Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 00:36

ARDOMATIQUE

Dans les secousses du séisme qui depuis près de vingt mois, malmène la Grande Loge Nationale Française, nous avons eu, comme bien d’autres, à souffrir des prises de position des uns, des diktats des autres, bref des situations ambivalentes qui ont obscurci notre sérénité et nos travaux…
Avec toutefois quelques particularités qui ont apporté leur piment spécifique !


Notre système YORK étant partie de ce qu’il est convenu d’appeler les rites anglo-saxons, il a semblé moins concerné par les joutes qui ont opposé la gouvernance de la GLNF et les Juridictions des hauts grades des rites continentaux, j’ai nommé le Suprême Conseil du REAA, le Grand Chapitre Français et le Grand Prieuré du Rite Rectifié.


Mieux même ! l’ex-Président démissionnaire de la GLNF et néanmoins toujours prétendu Grand Maître a déclaré récemment exclure ces autorités symboliques et leurs dirigeants de la GLNF, ne souhaitant conserver de relations qu’avec l’Arche Royale…
Aurions-nous quelque chose de particulier qui nous caractérise ?

Ou serait-ce que notre combattivité serait moindre et notre servilité plus ostensible ?

En voici les raisons…

L’Arche Royale est le système complémentaire à la maîtrise spécifique aux degrés anglo-saxons, à savoir Émulation, York et Standard d’Écosse, inféodé et intégré à la GLNF qui en détient les clés, toutes les clés (effectifs, trésorerie, rituels, locaux, encadrement, etc…)


En effet, depuis 1930, année de la consécration d’un Grand Chapitre d’Arche Royale au sein de la GLNF par les Anglais, le rite domatique de l’Arche Royale est, selon le Traité de l’Union de 1813 ayant scellé la réconciliation des « Ancients et des Moderns », partie intégrante de la maîtrise et fut jusqu’en 2001 le seul rite d’Arche Royale pratiqué au sein du Grand Chapitre pour la France.

Ce Grand Chapitre est donc une instance en totale dépendance et sous l’inféodation de la Grande Loge. Il n’a pas d’existence juridique propre.
 Ce qui permet à son Grand Maître de s’en prétendre ex officio le 1er Grand Principal, quand bien même il n’aurait pas effectué son parcours maçonnique au sein de l’un des rites de cette sensibilité.

Auquel cas, une rapide cérémonie d’investiture le régularise Compagnon de l’Ordre sans grande considération pour son aptitude et son intérêt vis-à-vis de la charge symbolique du message transmis.


De ce fait, les « résistants » de l’Arche Royale à la gouvernance de François STIFANI, pour beaucoup d’entre eux dès les débuts de la contestation de décembre 2009, se sont retrouvés agissant dans le cadre des combats au sein de la GLNF, sans que leur engagement au niveau de l’Arche Royale n’apparaisse spécifiquement… puisque leur combat se trouvait, de ce fait, intimement lié.


On vit cependant sur certains blogs dès décembre 2010 et janvier 2011, des messages pour rappeler aux Compagnons de l’Arche Royale que nombre de ses responsables bien connus étaient solidaires des luttes incarnées par FMR et le collectif des Myosotis, sans que pour autant, cela prenne la même résonnance qu’avec les Juridictions continentales, la main de fer de la GLNF continuant de facto à assurer l’ordre à l’intérieur du Grand Chapitre et avec la même violence qu’à la Grande Loge, grâce aux dévoués Grands Secrétaires successifs de la GLNF, ex officio Grands Scribes Esdras, et à l’action servile et docile des Pro 1er Grands Principaux tout aussi éphémères malgré leur docilité affichée.


S’agissant plus particulièrement de notre système YORK, le bâtisseur habile et diplomate de la structure n’est autre que le TRF Jean-Claude TARDIVAT, Grand Chancelier et ex-dépité Grand Maître secondé par les indétrônables et fidèles Frères et Compagnons encore une fois provençaux entourant un responsable national du rite suffisant, autoritaire et indigent.

L’Arche Royale de sensibilité YORK pouvait apparaître comme un ilot de paix ou un pays neutre en marge du champ de bataille ! Ce n’était qu’un territoire sous la botte d’un protectorat autocratique !

Sachez qu’il n’en est rien !

