Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 14:52

Fin Maçonnerie française

 

La coupe et la Lyre - Louis PRIOU

Dans un contexte de Refondation de notre obédience, nous avons le devoir, en tant que Francs-Maçons responsables, de nous interroger sur les évènements qui secouent la GLNF depuis plusieurs mois.

 

C’est pourquoi, il nous a paru pertinent de vous proposer la lecture de l’article de Jean-Luc VIDAL mettant en parallèle les crises que subissent les deux grandes obédiences françaises : le Grand Orient et la Grande Loge Nationale Française.

L'article se termine par une question qui risque de choquer ou révolter les Francs-Maçons que nous sommes mais qui est éminemment salutaire en ce sens qu'elle nous contraint à la prendre en compte dans notre volonté de refondre une nouvelle GLNF.

 


La fin de la franc-maçonnerie française ?

Les deux principales obédiences françaises se déchirent pour des motifs différents...est-ce le début de la fin ?

 

La Grande Loge Nationale Française, la seule obédience reconnue comme régulière par la Grande Loge Unie d’Angleterre qui délivre les «certificats» de régularité à travers le monde, connaît de sérieux ennuis internes.

 

A la Grande Loge Nationale Française, une lutte de pouvoirs.

Depuis plusieurs mois déjà, une lutte féroce oppose le Grand maître François Stifani et ses alliés à une opposition farouche et déterminée à l’empêcher de continuer sa grande maîtrise.

Règlements de comptes, destitutions, démissions en masse, mises en cause sur la toile, et pour finir recours à la justice maçonnique puis profane.

Du jamais vu dans le paysage maçonnique français où le linge sale se lavait en famille.

Les Grands maîtres d’autres obédiences dites régulières et la Grande Loge Unie d’Angleterre elle-même sont intervenus pour remettre de l’ordre et revenir aux valeurs fondatrices.

 

Une légitimité en question?

La Grande Loge Nationale Française peut-elle perdre sa légitimité et sa reconnaissance de régularité?

La question mérite d’être posée car d’autres obédiences attendent en embuscade l’issue de la bataille, dans l’espoir d’obtenir une régularité que seule la Grande Loge Nationale Française détient en France, une intention que l’on prête à la Grande Loge de France qui fait aussi référence au Grand Architecte de l’Univers dans son rituel.

Dernière péripétie: la démission en bloc du conseil d’administration de l’obédience, « pour gagner du temps », d'après ses opposants, et pour que François Stifani conserve son siège et son titre.

 

Au Grand Orient De France, la mixité en débat

La situation n'est pas meilleure au Grand Orient de France, la première obédience maçonnique, non reconnue par la Grande Loge Unie d’Angleterre mais fière d’un rayonnement international et d’une aura humaniste et progressiste intacte.

Seul problème: la mixité. Au dernier convent, l’assemblée générale annuelle des frères, la mixité a été permise aux loges après une dispute de plusieurs années, ou plutôt la possibilité d’initier ou non des femmes.

En fait c’est une décision de justice maçonnique qui a tranché après des arguties juridiques dignes des meilleures affaires du monde judiciaire français.

En résumé, c’est permis mais ce n’est pas obligatoire, les loges gardant la liberté totale en ce domaine.

Là aussi, saisie de la justice maçonnique puis profane qui à ce jour donne raison à l’actuel Grand maître, bien embêté apparemment par cette affaire franco-française qui fait paraitre le Grand Orient de France comme une association ringarde, voire rétrograde, à l’opposé de sa volonté d’ouverture et de se coltiner avec les problèmes sociétaux les plus difficiles et les plus avant-gardistes.

 

Le rôle des médias

Les médias, de leur côté, font les choux gras des vicissitudes des obédiences françaises: il ne se passe pas un trimestre sans que hebdomadaires et magazines fassent leur couverture sur les prétendues magouilles maçonniques, trafic d’influence, corruption et affairisme.

Dernier exemple: le magazine « Le Point » fait sa couverture sur « Francs-Maçons : la main invisible » et dénonce les collusions entre la justice, la politique et la maçonnerie.

