Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 10:45

Adieu aux armesGLNF

Nous sommes nombreux à avoir pris la truelle et l’épée pour nous opposer à un pouvoir dévoyé et s’enivrant de sa propre folie.

Chacun avec des compétences particulières ; certains en menant un combat de pied à pied au sein des Loges, des réunions provinciales, pour tenter de convaincre et de mobiliser ; certains en prenant le clavier de l’ordinateur pour échanger et faire partager par écrit des informations, des rumeurs (souvent fondées, d’ailleurs !), des théories et des expérimentations, des sondages, parfois.

Des Francs-Maçons de tous horizons n’ont pas hésité à donner de leur temps pour mettre par écrit leurs convictions en toute humilité et de toute la force de leur idéal.

Bien sûr, il y a autant de sensibilités qu’il y a de blogs Myosotis qui, tout en respectant leur Charte commune, expriment souvent des « courants » originaux qui démontre la richesse des Frères de notre obédience.

 

Derrière ces blogs, il y a des Francs-Maçons qui, depuis le début de ce long combat que nous menons contre l’ancienne Gouvernance et ses serviteurs zélés, cherchent à maintenir cette Fraternité que nous partageons tous.

Mais, ne devrais-je pas plutôt dire que nous partagions ?

 

Et ces Frères, avec lesquels nous échangeons par voie de commentaires, portent souvent à bout de bras une haute idée de la GLNF ce qui, compte-tenu de la dégradation que l’Ex Grand Maître a fait subir à notre obédience, relève parfois de la gageure.

Il faut reconnaître que la modération, mes Frères, n’est pas une chose aisée - certains commentateurs confondant parfois échanges et critiques acerbes, propos constructifs avec agressivité gratuite !

Et si parfois nous souhaiterions vous faire partager nos doutes, nos instants de blues, de découragements, pour ne pas vous laisser croire que nous sommes des Frères « différents », pour ne pas dire « indifférents » à vos souffrances, les victoires que nous avons menées avec vous sont là pour nous remonter le moral.

 

Nous avons longuement hésité à vous faire partager le témoignage de notre Très Cher Frère Bernard ex miasme 16.... et quelques, et plusieurs années de maçonnerie à son compteur, mais les questions qu’il pose dans cet instant émouvant se posent également à nous. Alors, partageons, mes Frères !

 

Mes Frères,

Après de longs mois de lutte qui ont succédé à de longues années d’opposition contre les gouvernances successives qui nous ont menés où nous en sommes, l’heure est venue pour moi de faire d’amers constats.
L’union entre les opposants est bel et bien une utopie.

Tous prétendent la rechercher mais aucun n’est disposé à l’accepter si les autres ne se rallient pas à leur vérité unique.

En fin de compte notre moribonde association n’est qu’un mélange particulièrement hétérogène entre :
• Des réseaux à tendance plus ou moins mafieuse.
• Des hommes qui, sous l’alibi de la fraternité, tissent divers réseaux d’influence.
• Des intellectuels persuadés de détenir la vérité.
• Des épicuriens contents de pouvoir sortir régulièrement de leur sphère familiale.
• Des avides de pouvoir et de reconnaissance factices.
• Des cherchants intellectualistes qui ne veulent pas se casser la tête avec des problèmes d’intendance.
• Quelques spiritualistes idéalistes (dont je pense faire partie) qui ont du mal à se faire entendre tant ils sont minoritaires.

Comme le dit si bien Guinguigoin, l’un des animateurs du blog du Myosotis du Mont Gargan, dans son dernier article Bonjour tristesse, l’union pour la victoire sur les égos est impossible. Merci à lui de me l’avoir enfin fait comprendre.
En combien de sous groupes éclatera notre obédience ?
Qui sera l’heureux bénéficiaire du trésor de la GLNF ?

Peu m’importe désormais. Ces derniers mois m’ont permis de découvrir des Frères merveilleux mais bien trop éloignés de mon domicile. Ma Loge ne compte plus qu’un noyau de véritables cherchants perdus dans une province truffée d’ambitieux d’affairistes et de moutons.
La concertation et la communication ne sont manifestement pas le point fort de FMR et des Myosotis leaders.

