Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 21:51

enfermement.jpg

 

Mes Très Chers et Bien-Aimés Frères,

Il y a des moments où nous nous disons que l’unique mérite de ces mois de lutte est d’avoir permis que des Frères s’expriment, écrivent, échangent directement, avec des mots qui prennent une force presque magique venant renforcer une fraternité naturellement solidaire face à l’abject.

Il y a des instants où la conviction côtoie la grâce poétique pour notre plus grande Joie de Franc-Maçon.

Quel que soit notre degré, quel que soit notre Rite, l’article de notre Frère Ben AourH est un hymne à notre Fraternité.

Qu’il en soit remercié.

Très Fraternellement

 

L'enfer-me-ment...

 

...quand il me dit que je peux en sortir en utilisant la même porte que celle que j'ai empruntée pour y être enfermé.

  • Il faut une autre clef pour ouvrir et s'échapper : la clef d'entrée était métallique, plombée, et je n'en sortirai qu'avec une clef de clair y-voir : ce sont bien les vices qui nous ont enfermés (impatience des honneurs, imprudence des actes, lâcheté des soumissions, orgueil des parures, mensonges fraternels ...) mais ce seront les vertus qui nous libéreront (modération de l'expression, humilité fraternelle, patience et...espérance du triomphe du juste, vrai et beau).

...quand il me demande de laisser toute espérance à sa terrible porte gravée de cette malfaisante injonction.

  • Orphée, Dante et bien d'autres initiés depuis, se sont libérés justement parce qu'ils n'ont jamais abandonné leur quête d'Eurydice, jamais renoncé à retrouver Béatrice ou jamais abandonné l'espoir de contempler l'Etoile du Matin au cœur de leur nuit obscure...

...quand il me propose de prendre les armes pour défendre une cause qui serait juste seulement parce qu'elle est mienne.

  • Vengeance contre violence, métal/fer contre métal doré, demi-vrai contre demi-faux : l’agitation, l'impatience, la certitude affirmée ne font que tendre nos chaînes, resserrer les liens et encore plus nous emprisonner...

 

Où sommes-nous donc alors ? 

Dans un noir athanor, cabinet de réflexion où le vieil homme souffre, sel et vif argent doit se dissoudre ou mourir, abandonner la dyade qui divise pour coaguler ou renaître homme nouveau,  relevé par le tiers inclus, apte à chercher et donc trouver la troisième voie, celle de l'initié qui rassemble l’épars comme les parts pour recoudre Osiris.

 

Qui nous guidera ? 

Un homme providentiel ? Un des ces anciens ou nouveaux sachants autoproclamés, un "compétent" plein d'expérience et de médailles dorées, de certitudes et au menton relevé ? Un geôlier repenti ?

Je respecte plus les cherchants, leurs doutes, leurs interrogations, leurs réflexions inachevées, leurs incohérences parfois, leurs faiblesses toujours : j'y reconnais les miennes passées ou à-venir.

Ces fils rouge sang, ténus, fragiles, me relient à mes frères, je ne souhaite pas les casser ni les trancher, simplement les croiser dans ce labyrinthe : avec mes frères me perdre et avec ce fil tressé me retrouver, et nous ensemble.

Ce sont nos faiblesses ensemble tissées qui feront notre force. 

 

Comment me vêtir ?

« Mettant tout en œuvre pour tenir debout...les reins ceints de vérité...la cuirasse de la Justice...les pieds chaussés d'élan...brandissant le bouclier de l'adhérence...le casque du salut...l'épée du souffle...c'est l'armure d'Elohim qui permet de faire face aux fraudes...» (cf. Éphésiens 6,...traduction A. Chouraqui)    

 

Où est la sortie ?

Toujours plus à l'ouest aurait dit le professeur Tournesol...je dirais plus haut ou plus profond...et c'est presque pareil !

 

Mais en clair ?

Il me semble vous entendre bourdonner à travers mon écran Très Chers et Bien Aimés Frères, lecteurs de blogs, comme j'essaie de voir à travers ce miroir (un respectueux salut au passage à Monsieur le Président du Tribunal de Grande d'Instance qui dit nous lire, et l'écrit.)

 

À quoi nous sert ce charabia mystico-maçonnique, au mieux, cautère sur nos plaies ? 

Nous ne sommes pas de bois, avançons avec nos jambes !

 

Que faire ?

Prenons comme allié le temps sage que se donne la justice, en se hâtant de nous répondre : certains l'ont fait en bâtissant un livre blanc utile, d'autres pourraient chercher l'union...et la trouver.

 

Posons humblement et respectueusement des questions ouvertes à qui peut :

Combien peut durer un « bref délai » avant de devenir la manifestation objective de faire obstacle à l'application d'une décision de justice ?

Que peut-on faire pour aider Maître LEGRAND dans sa mission ? A-t-elle des difficultés à établir la liste des votants à la prochaine Assemblée Générale ? Et si oui, de quelle nature ?

Quel obstacle l'empêche-t-il de suivre les recommandations du Tribunal à provoquer l'élection d'un nouveau Président de l'association, ipso facto Grand Maître selon nos statuts ? (Soit il sera désavoué par l'AG statutaire qui suivra et on y gagnera en clarté ...que nous disons tant aimer, soit il sera confirmé. Administrateur comme Souverain Grand Comité sont donc obligés de bien peser leurs propositions...)