A l’opposé de ces pratiques, le blog La lumière de « l’Express » fait un compte rendu détaillé mais fidèle des évènements en cours.

 

Et les autres obédiences

Et les autres, que font-ils? En ce domaine comme dans d’autres, la France se distingue. Le paysage maçonnique est tellement varié que l’on peut se demander si cette trop grande diversité sert la franc-maçonnerie en général et nos obédiences en particulier.

Des obédiences mixtes, il en existe déjà comme Le Droit Humain, la plus ancienne avec un rayonnement international mais aussi la Grande Loge Mixte de France, la Grande Loge Mixte Universelle, la Grande Loge Mixte de Memphis-Misraïm et d’autres moins connues.

Certaines sont résolument masculines comme la Grande Loge De France, partagée entre sa soif de modernisme et sa volonté de perpétuer la tradition maçonnique; la Loge Nationale Française et la Grande Loge Traditionnelle Symbolique Opéra, créées après des scissions d'avec la Grande Loge Nationale Française, se situent dans la même optique alliant tradition et modernité mais dans la masculinité.

Récemment, neuf obédiences se sont réunies pour critiquer la dérive affairiste et le bourbier dans lequel s’est mise la Grande Loge Nationale Française, parler mixité et "s'opposer à l'autre maçonnerie de la Grande Loge Nationale Française" d'après le Grand Maitre du Grand Orient de France.

 

La fin d’une certaine maçonnerie?

Comme toute association humaine, la franc-maçonnerie est mortelle et apparaît à bout de souffle, sans projet original et surtout sans attrait pour une large part de la population.

Aujourd’hui, ce sont des associations comme ATTAC, Amnesty International ou les associations humanitaires ou/et écologistes qui ont le vent en poupe.

Pas la franc-maçonnerie, qui après avoir été secrète, puis discrète risque… de ne plus être du tout, ou alors une association de type confidentielle, les chiffres donnés par les obédiences faisant apparaitre une faible évolution des adhésions.

Les Vénérables (Présidents) des Loges le confirment : un fort absentéisme touche les Loges d'Ile de France.

A l’instar de la franc-maçonnerie anglo-saxonne (Grande Bretagne et Etats-Unis) leur nombre risque de diminuer rapidement et de ne plus être qu’une peau de chagrin, des associations vidées de leurs membres qui iront voir ailleurs et chercher ailleurs un projet de vie ou une forme de spiritualité oubliés dans leurs loges.

De sa remise en cause dépend de sa survie.

 

La franc-maçonnerie: une imposture?

Et si après tous ces événements, les non initiés ne pensaient-ils pas tout haut ce que certains journaux comme « Le Point » murmurent tout bas: la franc-maçonnerie n’est au fond qu’une grande imposture, une manière occulte de faire des affaires et de se retrouver entre hommes?

Voilà le grand défi de la franc-maçonnerie française, régulière ou séculière: à elle de trouver des solutions et des pistes pour sortir de l’ornière et poursuivre son chemin à sa façon.

 

 

Jean-Luc VIDAL in Suite101.fr - 23 janvier 2011

Partager cet article

Repost 0
Published by L. Desdichado - dans Billet Myosotis Lutèce
commenter cet article

commentaires

Bout dubanc 15/05/2011 16:25


Toujours dans la même lignée que le débat sur les Tabliers bleus et leur rôle, je ne comprends pas l'utilité d'avoir une armée de correspondants ou "référents" comme ils disent à la Province pour
suivre les activités des Loges ?
Désolé mais je n'ai rien vu de cela dans le RI de la GLNF.
Qu'est-ce qu'ils font, mis à part assister aux travaux et monter à l'Orient (ça c'était dans le passé, depuis les VM ont compris, il me semble !)? Doivent-ils faire des rapports (sur quoi et à qui
? au GADLU ?), dénoncer d'éventuelles dérives (lesquelles et est-ce leur mission ?)?
Bref, ça sent l'armée mexicaine, encore une fois...
Vivement, la remise à plat de tout cela.
A suivre...


