Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 18:00

cherche

« Rien de nouveau sous le soleil » nous dit l'Ecclésiaste1,9.

Nous retrouvons, aujourd'hui, une situation similaire à celle que décrivait en 1778 le Code des Loges Réunies et Rectifiées de France.

Ce texte, dont des fragments sont lus en Loge Rectifiées chaque mois de Novembre lors de la fête du renouvellement de l'Ordre, comporte un préambule qui nous semble parfaitement adapté à la situation actuelle qui prévaut au sein de la GLNF.

 

« Nul ordre, nulle société ne peut exister sans lois.

L'exécution de ces lois assure la prospérité de la société ; leur oubli ou leur infraction en amène la décadence et la ruine.
La sagesse de celles qui dirigent l’Ordre Maçonnique, aussi respectable par son ancienneté que par son utilité, l'a fait triompher du temps et de ses adversaires, malgré les atteintes que lui ont portées quelques-uns de ses membres, soit par leurs vices personnels, soit par les abus multipliés, qu'ils ont tâché d'y introduire.

S'il a perdu de son ancienne splendeur dans quelques contrées de l'Europe, c’est à ces membres corrompus qu'il faut l’attribuer, le vulgaire ayant injustement rendu réversible sur le corps entier ce qui le scandalisait dans des individus, qui, malgré le beau nom dont ils se paraient, étaient cependant tout à fait étrangers à l’Ordre Maçonnique.

Mais, les mêmes vertus qui l'ont préservé peuvent encore lui rendre toute la gloire et même il n'a jamais cessé d’en jouir dans les lieux où la pratique de ces vertus a été la base de tous ses travaux.
On ne peut cependant se dissimuler, que cette espèce de Maçons qui prétendent avoir acquis ce titre par la cérémonie de leur réception, quelque irrégulière qu'elle ait été, se sont multipliés considérablement dans certaines contrées, où il se trouvait peu ou point d’établissements réguliers ; ignorant les véritables lois de l’Ordre, ils en ont créé d'arbitraires, qui favorisaient leur ambition et leur cupidité ; ils ont porté dans ces nouvelles et nombreuses sociétés le goût pour l’indépendance et pour les plaisirs bruyants que l’Ordre a toujours condamnés, et pour soutenir l'espèce de considération ; qui était nécessaire à leurs vues intéressées et qu'ils avaient surpris par les dehors mystérieux d'une fausse science, ils ont surchargé leurs cérémonies de nouvelles productions toujours plus chimériques et plus absurdes les unes que les autres, et dont le plus grand nombre des Maçons a été longtemps la dupe.

Mais tandis que l’erreur multipliait ainsi les prosélytes, les vrais Maçons plus circonspects dans leur marche et plus difficiles dans leur choix faisaient des progrès lents mais assurés.

Moins jaloux de captiver la multitude que d'acquérir de dignes Frères, ils attendaient en gémissant que le prestige eut cédé, et que reconnaissant l'erreur dans laquelle on avait été entraîné, on marquât un désir sincère d'entrer dans les vues légitimes de l'Ordre et de suivre scrupuleusement les lois, en le dépouillant de tout intérêt personnel et de tout esprit de domination.

Mais, dédaignant par principe ces grands moyens, qui assujettissent les volontés, ils ne devaient attendre cette importante révolution que du temps et de la disposition libre des esprits.
Cependant, quelques Maçons plus zélés qu’éclairés mais trop judicieux pour se nourrir longtemps de chimères, et lassés d'une anarchie dont ils sentaient le vice, firent des efforts pour se soustraire à un joug aussi avilissant.

Des Loges entières dans diverses contrées, sentant la nécessité d'un centre commun dépositaire d’une autorité législative se réunirent et coopérèrent à la formation de divers grands Orients.

C’était déjà de leur part un grand pas vers la Lumière mais à défaut d'en connaître le vrai point central et le dépôt des lois primitives, elles suppléèrent au régime fondamental par des régimes arbitraires particuliers ou nationaux, et par les lois qui ont pu s'y adapter.

Elles ont eu le mérite d’opposer un frein à la licence destructive, qui dominait partout, mais ne tenant point à la chaîne générale, elles ont rompu l'unité en variant les systèmes. »

 

 

Au-delà des aspects spécifiques au Rite Ecossais Rectifié, nous vous laissons réfléchir sur les différents points soulevés par ce préambule historique.

 

Les questions qu’il soulève dont celles de la dégradation de la qualité du recrutement récent par certaines Loges, de la méconnaissance de l’histoire de notre obédience et des Rites pratiqués en son sein, des risques générés par la scission et des conséquences que celle-ci entrainerait sur la survie de la GLNF et sur l’évolution même de la Franc-Maçonnerie méritent que tout Franc-Maçon s’y attarde...

 

 

 

Salutations fraternelles à notre Frère R .B. pour cette contribution qui ne peut laisser indifférente aucun Franc-Maçon quel que soit son Rite.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by R.B. - dans Paroles de FF
commenter cet article

commentaires

Tenor du Sud 11/06/2011 11:46


Bon, je sais, cela n'a rien à voir.
Mais, c'est aussi pour maintenir en éveil :
Décompte AGO OAF : J-7
Décompte Tribunal : J-14


Présentation

  • : Le blog de myosotislutece
  • Le blog de myosotislutece
  • : Le Blog de Lutèce Tribune libre de Frères de la Province de Lutèce de l'ex-GLNF pour défendre et rétablir les valeurs de la vraie Franc-Maçonnerie.
  • Contact

Recherche

Newsletter