans droit de regard sur l’utilisation des sommes considérables par d’infâmes profiteurs ?
  • Ne trouvez-vous pas que ces gens qui exigeaient de vous de les servir sans rien dire, qui vous intimaient de leur prêter allégeance sur le Volume de la Loi sacrée, ont franchis depuis longtemps les limites du parjure ?
  • Ne trouvez-vous pas qu’il est temps d’arrêter l’hémorragie des départs des Frères vers d’autres obédiences voire l’abandon de leur démarche maçonnique devant de telles turpitudes et de comportements inqualifiables ?

   

La GLNF commence à ressembler à un cimetière où errent de tristes ectoplasmes floués et nostalgiques d’un passé qu’on leur a volé.

   

Triste constat du manque de lucidité d’une opposition morcelée et en panne d’initiative...et toujours dans l’attente d’un lendemain meilleur.

La solution...la solution...

 

 

 

PS : Photos - courtoisie Jean-Luc Adde. Vous trouverez toutes les photos de cette manifestation sur le site de Jean-Luc Adde


Partager cet article

Repost 0
Published by Sturm und Drang - dans Billet Myosotis Lutèce
commenter cet article

commentaires

6non non 07/10/2011 00:15


Posons-nous la question : est-ce que tout ceci n'est-il pas voulu et pourquoi ?
N'importe quel être humain sain aurait déjà pris ses cliques et ses claques. Là, non ?
Les Myosotis et l'opposition se trompent peut-être de méthode?
Si l'ex est "fou", faire de la politique ou lutter contre lui avec des méthodes rationnelles en sert strictement à rien car nous n'agissons pas sur le même registre.
La lutte est perdue d'avance.


mutatis mutandis 06/10/2011 21:31


Mes T.C.F. Sur service –public.fr :
Dissolution d’une association :
- Principe :
La dissolution d’une association intervient sous l’effet de la volonté de ses membres ou de la contrainte. Le patrimoine de l’association ne peut pas être partagé entre ses membres (sauf en
Alsace-Moselle). Les opérations de liquidation et de déclaration sont obligatoires.

- Dissolution judiciaire :
Elle intervient sur demande des pouvoirs publics ou à la requête de toute personne y ayant un intérêt légitime, dans les cas suivants :
- Objet illicite,
- Infraction pénale,
- Dérives sectaires,
- Irrégularité dans les formalités de déclaration,
(déclaration initiale mensongère, absence d’insertion au journal officiel, manquement aux obligations de déclaration des modifications de statuts ou de changements des dirigeants, etc. .
- Conflit sérieux et permanent entre les membres de l’association, rendant impossible le maintien du lien associatif et la poursuite des activités.
La décision est prise par le tribunal de grande instance du siège de l’association.
Voilà mes T.C.F. On a la totale !!!
Pour le blanchiment indispensable il ne manque même pas la blanchisseuse !
Zut, je suis plus naïf ; dommage, je vois que tout est prévu pour :
Requiem in pace, feu GLNF…
Quant à la solution : faire sauter le couvercle par les medias !!! Y a de quoi, pour une fois !
Mais ça me fait mal quand même ;
Tribiz à tous…


myosotislutece 07/10/2011 00:08



Ca commence à sentir le roussi fortement...les vigiles, les menaces, les Tribunaux inquisitoriaux...bientôt les matraques ?



le maçon inconnu 06/10/2011 19:57


Pour être parti de cette obédience il y a peu qui est en pleine déconfiture avec une bande de frères dont la fraternité doit juste servir leurs intérêts, je peux prédire que la GLNF est en voie de
disparition!


myosotislutece 07/10/2011 00:06



Reste en contact avec nous...à terme, cela pourra servirà  des Frères qui auront tenté jusqu'au bout de lutter puis se décideront à partir de partager votre expérience...



Maximilien le Prophète 06/10/2011 19:31


Tout est dans le mot de la fin !
L'opposition pêche de ne pas avoir trouvé cette SOLUTION !


Présentation

  • : Le blog de myosotislutece
  • Le blog de myosotislutece
  • : Le Blog de Lutèce Tribune libre de Frères de la Province de Lutèce de l'ex-GLNF pour défendre et rétablir les valeurs de la vraie Franc-Maçonnerie.
  • Contact

Recherche

Newsletter