Nous sommes depuis des mois noyés sous des informations contradictoires.

Si vraiment le dossier pénal dont l'un de nos Frères se dit possesseur est si accablant pourquoi ce dernier est-il aussi silencieux depuis des mois ?

Pourquoi le croit-on un jour avec FMR un jour avec Jean Mur. ?

Plus que le triomphe de la vérité et de l’éthique maçonnique, j’ai le pénible sentiment que notre obédience a choisi le Tour de France pour seul symbole : des équipes conduites par quelques leaders secondés par des équipiers tous désireux de partager la gloire du tant espéré maillot jaune.
Cette voie n’est pas la mienne et ce n’est pas pour cela que je me suis battu.

Je vous aime et souhaite que vous puissiez tous vous épanouir bientôt dans la maçonnerie que vous vous réservez.

Bernard ex miasme 16...

 
Notre Frère a posé quelques questions dignes d’intérêt, égratignant de-ci de-là FMR et les tenants des différents courants traversant notre obédience tout en dénonçant l’impasse dans laquelle nous a plongé la manifestation de tous ces egos.

Avec ce texte émouvant, notre Frère Bernard, ne souhaite pas nous dire qu’il dépose les armes...il a une trop haute opinion de la Fraternité et des devoirs d’un Franc-Maçon.

Non, il souhaite que nous ne nous découragions pas malgré les revers que nous impose un combat devenu profane... trop profane !


Partager cet article

Repost 0
Published by L. Desdichado - dans Billet Myosotis Lutèce
commenter cet article

commentaires

Joaben 16/07/2011 11:54


En fait, nous avons là l'illustration des effets des demarches molles et ambigues.

Car agiter des illusions(comme l'effet de l'arrêt de la Cour d'Appel), prêter des intentions(comme celles prêtées à Me Legrand de depot au parquet), se contenter de considérations
subjectives(courtoisie de Me Legrand), tenir des positions ambigues et changeantes(prêter l'oreille ... et le flanc aux pretentions stifaniennes d'être encore GM), tenter des alliances
secretes(avec les XV), des alliances rapidement abandonnées(avec A Juillet)...

oui, tout celà décourage et desoriente nos Freres ! Alors bien sûr il est toujours possible de dissimuler, censurer, détourner l'attention pour faire bonne figure quand même.

Regardons nos succès :
- succès de l'AG du 25 mars : vote massif contre Stifani. Bravo à la com et la mobilisation FMR
- succes judiciaire du proces en "concurrence". ca ne sert à rien pratiquement, mais ca renforce la crédibilité.
- succes judiciare du 7 décembre : AG annulée, revocation Stifani à l'ordre du jour prochaine AG
- succes judiciaire définitif(si nous le voulons bien) Janvier 2011, Stifani, démissionne. Le juge confirme EN EXECUTION la désignation d'un NOUVEAU GM(article 2.3 mentionné).

L'histoire aurait dû se clore là, sans subitement un basculement FMR dans une etrange attitude :

- Au lieu de se contenter de son succès eclatant du 24 janvier, FMR accepte d'entrer dans le jeu de Stifani et de finalement "attendre" une décision de la Cour d'Appel ... Chacun peut spéculer sur
les raisons de cette etrange posture ...

- Ensuite tout continue dans la même direction avec les resultats que l'on sait.

Alors, bien sûr, ce que rappelle n'est pas en faveur de FMR, ce qui conduit ses supporters à me(et d'autres) prêter une attitude d' "ennemi haineux" de FMR(ce sont leurs termes).
Ce qui les dispense ainsi d'analyser ou critiquer ou se remettre en question.
Le problème est-il pour autant résolu ? Non ! FMR a encore lancé une autre initiative de la même veine : "supension des relations avec la GLNF", toute aussi inconsequente, inutile et nocive pour
notre combat (par ex., ca credibilise que Stif serait encore quelque chose dans la GLNF).

Que faire alors ? Se taire et laisser faire FMR au nom d'une solidarité dans le combat anti-Stif ? En effet, je me pose la question à chaque fois que j'attaque ainsi ! ET je me suis tù, souvent,
pour preserver une chance de succès. Mais là, je pense que l'intérêt de nous tous passe prioritairement à cette solidarité d'union.