Le combat là aussi est conduit avec détermination pour donner à notre système particulier de transmission symbolique auquel nous sommes attachés, la place et le rang qui sont les siens.

Le Livre Blanc pour la refondation, les analyses et propos de candidats de valeur comme Jean MURAT ont de manière convergente, demandé et promis l’autonomie de fonctionnement de notre système de degrés complémentaires à la maîtrise.

Nous nous employons donc à préparer l’avenir sans préoccupation de ce qui nous a, jusqu’à ce jour, été imposé de manière unilatérale.


En effet, nous bénéficions d’une Charte de constitution de Grand Chapitre Souverain, délivrée par le General Grand Chapter American Royal Arch Masons, international, laquelle nous a été confisquée par la GLNF à son profit lors de sa délivrance, nous ordonnant de nous intégrer au système de Grand Chapitre existant sous son contrôle exclusif.


Or, nous n’avons jamais pu pratiquer nos cérémonies d’installation et de consécration selon nos usages et rites propres, celles-ci ayant fait l’objet d’un bricolage de circonstance pour les rendre « compatibles » avec les cérémonies éponymes du rite domatique, considéré comme LE rite de Grand Chapitre… à la GLNF.


Nous n’avons jamais pu choisir les responsables de nos structures chapitrales et avons subi ceux imposés par le Grand Chapitre, et donc par la Grande Loge. Pire, là où un cénacle restreint pouvait sans difficultés encadrer les activités des Chapitres York comme entre 2002 et 2004, la généralisation des Grands Chapitres Provinciaux et leurs Collèges de porteurs de breloques a multiplié par 20 ou 30, les Grands Officiers ayant autorité sur les Chapitres, les York comme les autres, sans souci d’efficacité, d’intérêt pour le rite et son rayonnement.

On a prétendu urbi et orbi que l’Arche Royale était le complément INDISPENSABLE de la Maîtrise quel que soit le rite pratiqué, ce qui fut une absurdité uniquement destinée à faire du chiffre et à engranger des candidatures à l’exaltation… au plus grand bénéfice du trésor de la GLNF et au grand dam des Juridictions.


Pire encore ! On a « régularisé » à tour de bras, lors de Grands messes qui auraient pu remplir le chœur de Notre Dame de Paris, des Collèges Provinciaux entiers de Grands Officiers d’Arche Royale qui ont reçu ainsi, en une seule séance, tous les degrés intérieurs de Chapitre York comme Standard d’Ecosse d’ailleurs, sans préparation ni compréhension.


Et pendant ce temps, le rayonnement du York n’a cessé de décliner dans notre Obédience… Peu de Provinces maintiennent encore une Loge d’instruction E Pluribus Unum, aucun Chapitre d’instruction provincial n’existe, et même le Grand Chapitre National dit « magistral » n’a jamais publié ni entrepris quoi que ce soit depuis sa création, sauf un très médiocre rituel copié-collé sur un ancien modèle critiquable et incomplet… mais produit sous le Copyright de la GLNF avec le soi-disant aval des Américains qui ne connaissent au fond pas notre langue pour pouvoir donner un avis éclairé sur la pertinence de la traduction…


Les Compagnons ne sont pas fidèles aux travaux des Chapitres. Le matériel est incomplet ou souvent dispersé ; l’absence de rigueur cause partout le désintérêt des membres, alors que la beauté et la richesse des enseignements aux différents degrés de Chapitre devraient y forger l’excellence de nos Maîtres, ceux qui, justement trouveraient là ce dont ils ont besoin pour enseigner aux autres, et diriger les travaux en Loges bleues… selon les usages et la tradition de notre système !


Enfin, des Officiers nationaux et provinciaux infatués de leurs rangs et titres viennent pavaner dans nos Chapitres pour y exercer, là comme ailleurs, une autorité déplacée et infondée que nous rejetons totalement…


Notons encore que notre système particulier de progression prévoit également le passage des Compagnons et Frères au sein des trois degrés cryptiques qui, aux États-Unis, sont administrés par un Grand Conseil.
Comme pour l’Arche Royale, une patente de Grand Conseil Souverain nous a été délivrée par les américains en décembre 2009, et notre ex Grand Maître François STIFANI a été installé dans la chaire de Trois Fois Illustre Maître, confisquant la Charte à son profit et à celui de la GLNF comme cela avait été le cas pour le Grand Chapitre d’Arche Royale, et pour les mêmes raisons.

