Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 17:00

Au charbon

 

T’occupe pas des signaux mon Frère… Mets du charbon !

C’est ma recommandation à tout Franc-Maçon soucieux de continuer son cheminement malgré les autocrates, fourbes, usurpateurs, inconscients, ambitieux, prétentieux, prétendants, candidats déclarée ou non, courtisans...qui agitent des fanaux, drapeaux, menaces, promesses consignes, ordonnances, « brèves », décrets, prescriptions, invalidations …

Belle image de mettre du charbon ! Entretenir l’ « Athanor ».

Quelle est notre situation ?

Des dirigeants de la GLNF on décidé, tour à tour, pendant une dizaine d’années, de transformer une association d’hommes libres et de bonne réputation en une autocratie « commerciale » camouflée en « Grande Loge Nationale Française» destinée à engendrer un bénéfice issu des diverses cotisations et dépenses des membres.

Ils sont nombreux, épuisés par la détérioration d’un climat devenu désormais délétère par la fuite en avant d’une Direction et d’un clan aveugle à la détresse d’une très grande majorité des frères, sourd à l’intérêt général qui leur aurait commandé de se retirer.

Nos dirigeants actuels sont des juristes et sauront jouer avec la lenteur de la justice. Attendons-nous donc à endurer la longueur des procédures sans sombrer dans la langueur et l’abattement. Un gros gibier se fait souvent piéger par un mince fil...et Monsieur « Not’ Maître » a été coincé par le refus d’acceptation de ses comptes. Plus il tirera sur le fil et plus il sera piégé. Et...il ne peut défaire le nœud. C’est Gordien !

La boite de Pandore a été ouverte...Tous  les maux se sont envolés mais il y reste l’Espérance, plus lente à s’envoler. Un vrai Maçon est patient et sait que cette Espérance est encore dans la boite.

Nos anciennes traditions ont permis à « l’Art Royal » de transmettre, sans s’altérer, ses valeurs et ses secrets depuis des siècles et ce n’est pas un avocat d’affaires (même supérieurement intelligent) qui va tout détruire impunément.

Espérance...

Revenons aux bases. La Lumière nous vient de notre Vénérable Maître (lui, au moins, il a été élu).

Comme nous le dit notre évangéliste favori :

« Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.

Il n'était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière.

Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.

Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue.

Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue.

Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu ».

Un Vénérable Maître est choisi parmi ses Frères car ils ont décidé que, symboliquement, la Lumière passe par lui. Comme le dit l’Evangéliste : Il n’est pas la Lumière mais il en rend témoignage. Donc, mes Frères, si vous le voulez, la Lumière est toujours là !

De qui avons-nous besoin pour installer son successeur ? Réponse simple : de tous les Frères de l’Atelier.

Qui va installer le Vénérable Maître Elu ? Réponse simple (selon le rituel) :

« Le Vénérable Maître actuel l’installe au sein d’une « loge de Maîtres Installés » ; il sera assisté en cela par les Passés Maîtres de la Loge et des Vénérables Frères (Anciens Vénérables Maîtres) venus fraternellement assister à cette fête de la Loge. »

Avons-nous besoin d’autres « ressources »?  

Souvenons-nous le rituel d’installation dit :

« Je m'engage à remettre à mon successeur, ou, s’il y a lieu au Grand Maître Provincial, dont nous dépendons, les cotisations et les pièces que je reçois aujourd'hui en dépôt, dont la Charte de la Loge, ainsi que tous les documents intéressant l'Obédience, que je recevrai au cours de mon mandat. »

Or, le « Grand Maître Provincial, dont nous dépendons», il n’y en a pas car aucun Frère de notre province ne peut le reconnaître, son installation hypothétique n’a pas eu de témoin.

On n’a besoin de personne d’autre !

T’occupe pas des signaux, mon Frère, mets du charbon !


La GLNF, comble de l’ironie, est dirigée par une femme. Celui qui se prétend notre guide « duce » en italien,  « Führer » en allemand, en abusant de son pouvoir, s’est rendu indigne de l’obéissance et de la sujétion des Loges. De plus, il a rompu les liens maçonniques nous liant à nos Frères répartis sur la Terre.

Notre lien à la GLNF est désormais uniquement administratif, et ce tant qu’un nouveau Grand Maître n’a pas été dûment nommé.

Allons-nous dériver ?

Le rituel dit :

« Souvenons-nous, mes frères, que sans le secours des autres, nous ne pouvons rien. »

Or, parmi « les Autres », quelques-uns se sont unis au sein de l’Union des Loges Régulières Françaises qui se fixe comme objectifs :

  • La sauvegarde de la Régularité destinée à préserver le dépôt traditionnel de la spiritualité propre à la franc-maçonnerie exprimé au travers de ses Rites
  • La reconquête de l’estime et de la reconnaissance internationale
  • Le maintien en France d’une obédience maçonnique respectant les principes de sa charte fondatrice.