Saperlipopette 15/05/2011 11:16


En terme d’organisation, il est relativement aisé de consulter l’ensemble des Frères dans un laps de temps relativement court, à quelques exceptions près, quoique...
- Toutes les LL disposent d’un fichier à jour a priori avec les emails-contacts qui vont bien.
- Il faut préparer une consultation générale au niveau de l’obédience sur un document précis qui soit diffusé de façon générale via un blog unique officiel
- Les Provinces peuvent servir de relais à cette consultation
- Le vote sur le document peut être réalisé au sein des LL et doit être écrit (liste émargée) et la liste de votants doit être transmise (voie électronique possible) au siège.
La vérification des votes est faite au siège et les résultats sont transmis en même temps à tout le monde via le net (blog officiel)

Sur le contenu du document et l’organisation à mettre en place...à d’autres de réfléchir, je vais me promener un peu !


myosotislutece 15/05/2011 11:44



A tous les VENERABLES MAITRES,


A tous les Frères,


Il nous semble important que vous preniez connaissance de l'article de notre Frère César sur le Blog Myosotis PACA.


Celui-ci nous donne une Liste en 12 questions qui nous apparaissent judicieuses. Pourquoi ?


Parce que nous sommes tous sollicités dans cette période "préélectorale" par des anciens affidés - en tant qu'anciens participants à la gouvernance de François Stifani - et qui par des moyens
détournés tentent de se refaire une virginité et de faire passer leurs messages (Dormez, on s'occupe de tout...Dormez, on vous aime !)...


 


Donc, nous prônons, plus que jamais, ce mot d'ordre : VIGILANCE !


Fraternellement


 


http://le-myosotis-paca.over-blog.com/article-check-list-en-12-points-pour-venerables-maitres-73868124.html


 


 



Henri Morton Stanley PB 15/05/2011 11:03


Pour aller plus loin sur la question de Maître Legrand, l’administrateur adhoc de la GLNF,il faut lire le dernier compte rendu qui figure sur le blog peu mis en évidence car visiblement dissident
du collectif Myosotis : celui du Dauphiné Savoie.
Celui-ci relate la visite d'Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour et de René Hervet à Maître Legrand.
On y apprend beaucoup de choses dont qu'il y a des visites de certains FF dont la majorité des FF n'est même pas au courant.
Là où je te rejoins c'est qu'il y a de part et d'autres un grand déficit de communication !



http://le-myosotis-dauphine-savoie.over-blog.com/article-maitre-monique-tient-fermement-la-barre-73776712.html