Je pense cependant que plusieurs FF supporters de FMR sont sincères dans leur soutien.

Il y a effectivement des issues pour rendre notre action efficace. Nous pourrons en parler si nous sortons des discours de "seule solution".


myosotislutece 16/07/2011 13:15



Pas mal pour cette fois, mon Frère... Mais tu continues un peu trop dans ta diatribe contre FMR.


Si tu nous proposais vraiment des voies de sorties concrètes, nous pourrions sûrement "t'entendre" un peu mieux !



Bernard DUMIGRON 16/07/2011 11:36


Cher Desdichado,
L’idée de statuts 1986 est bonne en tant que telle. Toutes les Loges auraient pu l’adopter mais qu’auraient fait toutes celles logées par la GLNF qui se seraient vu interdire l’accès de leur Temple
voir mises en sommeil ou pire ?
L’idée de créer une association 1901 par Loge selon la méthode Limousin est tout aussi digne d’intérêt mais pas davantage de nature à faire plier la Gouvernance.
Faire campagne seul en affirmant « je suis votre futur Grand Maître faites moi confiance je ferai pour vous la maçonnerie dont vous rêvez »… Pourquoi pas, mais encore faut-il préalablement créer
les conditions permettant d’investir Pisan.
Pour investir Pisan comment faire ?
Les vrais francs maçons sont respectueux des lois de leur pays. De ce fait une seule voie s’impose celle de la démocratie selon les statuts.
Il s’avère que lesdits statuts n’ont même pas permis à la majorité de se faire entendre.
Seules et uniques solutions compatibles avec notre éthique : partir ou faire confiance à la justice.
C’est la seconde voie qui a été majoritairement choisie par FMR. Ne nous y trompons pas ; si FMR a tenu aussi longtemps dans un combat aussi âpre et coûteux c’est bien parce que des milliers de
Frères ont généreusement contribué (et continuent de le faire) à financer cette lutte.
La justice semblant ne pas s’empresser de résoudre nos différends l’impatience et le sentiment d’injustice monte au sein des troupes et génère des divisions.
La facilité dès lors est de casser du sucre sur le dos de FMR qui se serait fait endormir par la mandataire. Pensez-vous qu’il soit facile de s’opposer frontalement à un auxiliaire du justice nommé
par un tribunal dont vous attendez qu’il vous rende Justice ?
Et ô paradoxe, seule Maître Legrand semble avoir été capable d’unir les Frères cette semaine !
Essayons de raison garder et de simplement nous poser une question : seul qu’aurai-je fait de mieux ?
Bernard DUMIGRON


myosotislutece 16/07/2011 13:11



Mon Très Cher Frère,


Bonne Analyse ! Elle rejoint les conclusions que l'on peut tirer sur le déroulé  des évènements "maitrisés" par la Justice par la voie de Maître Legrand.


Par ailleurs, il semble plus facile de détruire que de construire. Tu parles des réactions contre FMR mais on pourrait en dire autant de ceux qui tapent sur les Myosotis ou sur toute autre
faction de l'opposition.


Ce que l'on peut reprocher à FMR c'est peut-être des faiblesses de communication. Par manque de temps ou d'organisation, les responsables de l'association ne sollicitent et n'informent pas assez
les membres. Nous ne connaissons pas suffisamment les besoins financiers de l'association ni les actions envisagées suffisamment à l'avance, par exemple.


A contrario, on peut comprendre la prudence des dirigeants de l'association lorsque l'on sait que même des opposants figurent parmis les membres et pourraient contrecarrer la stratégie de FMR si
elle était dévoilée à l'avance...


Les germes de la discorde apparaissent toujours à un moment donné dans un combat long et difficile. C'est pourquoi, il faut rallumer la flamme régulièrement.


Tentons de le faire au fond de nous, cela sera un premier pas vers une sortie de crise que nous attendons tous.


Fraternellement.



Présentation

  • : Le blog de myosotislutece
  • Le blog de myosotislutece
  • : Le Blog de Lutèce Tribune libre de Frères de la Province de Lutèce de l'ex-GLNF pour défendre et rétablir les valeurs de la vraie Franc-Maçonnerie.
  • Contact

Recherche

Newsletter