En conclusion :

On a donc apporté un éclairage nouveau sur les préférences de François STIFANI pour les systèmes de hauts grades anglo-saxons et donc pour l’Arche Royale dans la mesure où il les confisque habilement pour y tuer toute tentative d’émancipation mais aussi pour un profit financier évident doublé d’une soif de puissance inextinguible.

On se souviendra cependant qu’une Grande Loge ne devrait pas gérer sous sa gouvernance directe d’autres degrés que les trois grades symboliques d’Apprenti, de Compagnon et de Maître incluant l’Arche Royale Anglaise, et seulement celle-là selon la juridiction de la GLUA…


Ainsi, on comprendra mieux que les griefs que porte François STIFANI aux Juridictions des hauts grades continentaux sont en fait, par une pirouette dont lui seul a le secret, l’expression de son dépit de n’avoir pu faire main basse aussi sur ces juridictions, l’empêchant de parachever ainsi en toute irrégularité le grand projet d’une GLNF Une et Indivisible, du 1er au 33ème degré des différents Ordres, juridictions et entités maçonniques existantes, comme une immense foire à la brocante où le badaud profane, sur les parvis du Temple, viendrait faire son marché pour y picorer ou butiner toute la marchandise offerte par ce supermarché de l’initiation… à des conditions dûment tarifées bien entendu.


Ainsi, notre système a bien été spolié, trahi, bricolé et livré en pâture aux marchands du Temple par ceux-là même qui avaient le devoir d’en garder jalousement les landmarks, comme un dépôt précieux, intangible et immémorial, j’ai nommé les derniers Grands Maîtres.

Toutes les pirouettes juridiques, administratives et profanes n’y feront rien.

Et le nom du plus vil de tous, comme celui des pharaons indignes de l’ancienne Egypte, sera effacé de nos tablettes, parvis, temples et mémoires pour être non pas livré à l’opprobre, il l’est déjà, mais à l’oubli…


 

 

Tiré du blog "La Lumiere l'Express" - auteur : CPG

 

Partager cet article

Repost 0
Published by myosotislutece - dans Actualités GLNF
commenter cet article

commentaires

Jak BOAZ 20/08/2011 00:14


Mes frères,
Après l’argutie de Syrius Black. (sur Myosotis Bineau « Comment on va se faire avoir ») et surtout avec tout ce que vous dîtes à propos de la situation...le PIRE C'EST QUE VOUS AVEZ RAISON !

1/ Raison de dire que Stifani dans l'exercice qui l'oppose à nous...c'est son job et il sait faire !

2/ Raison de dire que tout "parti" possédant "l'appareil", à un avantage conséquent !

3/ Raison de sous entendre "l'inertie", voire la léthargie de Mtre LEGRAND (n'ayant eu par contre aucun retard dans "l'action" menée afin de proposer A SON INITIATIVE, la prorogation de son
mandat).

4/ Raison de mettre en évidence que curieusement, Stifani, Sidéry (salarié...c'est son job dont il est question), et Mtre LEGRAND, semblent partager intérêts convergents... je reste prudent.


5/ Corollaire du point précédent: Cela paraît une évidence que les noms de FF qui se mettent d'une manière ou d'une autre en "travers", circule immédiatement entre eux pour les "blacklistés" (comme
les loges dissidentes).

6/ Raison de dire qu'à l'identique de ce que l'on peut voir dans le monde politique (je ne peux plus faire le distingo...profane), les listes maîtrisées par "l'appareil", seront EXTREMEMENT BIEN
maîtrisées...

7/etc...etc...

J'ajouterai qu'en plus et c'est le plus grave, une fois qu'on est d'accord avec ce que je viens de résumer que Syrius a encore raison de dire que le non paiement des FF (dont tout le monde se
gargarise) risque de poser un point de discordance de plus.
J'affirme qu'il ne sera pas peut-être un point de plus, IL SERA LE POINT CENTRAL d'un problème majeur dans l'AG à venir.
Pas grave mes Frères, on va gagner, car on l'a tous doit et répéter qu'ON EST DANS NOTRE BON DROIT.... T'as raison albert !!!! et hop!!!! vl'a qu' le Stif s'en frotte les mains: "et une nouvelle
procédure en recours! Une!!!!" Et c'est reparti pour 8 mois...offert sur un plateau.