Administrativement, nous sommes membres de la GLNF.

Maçoniquement, nous pouvons, à l’échelon de notre loge, rejoindre l’ULRF.

Un simple vote à la majorité des 2/3 des Maîtres suffit.

Pour ma part, par souci de démocratie, je recommanderais de proposer le vote à tous les membres Apprentis, Compagnons, Maîtres (voir l’article L’apprenti bâillonné sur ce même blog).

Comptabiliser les votes selon les grades (Maîtres, Maîtres+Compagnons, Maîtres+Compagnons +Apprentis) et si les 3 quorums des 2/3 sont atteints alors le vote est positif.

Il ne s’agit pas de rompre avec la GLNF, mais de constater que c’est sa propre Direction qui a rompu avec les principes traditionnels de la Franc-maçonnerie régulière et reconnue.

Nous manifestons donc par notre engagement au sein de l’Union des Loges Régulières Françaises notre attachement aux valeurs fondatrices de la GLNF et notre désir ardent de travailler à nouveau à l’ombre de ces principes.

Il s’agit donc d’une phase nouvelle de notre engagement.

Aux déclarations d’opposition se substitue désormais une dynamique de construction puisqu’il semble clair pour tous que la refondation de la GLNF ne sera pas initiée par sa Direction et ses « dignitaires » mais par les Loges et les Frères.

Demain, si un sursaut permettait de recouvrer la raison, si les décisions de justice permettaient de rompre définitivement avec la direction de la GLNF et le système dénoncé presque unanimement aujourd’hui, alors nous pourrions réorganiser notre Obédience pour sortir de cette crise et l’Union des Loges Régulières Françaises serait l’artisan de cette régénération.

Mais, s’il se confirmait l’impossibilité de rendre la GLNF à ses valeurs traditionnelles et si la Grande Loge Unie d’Angleterre et les Grandes Loges régulières maintenaient la rupture de leurs relations avec elle, alors il nous faudra être prêt pour bâtir une nouvelle maison commune.

L’Union des Loges Régulières Françaises en constituerait les fondations afin de maintenir en France une obédience régulière reconnue internationalement.

 

Nous sommes aujourd’hui dans une démarche d’Espérance pour tous et d’Engagement pour chacun.

T’occupe plus des signaux, mon Frère...Mets du charbon !

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Hagard DuNord - dans Paroles de FF
commenter cet article

commentaires

Myosotislutèce 15/09/2011 00:03


Mercredi 14 septembre 2011

La GLUA vient de confirmer sa décision de rompre toutes relations avec la GLNF.

Prioritairement visés, l'ex Direction de l'obédience et plus particulièrement monsieur François Stif.; un profane égaré en franc-maçonnerie.

Ce dernier aurait même tenté une ultime manœuvre de diversion en tentant de contacter directement le Duc de Kent pour plaider une cause indéfendable, bien sûr : la SIENNE !

Nous voilà fixé : La Régularité est derrière nous, l'Amitié entre la GLUA et la GLNF à faire renaître, l'impératif de virer ce monsieur à accélérer...


Jak BOAZ 14/09/2011 22:17


BEN ON Y EST MON FRERE, T’ES PLUS REGLO !...

Eh, oui mes Frères, l’AGLUA a confirmé ce matin lors de sa réunion trimestrielle, la suspension des relations avec la Grande Loge Nationale Française (GLNF).
Il semble même qu’à leurs yeux la situation de la GLNF ne s’était pas améliorée, pire, qu’elle s’était détériorée (depuis juillet dernier).
Conséquence, nous, frères de la GLNF ne sommes plus autorisés à visiter des loges de la GLUA… et réciproquement. Il en va de même pour l’affiliation des frères de la GLNF à une loge de la GLUA,
comme pour ceux de la GLUA dans un loge GLNF.
http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2011/09/14/flash-la-glua-confirme-la-suspension-des-relations-avec-la-glnf/
De là à la perte de Régularité (sur laquelle STIFANI s’est épanché fin août dans un courrier pleurnichard et tardif à la GLUA, essayant de rattraper son stupide et raté « tour de passe-passe » du
14 juillet…), c’est maintenant une question de jours !
PENDANT CE TEMPS, LE « MERCATO » EST OUVERT…
Je ne vous cache pas que cette insistance à « l’adhésion » me pose quelques questions. Surtout lorsque je vois les ex-star de notre GLNF moribonde rejoindre « avec passion » ce courant d’air près «
prêt-à-polluer »…
Sans doute ma timidité à rejoindre d’emblée la nouvelle « grande famille », ou l’Union, sera interprétée, surtout en Franc-maçonnerie où il a été démontré depuis des mois qu’on est en pays de
grande tolérance, mais j’assume.