Truth Light 15/05/2011 10:42


Pourquoi parles-tu d départ pour permettre de refonder la GLNF ?
Même si je pense qu'il y en aura parmi les affidés les plus durs de Stifinini, il restera le gros de la troupe, y compris ceux qui étaient aux "affaires"...
Donc, il faudra refonder avec tout en tenant compte de cette présence. Les egos des uns et des autres devront être mis dans la poche et tout le monde devra se réunir pour travailler.
Qui prendra la baguette pour mettre en musique ?
Je pense que les révoltés légitimes le savent déjà et qu'ils ne veulent pas le dire pour des raisons de stratégie. Il est tout de même curieux de voir que certains peuvent rencontrer Maître Legrand
et d'autres non.
Il est tout de même curieux de voir que certains disposent d'informations et d'autres non.
Donc, là encore, je crois que tout est prêt pour la suite des évènements dont le principal ; le départ de Stifinini !
Si les hommes du renouveau sont C.S. et D.M. ainsi que certains de la mouvance FMR et Myosotis, je pense que nous aurons une réelle avancée.
Mais, hélas, il leur faudra compter de gré ou de force sur la présence insistante des anciens : MUR.,TOFF.,JUL., HER., etc. et là, je pense que beaucoup (1000, 2000, 3000,4000,...?)partiront car
ceux-là pensent qu'il n'y a pas de places pour une refondation avec les mêmes qui nous ont menés par le nez sous des prétextes pseudo-maçonnique et une autorité de façade, sans parler de ceux qui
faisaient régner ce qu'on pourrait appeler "la terreur maçonnique", à savoir en rang fixe, maillets battants, voute d'acier, c'est moi le plus beau et fermez vos g...sinon, vous aurez droit à une
ordonnance !
Nous ne pouvons aps avancer de nombre aujourd'hui car, voulu ou pas, nous ne sommes pas organisés (nous l'étions mais au service du grand Gourou qui se gardait d'utiliser cette organisation dans ce
sens)pour réunir et mobiliser de façon rationnelle tous les Frères.
Comment pourrions-nous reprendre tout sans des méthodes connues à savoir : un recensement précis des FF cotisants réellement et non la valse de chiffres entre les membres et les affiliés et la
possibilité d'avoir deux votes ou plus, la diffusion rapide et une interrogation générale des FF sur un projet et leur adhésion via un vote électronique par exemple.
La disparition des prébendes et des grades administratifs semble également requise. Les blogs s'en sont fait largement écho et cela redonnerait confiance à tout le monde. Mais, là encore, il faut
compter sur l'obstacle de l'ego des FF et de l'absence (par désintérêt,par manque d'investissement, par manque de volonté?) d'implication dans la machinerie obédientielle pour faire changer les
choses !
Ce n'est pas gagné.
Par contre, tout le monde demande que tout ce cirque cesse rapidement et que nous retrouvions le calme des travaux dans les Loges.

Pour revenir à ta question, je ne vois pas comment aujourd'hui nous pourrions y répondre aisément en faisant abstraction de l’administration actuelle qui passe, peu ou prou, pour dévoyée aux yeux
de très nombreux FF.
Il n'y aurait que Maître Legrand qui pourrait prendre les choses en mains et organiser une consultation générale des FF. Mais comme on ne l'entend pas ???


yunus 15/05/2011 03:13


Mes BBAAFF, on va bien avoir besoin de la lumière divine ! Le Mal est si profond que je crains une refondation sur des sables mouvants ou tout au moins dans les marécages actuels où de nombreux
crocodiles simulent le sommeil pendant que quelques autres spécimens s'agitent. Quant à l'infaillibilité, ça n'existe pas et c'est bien pourquoi je suis entré, moi aussi, dans ce combat contre un
homme qui a introduit cette absurdité dans le cerveau de personnages qui n'en attendaient pas tant pour réaliser leur désir de toute puissance infantile.
Prôner la clémence comme Auguste ? Quelles en seraient les limites ?
Il faudra pourtant bien séparer le bon grain de l'ivraie, et défendre la Vertu contre le Vice. Ca, ça implique de s'engager sincèrement et non pas sur une voie du milieu, qui sera celle de la
compromission avec le vice, tel que ça se passe si souvent et de façon si décevante dans le monde profane. Souvenons-nous de nos serments qui ne faisaient que confirmer nos intentions primordiales.
: Tresser des couronnes pour la Vertu et forger des chaînes pour les vices. Et qu’on ne me dise pas que tout ça est relatif…La Voie du Milieu n’a jamais été celle d’une composition avec le Vice ou
alors autant quitter la Franc Maçonnerie Traditionnelle actuelle !
Pour finir, une question : Ceux dont on parle et qui doivent partir pour nous permettre de refonder la GLNF, à combien on les évalue ? 1, 10,100,1000, 10000...Bigre de bigre, chacun doit bien avoir
une estimation ( qui n'est jamais bien sur infaillible).
Mes BBAAFF, une réponse m’obligerait, quelle soit collective ou individuelle.


Présentation

  • : Le blog de myosotislutece
  • Le blog de myosotislutece
  • : Le Blog de Lutèce Tribune libre de Frères de la Province de Lutèce de l'ex-GLNF pour défendre et rétablir les valeurs de la vraie Franc-Maçonnerie.
  • Contact

Recherche

Newsletter