Eh oui, vous avez tous super raison.

En attendant, et pour tenter de faire avancer un schmilblick de plus en plus pesant, JE ME PERMETS DE REPOSER LA QUESTION :
Pourquoi ne pas utiliser notre simple droit d'adhérent en rédigeant un simple ET MEME COURRIER ENVOYE PAR CHACUN D’ENTRE NOUS à Mme la Présidente du Tribunal (genre lettre type...on est très fort
pour ça). Celle-ci, dans une démarche intuitae personae, "s'alarmerait":

1/ de la dégradation morale et matérielle de l'obédience,

2/ de la mise en danger de l'association,

3/ du retard dans la mission confiée à Mtre LEGRAND dans l'organisation de l'AG…mais dans sa extrême rapidité à faire renouveler ses droits…

4/ de la présence de Mr Stifani dans nos murs (il serait d'ailleurs souhaitable sur ce point d'insister que si Mme LEGRAND, par son approche simplement juridique et dans la bonne gestion d'une
association républicaine, s’est montrée d’autre part peu encline à prendre la mesure des aspects "vaporeux" ou "immatérielle" du volet Spirituel, aurait pu prendre les mesures pragmatiques envers
cette personne qui, du coup, ne représente strictement RIEN…mais qui voyage semble-t-il, toujours au frais de l’association, dont elle est le garant ).

5/ de n’avoir reçu à ce jour, aucune information concernant les audits en cours, voire, les compléments d’études demandées, les coûts, etc… (bref, ce qui touche à la vie de notre association…et
stimatiser le fait d’une incroyable opacité). Et d’insister sur l’obligation de transparence de Mtre LEGRAND auprès des adhérents.

6/ de s’étonner (par anticipation) de la curieuse lecture des statuts de Mtre LEGRAND (à propos des cotisations non appelées, non votées ) concernant un éventuel « appel au titre de charges
exceptionnels ». Ce, à quel titre lorsque on a pu avoir l’information des premiers résultats d’analyse du Cabinet Bellot sur l’état de trésorerie !...

6/ de la perte totale de sens, de nos idéaux et de nos valeurs, constatées…

Etc... Y'a tellement de d'arguments si on le voulait qu'on aura même du mal à faire court pour être lisible !

ALORS, NE PENSEZ VOUS PAS QUE SI (toutes sensibilités confondues, ne se basant que sur la conscience de chacun, mais pas tant Frère qu'adhérent) PLUSIEURS MILLIERS DE FF, ENVOIENT CETTE LETTRE AU
TRIBUNAL, ça ne ferait pas bouger plus les choses qu'aujourd'hui???????? Quel risque ? (sinon celui de froisser les résistants garantis 18 mois, les divers courants, tout ça, tout ça…) OUI, QUEL
RISQUE EN FAISANT UNE ACTION « DE MASSE » ? …Est-ce que vous voyez déjà d’ici, les effets d’un intense courrier à Mme le Juge ….

Ah, et enfin : plus jamais je ne voudrait entendre « l’influence des Francs-Maçons »…parce que là, pour le coup, on ferait rire la terre entière à être incapable de déboulonner un « mètre cinquante
» !!!!!

Bises à vous tous,
Jak BOAZ
Un VM parmi tant d'autres...


myosotislutece 20/08/2011 00:26



Tes propositions de resolution de crise font partis de l'arsenal dont il faudra nous occuper des la rentree pour faire sortir l'Ex de la GLNF.


Il y a egalement une solution plus "radicale" envisagee par l'un de nos Freres dans un article recent sous le titre : Destination finale...l'Exclusion a l'adresse suivante :


http://myosotislutece.over-blog.com/article-destination-finale-l-exclusion-81313403.html


Il n'est pas exclu que cette solution ne recueille pas l'approbation de la tres grande majorite des Freres...A suivre des la rentree !