Puisque sa mission (c'est Monsieur le Président du Tribunal qui nous le confirme) est de ne pas s'occuper de ce qui est maçonnique mais seulement de ce qui relève de l'associatif 1901, comment justifie-t-elle d'autoriser des dépenses (maquette de Brèves, voyages,...) qui ne relèvent que du maçonnique ?...mais qui sont commandées (j'allais écrire initiés...!) par un Président démissionnaire ?

Quand, à qui et sous quelle forme permettra-t-elle l'accès à tous les Comptes et Grands-livres pour que soient analysées et commentées les dépenses, poste par poste, facture par facture ?

Qui répondra aux questions de nos frères à ce sujet ?

Dans quelle mesure la perte de reconnaissance des Grands Loges Régulières affecte-t-elle ou non le contrat associatif puisque il est fait référence à la Franc-Maçonnerie Régulière dans les statuts (préambule Al-4) et à la protection des intérêts moraux (dont justement cette régularité) à l'Article 3 : objet ?

S'il s'agit là d'une question maçonnique, pourquoi ne pas écouter les Frères Experts des autres Grandes Loges Régulières, celle d'Angleterre dont l'expertise ne peut-être réfutée ? (c'est Monsieur le Président du Tribunal de Grande Instance lui-même qui nous renvoie à consulter les experts en la matière : ils éclaireraient le Tribunal d'un avis sur le sujet).

Quelles actions entend-elle poser pour préserver et faire recouvrer la reconnaissance de cette Régularité et donc faire appliquer les statuts comme c'est sa mission ?

Peut-on ou doit-on envisager un nouvel appel aux cotisations alors que ni les précédentes ni le budget n’ont été votés ?

Sur quels fondements ?

Deux contributions exceptionnelles d'affilée sont-elles envisageables ?

Dans la mesure où un jugement de première Instance, assorti de l’exécution provisoire, annulait l'Assemblée Générale et ordonnait d'en convoquer une seconde (à bref délai...) était-il ou est-il encore pertinent et conforme aux intérêts de l'Association GLNF d'être représentée devant la Cour ?

 

Prenons le temps qui nous est donné pour construire notre réflexion et notre parole comme François Stif. le prend pour ses agissements et sa communication.

 

Un dernier un avis, très « Provincial ».

Peut-être fera-t-il sourire aussi les Frères d'autres Provinces que la mienne :

J'apprends, dans le silence, à discerner les protestations d'amour fraternel et les embrassades goulues de Frères.

Il est des haleines qui sentent la nostalgie de trop célébrés toqués - je parle des Très Respectables maître-queux ou Très Distingués traiteurs - qui officient lors de banquets fraternels conviviaux (et longtemps payés par les Comptes de ma Province), forcément.

Il est aussi des yeux embués d'amour où luit encore l'embu d'un rouge-éclat, souvenir de Vénérables Grand-Crus de velours culottés : à ces doses, fréquences et coûts, réveillaient-ils encore les intelligences ?

Décidément, l'Espérance est une gouleyante vertu...

Les frais de bouche ne rendent pas toujours l'haleine fraîche...

Vite, je serre ma ceinture (de vérité...) et ma discipline de fer, c'est l’enfer quand tu mens, tartuffe !


Partager cet article

Repost 0
Published by Ben AourH - dans Paroles de FF
commenter cet article

commentaires

Jagace la Muse 03/10/2011 23:12


Moi, mes Frères, j'aime ces textes ciselés qui disent tout avec des phrases à tiroirs, des jeux de mots, de la poésie aussi.
Dans les circonstances que nous traversons, cela fait du bien.
Ce Bien que nous avons eu tendance à oublier avec les actes et paroles de violence de certains...

Merci à Benaourh


Le Furet 03/10/2011 22:42


Au chapitre des questions à poser à Maître Legrand et à se poser suite à ce post d'un Frère réunionnais sur le Myosotis PACA:


Mes FF Métropolitains,

Vous devez savoir que le "guide" vient d'effectuer un "aller-retour" à l'ile de la Réunion ce week end.
Il est arrivé, accompagné de son avocat JMB, samedi matin pour reprendre l'avion du dimanche matin.

Le but de ce déplacement éclair était l'installation du nouveau GMP Jacques Ste..(matricule 62 mille et plus) qui remplace Ph.Tar. ami intime du guide qui l'a nommé grand chancelier.

Il est vrai que la valeur n'attend pas le nombre des années, mais vous conviendrez quand même que GMP avec moins de 10 ans au compteur semble quelque peu léger, sauf à considérer que l'intéressé
est le filleul du grand chancelier !

On compte sur vous pour informer urbi et orbi nos FF et nous dire, pour autant que vous puissiez avoir l'info, qui a financé ce voyage .


myosotislutece 11/10/2011 21:38



Tant que nous n'aurons pas accès au Grand Livre et que nous ne connaîtrons pas les "bornes" de la mission de Maître Legrand, nous ne lâcherons rien.


Les tenants et aboutissants financiers de ce voyage éclair à la Réunion, comme d'autres en Afirque et ailleurs (Carthagène, etc.), doiventt être "audités"...



Présentation

  • : Le blog de myosotislutece
  • Le blog de myosotislutece
  • : Le Blog de Lutèce Tribune libre de Frères de la Province de Lutèce de l'ex-GLNF pour défendre et rétablir les valeurs de la vraie Franc-Maçonnerie.
  • Contact

Recherche

Newsletter