La seule chose qui me guide, c’est le groupe encore solide (mais pour combien de temps) des Frères de mon atelier qui, malgré l’écoeurement, garde foi dans la Loge. Ceci oblige à beaucoup de
circonspection et retenue.
Quant à ceux qui prononceraient encore la fameuse phrase « On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs », surtout, surtout qu’ils se taisent, c’est déjà pas joli, joli.
BIENTOT LA FIN ET POURTANT…
Je reste à l’écoute de vos arguments et vous aime sincèrement, spécialement ceux qui, usés par des mois de lutte où l’espérance se perdant au tréfonds d’ignominies successives, ont gardé foi,
sincérité, objectivité, honnêteté et surtout le respect dû au Frères, tous leurs Frères même ceux qui se sont perdus…eux-mêmes.

Jak BOAZ
Un VM parmi tant d’autres…


L. Desdichado 14/09/2011 22:49



Cela fait plaisir d'avoir de tes nouvelles sur ce blog, cher JB !


Bon, je ne vais pas te la "refaire" car si tu lis le blog tu connais les différentes opinions qui circulent et qui ne sont pas forcément toujoursd en accord avec la "LIGNE".


Mais cela s'appelle la Liberté d'un franc-Maçon.


On travaille sur des articles mais l'actualité cahotique de ces derniers jours gêne quelle que peu leur élaboration... Point important : l'ULRF sur laquelle nous devons bosser (étude des statuts,
des objectifs, etc.) avant que de présenter le projet d'adhésion à l'ensemble des Frères.


Notre tenue est dans les derniers jours de ce mois de septembre et je regrette un peu la soudaine accélération des "décideurs" pour pousser le pion avant que d'avoir la globalité des
installations et les débats en Loge passées. Mais, il doit y avoir une bonne raison (statégie ou autre ?).


Nous y reviendrons sûrement dans un article...


Tout comme toi, la Loge est notre refuge et c'est vrai que nous bossons en tenue et à l'Agapé sans tenir compte de la situation. Par contre les débats se font avec l'ensemble des Frères (AA, CC
et MM) en dehors des tenues. C'est le cas de plusieurs LL de Lutèce, en tout cas.


 


Tu parles de FIN. Pour nous, ce n'est qu'un début qui commence avec la sortie de l'ExGourou de la GLNF et se prolonge avec la Refondation. Ne t'exclus pas de l'ULRF, car nous aurons besoin de
TOUS et surtout de la contradiction...


 


Au plaisir de te voir lors de la prochaine AG ! (optimiste avant tout ?!) Très Fraternellement.



Sirius Black 14/09/2011 22:14


Merci, mon Frère, pour la qualité de tes articles (ne parlons même pas des "illustrations") et particulièrement celui-ci.Ce blog remplit pleinement sa fonction: Faire circuler l'Info et Eveiller
les consciences, dans le respect fraternel des personnes.


L. Desdichado 14/09/2011 22:36



Mon Très Cher Frère Sirius Black,


C'est avec surprise que je découvre ton message et sa teneur très fraternelle. J'accepte avec une très grande Joie ce que je me dois de partager avec mes Frères de combat. Je te retourne le
compliment en tant que Frère (de lutte ?)


Nous ne faisons à Lutèce, comme toi et les autres Myosotis, que notre devoir, il me semble.


J'aurais préféré me passer, comme les autres Modérateurs d'ailleurs, de ces mois à maintenir cette petite flamme du refus et maçonner en paix avec mes Frères.


L'Ex Guide autoRiendutout aura eu au moins le mérite (!?) de réveiller en chacun de nous la pugnacité qu'il fallait pour "Eveiller les consciences" (sic). Je ne m'endors pas - il y a encore
vraiment beaucoup de travail...et il est toujours dans nos murs !


En attendant de te revoir et de t'embrasser très fraternellement, reste VIGILANT et PERSEVERANT (çà, je sais que tu l'es !)



premiere victoire 13/09/2011 18:25


Le mouvement de fonds de l'Union des loges est le principal moteur d'un renouveau. Que ceux qui en ont marre de ces potentats de sous préfecture se mettent au travail avec nous, pour retrouver ce
qui nous unit, tapi au chaud sous les gravats accumulés, mais prêt à renaître!


l'ancien 13011 13/09/2011 17:35


Nous n'arrêtons pas de mettre du charbon et le train des nouvelles Loges Régulières, il y en a deux, permet aux affidés de FS de monter en 1er classe afin de se refaire une virginité.Dugény a un
wagon pour lui tout seul afin de devenir plus blanc que blanc.Il aura du mal avec les salissures du charbon, c'est difficile.Mais enfin compte tenu de son âge, soyons compréhensifs.C'est pour les
autres que je m'insurge.Est ce des régularités de contrefacons puisque nous sommes déjà réguliers. Bonne soirée.C.G


Présentation

  • : Le blog de myosotislutece
  • Le blog de myosotislutece
  • : Le Blog de Lutèce Tribune libre de Frères de la Province de Lutèce de l'ex-GLNF pour défendre et rétablir les valeurs de la vraie Franc-Maçonnerie.
  • Contact

Recherche

Newsletter