 



Alain C miasme démissionnaire 18/08/2011 17:21


Mes Frères,

Pour avoir été embrigadé dans un premier temps à l'insu de mon plein gré à l'Arche Royale, je confirme effectivement tout ce que notre Frère décrit.
François Stifani a véritablement dévoyé cette superbe voie de perfectionnement et d'élévation spirituelle.
J'en ai rapidement démissionné lorsque nous nous sommes rendus compte que nous servions de pompe à euros et de faire-valoir s.
Quel dommage d'avoir perverti cette voie de progression !
Est-ce trop tard ?
Fraternelles pensees


ex VM de la 1351 18/08/2011 11:14


Cher Normand
Tu voudras bien s'il te plait ne pas offenser les moules de bouchot...qui poussent à deux encablures de chez moi!
Elles ont au moins autant de jugeote que tous les intellos de Pisan ou ailleurs !
Na!


myosotislutece 18/08/2011 14:52



Si vous souhaitez agrémenter les moules avec du vin blanc, évitez le "Château machin-chose"...!



Jak BOAZ 17/08/2011 23:37


Mes Frères,

Le post de notre ami décrit parfaitement dans la situation de l'Arche Royale ces relations perverses et diverses "consanguinités"...mais surtout, l'appétit stratégique qu'elle suscite. Ceci fait UN
!
En DEUX, vous y ajouterez le rôle de la GLNF en Centre Afrique et les cercles que par conséquent cela touche...
EN TROIS, mais il est un peu le corollaire des points précédents, la finance et ses "mouvements"...dont j'espère qu'ils ne soient jamais perpétuels.
Et dire qu'on a trouvé à la lecture du "Da Vinci Code" (un roman sulfureux), une histoire irréaliste et pas crédible.
Fasse qu'entre temps, on ait pas à découvrir qu'on ait eu des relations "fraternelles"avec des banques du Vatican, etc... Parce que là, pour le coup, ce serait le pompon ! on aurait fait carton
plein !!!!!!
Bises à vous
Jak BOAZ
Un VM parmi tant d'autres...(mais qui à tendance à boire plus que de coutume...pour oublier????)


myosotislutece 18/08/2011 01:39



Dan Brown a sans doute des relations privilégiées avec l'Ex GM de la GLNF et se prépare a écrire la suite de son best seller : "Le Compte en banque liquidé"



Normand 17/08/2011 16:53


Le Très Excellent Didier GOMEZ, ami intime (encore un)du TRF JCF, très impliqué également dans le Grand Prieuré des Ordres Unis, est un provençal pur jus, de cette race de Maçons du Sud (oui ils ne
sont pas tous comme cela, c'est vrai...) arrivés par intérêt et par relations dans notre obédience, qui a été logé dans les locaux de la Truelle à Marseille quand il était dans le besoin (vive la
fraternité), et qui a recueilli les fruits de sa fidélité. Il a promu autour de lui les seuls "amis" fidèles qui ne risquaient pas de le contredire et n'a vis-à-vis des Compagnons de l'Arche Royale
pas plus de charisme qu'une moule de bouchot...
Mais que penser d'un Frère qui, en déplacement de Marseille à Paris Pisan un jour de 2007, empruntant le véhicule de service de la GLNF et le laissant stationné sur une place "handicapé" en ville,
revient ensuite au 3ème étage de Pisan, peste contre les sergents de ville et leur foutu règlement, contre les handicapés qui selon lui, n'ont rien à foutre à ces heures-là en ville, et rapporte le
PV au siège pour paiement par le trésor de la GLNF, c'est-à-dire vous et moi mes Frères !!!
Est-ce là un comportement de Maçon ? Même un apprenti aurait été morigéné pour un tel comportement !
Et qu'on ne dise pas que j'ai inventé cette fable ! J'étais sur place au moment de ces pitoyables propos du divin DG, fidèle copie de son Maître...


myosotislutece 18/08/2011 01:30



Nous avons d'autres exemples, hélas, qui confirment tes dires, mon Frère...


Merci pour ton apport et ta réponse.


Fraternellement



Présentation

  • : Le blog de myosotislutece
  • Le blog de myosotislutece
  • : Le Blog de Lutèce Tribune libre de Frères de la Province de Lutèce de l'ex-GLNF pour défendre et rétablir les valeurs de la vraie Franc-Maçonnerie.
  • Contact

Recherche

Newsletter